Guerres Dorniennes

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : Dornish Wars

Les guerres Dorniennes sont un ensemble d'événements, opposant la principauté de Dorne au royaume des Sept Couronnes. Elles débutent lors de la Conquête de Westeros par Aegon Ier Targaryen et ses deux sœurs-épouses, Visenya et Rhaenys en l'an 1[1], et se poursuivent en discontinu, pendant pratiquement deux siècles, jusqu'au rattachement de Dorne aux Sept Couronnes, au cours du règne de Daeron II Targaryen[2].

Carte générale de Dorne
Légende

Le prologue (an 1)

Lors de la Conquête, la soumission de Dorne, alors sous la suzeraineté de la princesse Meria Martell, est confiée à la reine Rhaenys Targaryen. Rhaenys et son dragon Meraxès survolent la Passe-du-Prince, l'une des voie d'accès à Dorne, gardée par des piquiers dorniens. Elle atterrit au Voi et trouve le château vide de troupes, occupé uniquement par des femmes, des enfants et des vieillards[1]. Il en est de même à La Grâcedieu, où les habitants interrogés informent Rhaenys du départ des seigneurs et de leurs troupes. Les Dorniens ayant compris qu'ils n'ont aucune chance en cas de bataille rangée, ont adopté une tactique d'évitement, de harcèlement et de guérilla[N 1]. Après avoir trouvé Bourg-Cabanes désertée, Rhaenys s'envole pour Lancehélion, siège de la maison Martell où seule demeure la princesse Meria, alors âgée de quatre-vingt ans, qui refuse de se soumettre et de laisser Dorne tomber aux mains des Targaryen[1].

Pendant quelques années, Aegon et ses sœurs renoncent à conquérir Dorne. Toutefois, Aegon le Conquérant ne pouvant se contenter d'une conquête incomplète des Sept Couronnes, une invasion de Dorne était inévitable[1].

La première guerre Dornienne (de 4 à 13)

Souhaitant parachever sa Conquête des Sept Couronnes, Aegon Ier Targaryen prépare une attaque de Dorne, qui débute en l'an 4. Aegon et Rhaenys, à dos de dragon, envahissent la principauté, et s'emparent des places fortes dorniennes qui ont été de nouveau abandonnées par leurs habitants. Ne rencontrant presque aucune résistance, Aegon et les siens se taillent un chemin jusqu'à Lancehélion, également désertée, où ils se déclarent vainqueurs. La conquête de Dorne semble terminée et Aegon retourne à Port-Réal avec ses dragons. À peine est-il arrivé qu'une rébellion éclate et renverse le gouvernement qu'il a mis en place à Dorne[3].

S'ensuit une série de sanglantes représailles, d'un côté comme de l'autre, à partir de l'an 8 : les Targaryen utilisent leurs dragons pour brûler chaque place stratégique de Dorne, alors que les Dorniens assaillent et mettent à sac plusieurs places fortes du Bief et des terres de l'Orage. En l'an 10, Rhaenys Targaryen et son dragon Meraxès sont abattus près de Denfert[3].

Les années qui suivent sont connus sous le nom de Courroux du Dragon : outre des incendies et des assauts, une série d'assassinats et de tentatives de meurtres ensanglante les deux camps. La mort de Meria Martell en l'an 13 permet de débuter des négociations. Elles aboutissent à une paix dans des circonstances étranges, Aegon Ier acceptant de laisser Dorne indépendante[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Première guerre Dornienne.

La deuxième guerre Dornienne (37)

À l'issue de la première guerre Dornienne, et malgré la paix, la tension continue de régner sur les frontières de la principauté, car les pillards dorniens continuent de sévir dans les riches territoires voisins du Bief et des terres de l'Orage.

En l'an 37, après le décès d'Aegon Ier, le roi Vautour prend la tête d'un ost gigantesque de Dorniens qui dévaste les territoires méridionaux des Sept Couronnes. Bien que la princesse Deria Martell se défende d'avoir soutenu cette initiative, elle n'intervient pas et laisse le Trône de Fer combattre cette insurrection[4]. Finalement, ce sont les seigneurs des Marches et les Orageois d'Orys Baratheon qui mettent fin aux exactions dorniennes. Bien que Dorne ne soit pas officiellement impliquée dans ce conflit, celui-ci est connu sous le nom de deuxième guerre Dornienne[5].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Deuxième guerre Dornienne.

La troisième guerre Dornienne (61)

En l'an 61, lord Rogar Baratheon décide de traquer son frère, le déloyal Borys Baratheon, qui s'est acoquiné avec le deuxième roi Vautour. À la tête d'une bande de pillards des marches de Dorne, ils harcèlent les terres de l'Orage et se cachent dans les montagnes Rouges. Lord Rogar est accompagné par le roi des Sept Couronnes Jaehaerys Ier Targaryen. Ensemble, ils éliminent les hors-la-loi en moins d'une année[6].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Troisième guerre Dornienne.

La quatrième guerre Dornienne (83)

Le prince de Dorne Morion Martell regrette que son père ne soit pas intervenu au cours de la troisième guerre Dornienne, car les Ouestriens ont pourchassé impunément le roi Vautour sur le territoire de Dorne. Il décide de mener des représailles vingt ans plus tard en traversant la mer de Dorne pour piller les terres de l'Orage. Mais son projet d'invasion manque de réalisme et de discrétion, car il est éventé des mois avant de se réaliser. Lord Boremund Baratheon tient ses armées prêtes à repousser les Dorniens. Le roi des Sept Couronnes Jaehaerys Ier Targaryen et ses fils, Aemon et Baelon, montent leurs dragons et incendient la flotte dornienne avant même qu'elle n'arrive sur les rives du cap de l'Ire. Pas un Dornien ne parvient vivant sur le littoral, et la guerre est remportée en un jour, sans aucune perte du côté ouestrien[6].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Quatrième guerre Dornienne.

La paix armée

En l'an 110, Qoren Martell, prince régnant de Dorne, se range aux côtés de la Triarchie contre le prince Daemon Targaryen et lord Corlys Velaryon, qui ont conquis les Degrés de Pierre l'année précédente. Cependant, lors de la guerre de succession connu comme la Danse des Dragons en l'an 129, Qoren refuse de prendre parti. Il rejette la proposition de ser Otto Hightower de rejoindre le roi Aegon II Targaryen contre la princesse Rhaenyra Targaryen et aurait répondu à ser Otto : « Dorne a déjà dansé avec des dragons. Plutôt dormir avec des scorpions. ». En revanche, quelques années plus tard, sa fille, la princesse Aliandra, encourage ses bannerets à lui montrer leur loyauté et leur courage en pillant les marches de Dorne[3].

La conquête de Dorne (de 157 à 160)

En l'an 157, le jeune Daeron Ier Targaryen devient roi des Sept Couronnes et entreprend la conquête de Dorne. Il reprend les plans d'Aegon le Conquérant, qu'il améliore sensiblement. Lord Lyonel Tyrell commande un ost, qui attaque la Passe-du-Prince. Daeron Ier conduit un second ost à travers des sentiers de chèvres dans Les Osseux. Enfin, lord Alyn Velaryon, maître des navires et commandant de la flotte royale, remonte la Sang-vert, ce qui coupe la principauté en deux, empêchant les communications entre l'est et l'ouest. Au bout d'un an de bataille, la principauté est conquise et soumise à Daeron Ier, qui retourne à Port-Réal avec quatorze otages prélevés parmi les grandes familles de seigneurs dorniens[2] .

Toutefois, le peuple de Dorne n'accepte pas la domination des Targaryen et une rébellion s'étend progressivement. Lord Lyonel Tyrell, resté à Dorne comme gouverneur, tente de la mater, mais son assassinat en l'an 160 déclenche une révolte ouverte et générale. Daeron Ier est obligé de revenir à Dorne, mais il est traitreusement assassiné[2].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Conquête de Dorne.

Son frère, Baelor Ier, lui succède et refuse d'exécuter les otages. Inspiré par les Sept, il les reconduit à Dorne à pied. Sa piété et sa détermination permettent d'établir une paix durable, qui aboutit quelques années plus tard à l'union de Dorne aux Sept Couronnes[2].

Une paix instable (de 160 à 184)

Au cours des règnes de Baelor Ier et de Viserys II, il n'est plus question de conquête de Dorne. Le mariage du prince royal Daeron et de la princesse de Dorne Mariah Martell (sœur du prince régnant) permet de conserver de bons rapports entre les Sept Couronnes et la principauté dornienne.

Ayant accédé au trône en l'an 172, le roi Aegon IV décide de se lancer à son tour dans une conquête de Dorne. Son fils Daeron s'oppose fermement à ce projet, ce qui crée d'importantes tensions au sein de la maison Targaryen. Pour Aegon IV, c'est l'occasion d'affaiblir politiquement son héritier en s'en prenant à ses plus proches alliés. Il profite des haines tenaces des seigneurs du Bief et des terres de l'Orage, pour les opposer aux partisans de son fils Daeron[7].

Son entreprise se base sur l'utilisation d'une imposante flotte et de machines de guerre, construites en bois et fer, qui crachent du feu grégeois. Inventées par les pyromants de la Guilde des Alchimistes, ces sept structures sont censées remplacer les dragons disparus. Lancée en l'an 174, l'opération s'avère être un désastre complet : la flotte est dispersée et détruite par les tempêtes, les dragons de bois ne parviennent même pas jusqu'aux Osseux[N 2], car ils sont incendiés dans le Bois-du-Roi, auquel l'incendie s'étend, entraînant la mort de centaines d'hommes. Après ce cuisant échec, Aegon IV abandonne toute idée de conquête et décède en l'an 184[7].

L'union de Dorne aux Sept Couronnes (de 184 à 187)

L'accession au trône du roi Daeron II, et de son épouse la reine Mariah Martell en l'an 184, permet l'ouverture de négociations avec Dorne qui durent deux années. Le frère de la reine Mariah, le prince de Dorne Maron Martell se fiance avec la princesse Daenerys Targaryen, et leur mariage, un an après, scelle l'union de Dorne aux Sept Couronnes. Dorne perd son indépendance, mais obtient des privilèges qu'aucune autre région du royaume n'avait obtenu lors de sa soumission[2].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Union de Dorne aux Sept Couronnes.

Si cette union met un point définitif aux guerres Dorniennes, elle est l'un des éléments déclencheur de la future rébellion Feunoyr[2].

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. George R. R. Martin a pensé aux conflits entre Angleterre et Pays de Galles pour élaborer les rapports entre Dorne et le Trône de Fer, cf. Sources historiques et littéraires de la saga.
  2. Ils sont de toutes façon trop gros et trop peu maniables pour franchir les marches de Dorne.

Références

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Les origines de la saga, La Conquête.
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3, 2,4 et 2,5 Les origines de la saga, Daeron II.
  3. 3,0, 3,1, 3,2 et 3,3 Les origines de la saga, Dorne face aux Dragons.
  4. Les origines de la saga, Aenys I.
  5. Fire and Blood : Les fils du Dragon.
  6. 6,0 et 6,1 Fire and Blood : Le long règne. Jaehaerys et Alysanne. Diplomatie, descendance et douleur.
  7. 7,0 et 7,1 Les origines de la saga, Aegon IV.