Soixante-dix-neuf sentinelles

De La Garde de Nuit
Révision datée du 5 septembre 2020 à 11:07 par DJcoins (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : Seventy-nine sentinels

Les soixante-dix-neuf sentinelles est un des contes de Vieille Nan relatif à la Garde de Nuit et particulièrement à Fort Nox.

Elle raconte la désertion de soixante-dix-neuf frères jurés de la Garde de Nuit partis se faire brigands dans le sud. L'un d'eux était le plus jeune fils du lord Ryswell de l'époque. Quand les déserteurs cherchèrent refuge chez lord Ryswell, il les mit au cachot, puis les renvoya à Fort Nox pour sauvegarder l'honneur de sa maison. Le lord Commandant les condamna à monter la garde éternellement : il fit creuser soixante-dix-neuf trous dans la glace au sommet du Mur et y fit enfermer les sentinelles, équipées de piques et de cors, le visage tourné vers le Nord. Plus tard, lord Ryswell prit le noir pour rejoindre son fils et partager sa garde.

Les fantômes des sentinelles parcourraient encore le Mur, en s'interpellant avec leurs cors spectraux[1].

Notes et références[modifier]