Désert Blanc

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : White Waste

Le désert Blanc désigne la banquise prenant la mer Grelotte au nord. On ignore les latitudes exactes auxquelles il commence, même si on peut imaginer qu'il correspond aux latitudes des Contrées de l'éternel hiver. Cette banquise grandit en hiver et s'amenuise en été. Malgré les recherches de nombreux marins, jamais aucun passage pour l'autre bout du monde n'a été trouvé vers le nord[1].

Le désert Blanc est aussi le théâtre de nombreuses légendes de marins, qui y ont vu des phénomènes incroyables :

  • lumières miroitantes dans le ciel[N 1], manifestation de la mère démon des géants de glace, qui attirent les marins vers le nord, jusqu'à leur perte ;
  • la baie des Cannibales, où les navires sont emprisonnés dans les glaces ;
  • des brumes livides, qui en circulant sur les eaux, gèlent tous les navires qu'elles touchent ;
  • spectres noyés, qui surgissent la nuit pour entraîner les marins dans l'eau ;
  • sirènes blêmes à la queue noire ;
  • dragons de glace.

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Sans doute des aurores boréales.

Références[modifier]

  1. Les origines de la saga, La mer Grelotte.