Homme en rupture de ban

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : broken man

Un homme en rupture de ban est un déserteur de l'armée d'un seigneur ayant choisi de vivre comme un hors-la-loi[1]. Les déserteurs, notamment ceux issus de la Garde de Nuit, sont réputés dangereux car en cas de capture ils risquent la condamnation à mort et sont donc prêts à toute exaction pour échapper à ce sort[2]. Les hommes en rupture de ban proviennent généralement des gens du commun qui sont incorporés dans les levées des forces non permanentes des seigneurs et chevaliers fieffés, le ban. Ce sont donc des recrues mal entraînées, mal équipées et généralement peu préparées aux rudes conditions de vie d'une armée en marche. Ils sont aussi bien souvent peu motivés par les causes de leurs suzerains qui sont assez éloignées de leurs préoccupations quotidiennes. Les batailles prélèvent généralement un lourd tribut dans les effectifs, mais la malnutrition et les maladies sont aussi des causes de mortalité importantes. Les armées n'ayant que de faibles capacités de ravitaillement et d'intendance, elles vivent généralement sur le pays en prélevant et pillant leurs denrées dans les campagnes. Les gens du commun mal armés ont tendance à prélever sur les morts des champs de bataille l'équipement qui leur fait défaut. Ce mode de vie de rapines et de pillage fait que bien souvent, ils continuent à le pratiquer après leur désertion. Celle-ci se déroule en effet habituellement dans une région qui leur est étrangère, et il ne leur reste plus pour survivre qu'à se rassembler en bandes disparates vivant de brigandage. Comme les hors-la-loi, les hommes en rupture de ban encourent la pendaison pour leurs crimes ainsi que pour leur désertion[1].

Notes et références