Tytos Lannister

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Tytos Lannister
Identité
V.O. Tytos Lannister
The Toothless Lion
The Laughing Lion
Surnoms le Lion édenté
le Lion éjoui
Statut
Rang lord
Titres seigneur de la maison Lannister
sire de Castral Roc
suzerain de l'Ouest
gouverneur de l'Ouest
Bouclier de Port-Lannis
Naissance 220[N 1] (Castral Roc)
Décès 267 (Castral Roc)
Famille
Père Gerold Lannister
Mère Rohanne Tyssier
Épouse Jeyne Marpheux (235)
Enfants Tywin Lannister (242)
Kevan Lannister (244)
Genna Lannister (245[N 2])
Tygett Lannister
Gerion Lannister (255)
Blasons
Lord Tytos dirigeait la maison Lannister
Suzerain de l'Ouest et sire de Castral-Roc
Gerold Lannister Tywin Lannister
Gouverneur de l'Ouest
Gerold Lannister Tywin Lannister

Lord Tytos Lannister était le sire de Castral Roc, suzerain et gouverneur de l'Ouest. Il est le père de Tywin, Kevan, Genna, Tygett et Gerion Lannister. Troisième fils de lord Gerold Lannister, il était peu préparé à régner et semble avoir été un dirigeant faible et affable qui se faisait déborder par ses bannerets rétifs. En effet, nombre de seigneurs de l'Ouest se moquaient ouvertement de lui en sa présence et ne daignaient jamais lui rembourser les sommes qu'il leur prêtait. À la cour de Port-Réal, on le qualifiait tantôt de « lion éjoui »[1] tantôt de « lion édenté »[2].

Avant AGOT[modifier]

Jeunesse[modifier]

Troisième fils de Gerold le Doré, Tytos a grandi dans l'ombre des jumeaux, Tywald et Tion. C'était un enfant maladif et peu prometteur. À la mort de Tion durant la troisième rébellion Feunoyr en l'an 236, lord Gerold, malade et déprimé depuis la mort de son héritier en l'an 233, se ressaisit et tenta de former le jeune Tytos à sa succession. Tytos fut marié à lady Jeyne Marpheux mais fut éclipsé par la rivalité entre sa jeune épouse et la veuve de son frère Tion, lady Ellyn Reyne. En l'an 239, lady Ellyn tenta de le séduire, cherchant ainsi à forcer Tytos à répudier sa femme pour l'épouser, mais Tytos fut tellement intimidé par sa belle-sœur qu'il courut en parler à son épouse, ce qui provoqua le bannissement d'Ellyn Reyne de Castral Roc[1].

Le premier-né de Tytos et Jeyne naquit bientôt ; un fils prénommé Tywin, qui sera suivi par quatre autres enfants.

Sire de Castral Roc[modifier]

Après la mort de son père, Tytos devint le nouveau seigneur suzerain de l'Ouest et fut bien vite surnommé le Lion Éjoui pour son caractère affable et sa propension à rire de tout. Lord Tytos se révéla particulièrement inapte concernant les affaires d'État et malgré quelques soutiens inconditionnels (dont celui de son beau-père lord Denys Marpheux) il fut bien vite considéré comme un seigneur faible. Ses édits furent ignorés et la corruption se développa, de même que les incursions des pirates des Degrés de Pierre ou les razzias des fer-nés de Quellon Greyjoy. Lord Tytos ne put résoudre aucun de ces problèmes, se contentant d'envoyer des lettres de conciliation à lord Quellon afin que ce dernier épargne ses côtes. Les seigneurs de l'Ouest empruntaient de grandes quantités d'or et ne remboursaient pas, si bien que les marchands de Port-Lannis et de Kayce s'y mirent également. Ni son beau-père, ni son épouse, ni son jeune frère Jason ne parvinrent à le rendre assez ferme avec ses vassaux malgré leurs efforts répétés pour maintenir la puissance de la maison Lannister[1][N 3].

Lors d'une chasse, lord Tytos Lannister fut sauvé d'une lionne des montagnes par le maître chien de Castral Roc (le grand-père des futurs ser Gregor Clegane et Sandor Clegane) qui perdit une jambe et trois chiens dans le combat. En remerciement, lord Tytos le fit chevalier fieffé et l'homme prit pour blason les trois limiers sur un champ d'or[3].

En 254, il fiança sa fille Genna alors âgée de sept ans au second fils de Walder Frey, Emmon. Ce fut le premier conflit ouvert avec son fils aîné Tywin, alors âgé de douze ans qui fut le seul à se déclarer hostile à cette union, ce qui scandalisa lord Frey et provoqua la gêne de son propre père. Genna sera à jamais reconnaissante à son frère de ce geste courageux[4]. Ce fut le premier conflit d'une longue série. Après une dispute particulièrement violente dans les appartements privés de lord Tytos où Tywin aurait prétendument levé la main sur son père[1][N 3], le jeune garçon fut envoyé à Port-Réal comme échanson, et son cadet Kevan à Castamere comme page et écuyer de lord Roger Reyne. En 255, son épouse, Jeyne Marpheux, décéda après avoir donné naissance à leur cinquième enfant, Gerion, et lord Tytos en fut si affligé qu'on ne le surnomma plus jamais le Lion Éjoui[1].

Pendant que la puissance de Castral Roc diminuait, celle des Tarbeck ne faisait que croître. Remariée à lord Walderan Tarbeck, lady Ellyn ruminait sa vengeance à l'encontre des Lannister et n'hésitait pas pour cela à prendre le contrôle des terres des chevaliers fieffés voisins afin d'accroître sa propre puissance. Alerté par plusieurs de ces chevaliers, le roi Aegon V Targaryen força lord Tytos à réagir. Ce dernier envoya son beau-père, lord Denys Marpheux, à la tête d'une armée afin d'amener lord et lady Tarbeck pour les juger, mais ceux-ci l'apprirent bien vite, et les frères de lady Ellyn réagirent. Lord Roger et ses hommes attaquèrent et massacrèrent l'ost de lord Denys par surprise tandis que le rusé Reynard Reyne se présentait à Castral Roc avec des excuses pour cet effroyable malentendu, excuses que Tytos ne put qu'accepter car son fils Kevan était aux mains des Reyne[1][N 3].

Après ce camouflet, lord Tytos n'eut plus aucune autorité sur l'Ouest. Les hors-la-loi se multiplièrent, les incursions fer-nées empirèrent, Quellon Greyjoy pilla Belle Île et coula la flotte de lord Farman et même la Foi se mit à prêcher contre la légitimité des Lannister[1][N 3]. Le roi Aegon fut forcé d'intervenir plusieurs fois afin de restaurer la paix du roi dans les terres de l'Ouest, mais à chaque fois les conflits reprirent une fois les armées royales parties, et, après la mort d'Aegon, son fils Jaehaerys fut trop pris par la guerre des Rois à Neuf Sous pour pouvoir se soucier de l'Ouest.

Fin de vie[modifier]

Se désintéressant de plus en plus de la gestion de ses terres, lord Tytos ne participa pas à la guerre, laissant le commandement des armées de l'Ouest à son frère Jason, puis à Roger Reyne. Resté à Castral Roc, il prit la nourrice de son fils Gerion comme maîtresse (réputée avoir volé les vêtements et les bijoux de la défunte épouse de lord Tytos) et en perdit encore plus de prestige, autant pour ne pas avoir participé à la guerre que pour avoir mis une roturière dans son lit. Une fois la guerre terminée, Tywin Lannister, revenu au Roc en homme fait et chevalier de surcroit, prit en main la gestion des affaires courantes et commença à réclamer le remboursement des dettes contractées auprès de son père, usant de la force si nécessaire[1].

Lord Walderan Tarbeck finit par venir à Castral Roc se plaindre auprès de lord Tytos mais Tywin le fit emprisonner. Son épouse captura alors trois Lannister (dont le jeune Stafford dont la sœur était promise à Tywin) et exigea la libération de son mari. Peu sensible à ses menaces, Tywin suggéra alors à son père de lui renvoyer son époux en trois morceaux. Lord Tytos désavoua son fils et libéra lord Tarbeck, perdant encore ainsi de sa crédibilité[5][4]. Cependant, Tywin décida de mettre fin une fois pour toutes à l'inaction de son père et extermina les maisons Reyne et Tarbeck sans que son père osât intervenir[2].

Il finit sa vie obèse et déconsidéré. C'est sans doute vers la fin de sa vie qu'il fit apporter des lions dans la ménagerie de Castral Roc[6]. Il prit une nouvelle maîtresse, la fille d'un fabricant de chandelles, et la couvrit de richesses et d'honneurs, allant même jusqu'à la consulter sur les affaires publiques, et à la laisser porter les bijoux de son épouse. Alors qu'il grimpait un escalier pour la retrouver, le cœur de lord Tytos éclata un jour de l'an 267[7][8].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Tytos a 19 ans en l'an 239 (cf. Les origines de la saga, La maison Lannister sous les Dragons). Il a 24 ans à la mort de son père en 244.
  2. Elio M. García alias Ran a confirmé que la date de naissance de Genna Lannister est 245 (cf. message de Ran du 4 nov. 2014 dans le topic "(TWOIAF Spoilers) Inconsistency or Intentional?" sur Westeros.org)
  3. 3,0, 3,1, 3,2 et 3,3 Ces informations ne figurent pas dans la version définitive des Origines de la saga où le paragraphe consacré aux terres de l'Ouest a été considérablement raccourci par manque de place. Elles figurent néanmoins dans la version longue du chapitre lu par George R.R. Martin à la ConCarolinas en mai 2014 et publié sur son site internet en mars 2015.

Références[modifier]