Aegon IV Targaryen

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Aegon IV Targaryen
Image by Amok (c)

Identité
V.O. Aegon IV Targaryen
"The Unworthy"
Surnom L'Indigne
Apparence
Yeux violets
Cheveux or argent
Poids obèse durant son règne
Statut
Rang prince
roi
Titre roi des Sept Couronnes
Épée Feunoyr
Naissance 135 (Donjon Rouge)
Règne de 172 à 184
Décès 184 (Port-Réal)
Famille
Père Viserys II Targaryen
Mère Larra Rogare
Épouse Naerys Targaryen
Enfants Daeron II Targaryen (153)
Daenerys Targaryen (172)
Bâtards Alysanne (vers 156)
Lily (vers 157)
Saule (vers 158)
Rosie (vers 159)
Bellenora Otherys
Narha Otherys
Balerion Otherys
Daemon Feunoyr (170)
Aegor Rivers (172)
Mya Rivers (vers 173)
Gwenys Rivers (vers 174)
Brynden Rivers (175)
Shaïra Astre des Mers
Blasons
Le roi Aegon IV dirigeait la maison Targaryen
Roi des Sept Couronnes
Viserys II Daeron II

Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


Né en l'an 135[1],le roi Aegon IV Targaryen[N 1], dit Aegon l'Indigne, était le fils aîné du roi Viserys II Targaryen. Avenant dans sa jeunesse, il était alors un homme à femmes[2]. Après son accession au Trône en l'an 172[3], l'exercice du pouvoir et des abus de tout genre firent de lui un homme gras, corrompu, dont les jambes n'arrivaient plus à le porter. Ses yeux était perdus dans les replis de graisse de son visage et sa barbe opulente masquait mal son double menton[4]. Il portait une nouvelle couronne massive d'or rouge, ornée de trois têtes de dragon aux yeux de pierres précieuses[2].

Jeunesse[modifier]

Fils aîné du prince Viserys Targaryen, frère cadet du roi Aegon III Targaryen lui-même doté de deux fils et de trois filles, le jeune Aegon n'était pas destiné à régner. Marié à sa propre sœur en l'an 153, Naerys, ils ont la même année un fils nommé Daeron. À son avènement en l'an 161, le roi Baelor le Bienheureux, cousin d'Aegon, fait enfermer ses trois sœurs dans un bâtiment du Donjon Rouge pour se préserver des tentations charnelles qu'elles représentent[5]. Malgré leur réclusion, Aegon parvient à entretenir en secret une relation adultérine avec l'aînée des sœurs, sa cousine Daena, qui lui donne en l'an 170 un fils qu'elle nomme Daemon sans toutefois révéler qui en est le père[6][7][4]. Aegon avait des relations conflictuelles avec son épouse, très pieuse, qu'il n'aimait pas et qui passait pour amoureuse de leur frère Aemon[4][8]. La mort sans descendant du roi Baelor permet au père d'Aegon d'accéder au Trône sous le nom de Viserys II Targaryen. Viserys ne règne toutefois qu'une année avant de décéder en l'an 172, ce qui amène Aegon à hériter du pouvoir sous le nom d'Aegon IV Targaryen[3][1]. Il est possible, voire probable, que ce dernier, avide de pouvoir, ait empoisonné son propre père[1].

Règne[modifier]

Au cours de son règne, Aegon s'empâte peu à peu, et bientôt le jeune homme séduisant devient un homme gras et extravagant[2][4]. En l'an an 174, voulant envahir Dorne comme l'avait fait son cousin Daeron Ier, il rassemble une gigantesque flotte de guerre qui est détruite par une tempête. Après cette invasion avortée, il commande la construction de grandes répliques de dragons en bois et en fer, pâles imitations des dragons targaryens alors disparus depuis une vingtaine d'années, mais elles prennent feu, tuant des centaines d'hommes[9][10][4]. Le fils du roi, le jeune Daeron s'opposa fermement à ce projet d'invasion et Aegon IV alla jusqu'à menacer de le déshériter[2][4]. Les relations d'Aegon IV avec sa famille étaient en effet très compliquées. Malgré sa brutalité, le roi ne leva jamais la main sur son épouse, la reine Naerys, peut-être par crainte de leur frère, ser Aemon Chevalier-Dragon[11][12]. Il n'hésita toutefois pas à entretenir plusieurs maîtresses tout au long de son règne, et coucha volontiers avec les filles de ses vassaux à qui il rendait visite, leur laissant parfois des cadeaux surprenants en compensation, comme lorsqu'il céda à lord Ambrose Beurpuits, son Grand Argentier, un œuf de dragon[13][4]. En l'an 178, il surprend l'un des membres de sa Garde Royale, ser Terrence Tignac, au lit avec sa favorite du moment, lady Bethany Bracken[14]. Les deux amants sont exécutés[11][12], mais les deux frères de ser Terrence tentent d'assassiner Aegon. Ce dernier est sauvé par ser Aemon Chevalier-Dragon qui trouve alors la mort[15][4]. Les deux frères Tignac sont capturés et exécutés pour trahison[16]. Après la mort de son frère, Aegon IV se met plus librement à faire des allusions à la prétendue bâtardise de son fils et héritier Daeron, qu'il pense être le fils de son frère et non le sien[4][17].

En l'an 182, le roi Aegon adoube le jeune Daemon Waters, le mystérieux fils de sa cousine Daena Targaryen, révélant alors qu'il est son bâtard. À cette occasion, il lui donne Feunoyr, l'épée en acier valyrien de la maison Targaryen, et l'autorise à prendre le nom de celle-ci pour désigner sa lignée, donnant ainsi naissance à la maison Feunoyr[4][18][7]. Aegon IV marque ainsi clairement sa préférence pour ce fils bâtard, au détriment de son héritier légitime le prince Daeron. Les rumeurs selon lesquelles ce dernier ne serait pas le fils du roi enflent dès lors rapidement et beaucoup de seigneurs qui souhaitent s'attirer les faveurs du roi n'hésitent à les répandre[4].

En l'an 184[3], alors qu'il est étendu sur son lit de mort, obèse et dévoré par des vers, le roi Aegon légitime l'ensemble de ses bâtards[19], même ceux qu'il a eu de femmes du commun[13][4].

Les maîtresses[modifier]

Aegon IV Targaryen aurait eu d'innombrables maîtresses, mais il n'en aurait aimé que neuf, avec lesquelles il a eu de nombreux bâtards. Ceux dont la mère était noble sont connus sous le nom de « Grands Bâtards ». Il faut noter que, dans sa jeunesse, il eut pour amante sa cousine Daena Targaryen avec laquelle il a eu Daemon Feunoyr.

Ces neuf maîtresses sont[4] :

Postérité[modifier]

Aegon IV est souvent considéré comme le pire roi de la dynastie targaryenne ce qui lui vaudra le surnom de l'Indigne[20]. En effet, la stature qu'il donna à son bâtard Daemon Feunoyr en le légitimant et en lui donnant l'épée de sa maison allait donner naissance à une querelle de succession d'où découleront ensuite les rébellions Feunoyr[18][4].Mestre Kaeth, auteur de Vies de quatre Rois dans lequel il relate le règne d'Aegon IV, considère qu'aucun autre roi n'avait autant abusé de son pouvoir que lui[4].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Rébellions Feunoyr.

Conseil restreint[modifier]

Main du Roi Grand Mestre Grand Argentier Lord Commandant
de la Garde Royale
Maître des lois Maître des navires
Lord Bracken
Lord Beurpuits
Lord Lucas Lothston
Lord Jon Hightower
Lord Ambrose Beurpuits Aemon Chevalier-Dragon

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Le personnage d'Aegon l'Indigne est partiellement inspiré (cf. So Spake Martin du 1er nov. 2005 : (en) "Targaryen Kings" sur westeros.org.) du roi historique Henry VIII d'Angleterre (cf. Henry VIII d'Angleterre sur fr.wikipedia.org).

Références[modifier]