Gorne

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Gorne
Identité
V.O. Gorne
Statut
Rang sauvageon
Titre roi d'au-delà du Mur


Gorne et son frère Gendel étaient des rois d'au-delà du Mur il y a près de trois mille ans. Ils tentèrent sans succès de passer au sud du Mur avec leur peuple[1]

Histoire et légendes[modifier]

Le livre Histoire des rois d'au-delà du Mur de mestre Herryk transcrit un chant sauvageon, où Gendel et Gorne sont appelés pour arbitrer une dispute entre des enfants de la forêt et des géants pour la possession d'une grotte. Les deux frères découvrent que cette grotte est reliée à un réseau souterrain passant sous le Mur. Par ruse, les frères poussent donc les deux partis à renoncer à leurs prétentions[2].

Les chroniques attestent une tentative d'invasion sauvageonne trois mille ans avant la saga, menés par les rois d'au-delà du Mur Gendel et Gorne : les sauvageons empruntent une série de grottes passant sous le Mur entre La Roque et Griposte. Repérés par les Stark de Winterfell, ils sont pris en tenaille entre les forces du roi du Nord de l'époque, celles de la maison Omble et celles de la Garde de Nuit.

Lors de cette bataille, Gorne tue le sire de Winterfell mais est ensuite abattu par son fils et héritier. D'après les traditions du Nord et les chroniques de la Garde de Nuit, Gendel est également tué dans la bataille, mais, d'après les Sauvageons, il survit et retraite avec les survivants de son armée, se perdant dans le Passage à Gorne qu'il connaissait mal. Lui et les restes de son peuple ne revoient plus jamais la lumière du jour, et on raconte que leurs descendants hantent toujours les grottes, affamés du sang et de la chair des vivants[3][4].

Ces grottes sont plus tard désignées comme le Passage à Gorne.

Notes et références[modifier]