Horys Hill

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Horys Hill
Identité
V.O. Horys Hill
Statut
Rang chevalier errant
Titre Pauvres Compagnons
Décès 45
Blasons
Ser Horys faisait partie de l'ordre des Pauvres Compagnons

Horys Hill était un chevalier bâtard originaire des terres de l'Ouest. Il faisait partie de l'ordre religieux des Pauvres Compagnons de la Foi des Sept à l'époque de la guerre de la Foi[1].

Histoire[modifier]

En l'an 42, ser Horys Hill prend la tête de milliers de Pauvres Compagnons des terres de l'Ouest, avec lesquels il marche sur Port-Réal pour combattre la tyrannie du roi Maegor Ier Targaryen. Ils parviennent jusqu'à la Grande Fourche de la Néra, où ils sont rejoints par les Fils du Guerrier de Pierremoûtier et les levées de seigneurs rebelles. Ils affrontent l'armée du roi Maegor et sont défaits lors de la bataille de la Fourche de la Néra. Ser Horys Hill parvient à prendre la fuite, mais sa défaite ternit sa réputation et les Pauvres Compagnons survivants se tournent vers d'autres commandants.

Au cours des années qui suivent, il semble se lier avec une des nouvelles chefs des Pauvres Compagnons, Jeyne Pauvres la Vérolée, qui vit de rapines dans le bois entre Accalmie et Port-Réal. En l'an 45, Jeyne est vendue par certains de ses partisans à Maegor Ier. Ser Horys Hill organise une mission de sauvetage avec trois cents Pauvres Compagnons et paysans. Ils tentent de délivrer leur meneuse le jour où elle doit être exécutée, mais ils tombent dans un piège du roi Maegor et sont massacrés. Ser Horys est l'un des derniers à mourir[1].

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Fire and Blood : Les fils du Dragon.