Sphinx

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : sphinx(es)

Les sphinx sont des créatures légendaires chimériques, essentiellement associées à la culture de l'Orient. Dans les contes, les sphinx s'expriment toujours par énigmes[1], et certains récits rapportent des duels d'énigmes entre sphinx et dragon[2]. Ils ont une face humaine, un corps de lion et des ailes de faucon[1] et parfois, queue de serpent. Ils semblent aller par deux, l'un avec une face d'homme, l'autre avec une face de femme[3].

Les Valyriens ont développé leur propre représentation des sphinx[4], qui prennent la forme d'un dragon à tête humaine[5].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Sphinx valyriens.

Architecture[modifier]

Deux sphinx de porphyre vert à prunelles d'onyx encadrent la grande porte de la Citadelle des mestres de Villevieille[1]. L'un d'eux a un visage masculin, l'autre un visage féminin[3].

Des sphinx sont sculptés dans la pierre noire de la porte du Long Pont de Volantis. Ils sont accompagnés de manticores, de dragons et d'autres créatures étranges[6].

Les Sphinx dans la saga[modifier]

Dans AFFC[modifier]

Né d'un père dornien et d'une mère estivienne, l'acolyte métisse Alleras est surnommé « le Sphinx » par Leo la Flemme. Ce surnom se popularise rapidement au sein de la Citadelle des mestres de Villevieille[1][3].

Délirant avant de mourir, mestre Aemon répète à Samwell Tarly que « le sphinx est l'énigme, et non pas l'énigmateur », ce que Samwell ne comprend pas[7]. Arrivé à Villevieille, Samwell rencontre Alleras. En apprenant son surnom, il répète les mots de mestre Aemon, mais tout deux restent interdit quant à leur signification[3].

Notes et références[modifier]