Sablé

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Sablé
Informations
V.O. Sable Hall
Nature château de la Garde de Nuit
Localisation
Mm sable.jpg

Blasons
Sablé est un château de la Garde de Nuit

Sablé[N 1] est un château abandonné du Mur. C'est le troisième château à l'est de Châteaunoir.

Histoire[modifier]

En l'an 48, le nouveau roi des Sept Couronnes Jaehaerys Ier Targaryen envoie au Mur plusieurs anciens Pauvres Compagnons et Fils du Guerrier, ainsi que deux chevaliers de la Garde Royale de Maegor Targaryen, ser Raymund Mallery et ser Olyver Bracken. Le lord Commandant de la Garde de Nuit utilise cet afflux de recrues pour rouvrir deux forts, Sablé et La Givrée, dont il confie le commandement respectivement à ser Mallery et ser Bracken. En l'an 50, ces deux chevaliers font sécession de la Garde de Nuit et se proclament chacun seigneur de leur fort, mais ils n'entraînent avec eux qu'un membre de la Garde sur dix. Leur révolte fut brève : ayant eu vent de la nouvelle, lord Walton Stark, fraîchement sire de Winterfell, chevauche avec ses bannerets vers le Mur pour se joindre aux frères jurés restés loyaux. Après la reprise de La Givrée par les forces conjointes de la Garde et du Nord, les rebelles restants à Sablé fuient au-delà du Mur, espérant s'allier aux sauvageons. Lord Stark leur donne la chasse, mais son ost est attaqué par des géants, causant plusieurs morts dont celle du seigneur, et rendant la poursuite de la traque impossible. Quant aux fuyards et à Raymund Mallery, les sauvageons ne leur furent pas plus amicaux. Une demi-année après leur passage du Mur, un chef du peuple libre ramène la tête du chevalier à Fort-Levant, précisant, quand on l'interrogea au sujet des autres, qu'ils avaient été mangés[1].

Sablé dans la saga[modifier]

Dans ADWD[modifier]

Jon Snow souhaite remettre en service plusieurs châteaux abandonnés en garnissant leurs défenses avec des membres du peuple libre. Le lord Commandant désire confier le commandement de l'un d'eux à Halleck - frère d'Harma la Truffe - mais hésite entre Sablé et Noirlac[2].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Sable en version originale peut à la fois désigner la zibeline (cf. zibeline sur fr.wikipedia.org) et la couleur héraldique sable qui est elle-même dérivée de la fourrure de l'animal (cf. sable (héraldique) sur fr.wikipedia.org).

Références[modifier]