A Dance with Dragons, Chapitre 46, La petite aveugle

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Cet article concerne le quarante-sixième chapitre du cinquième livre, A Dance with Dragons et dont le personnage Point de Vue est Arya Stark.

Chapitres et pagination[modifier]

Chapitres[modifier]

  • Ce chapitre est le premier consacré à Arya Stark dans le cinquième livre.
  • Ce chapitre est le trente-deuxième consacré à Arya sur l'ensemble de la saga.

Pagination[modifier]

  • Miniusa.png Aux éditions Bantam (hardcover)[N 1] : p. 593 à 604
  • Miniusa.png Aux éditions Bantam (mass market paperback)[N 2] : p. 649 à 661
  • Minifrance.png Aux éditions Pygmalion (grand format) : Tome 14, Les dragons de Meereen, p. 385 à 400[N 3]
  • Minifrance.png Aux éditions J'ai Lu (format poche) : Tome 14, Les dragons de Meereen, p. 435 à 452[N 4].
  • Minifrance.png Aux éditions France Loisirs (intégrale) : p 714 à 727

Résumé[modifier]

Toujours liée via ses « rêves de loup » à Nymeria, à la tête d’une meute dans le Conflans, Arya partage ses escapades nocturnes en songe. Portant désormais des bas noirs et blancs, elle sert dans la Demeure du Noir et du Blanc où, sa cécité aidant, elle développe ses quatre sens restants. Elle apprend, entre autres, à compter le nombre de marches des dédales sous le temple, à se repérer aux moindres entailles invisibles sur les murs, et à reconnaître chacun à son odeur ou au bruit de ses pas. Son emploi du temps est bien réglé : elle prend son petit-déjeuner à la cuisine dans laquelle officie Umma et où elle est rejointe par l'homme plein de gentillesse, qui lui demande invariablement si elle veut recouvrer la vue (ce qu'elle refuse toujours, sachant que cela signifierait la fin de son apprentissage), puis si elle peut lui donner trois informations inédites. Elle continue à assurer son rôle de servante du temple, aidant en cuisine ou portant des plateaux. Une de ses missions est d'inspecter le temple pour y trouver les corps des suicidés, qui sont ensuite portés dans la crypte par les serviteurs, où elle les dépouille de leurs possessions et biens précieux. L'après-midi, elle poursuit son apprentissage des poisons et des potions avec la gamine abandonnée. Au dîner, sur ordre de l'homme plein de gentillesse, elle apprend le haut valyrien, le lysien et le pentoshi avec la gamine, qui lui fait ensuite boire une coupe de lait au goût amer. Les soirées sont consacrées au jeu des mensonges, rendu plus ardu par son aveuglement, avant qu'Arya ne se grime en une mendiante des rues disgracieuse, « Beth », pour aller quêter des renseignements dans les auberges et lieux publics de la cité. Un matin, alors qu'elle est occupée dans la crypte à inspecter un cadavre, un mystérieux inconnu la rosse à coups de bâton en se moquant d'elle, sans qu'elle parvienne à riposter, avant de disparaître sans un bruit. Le soir même, elle va mendier chez Pynto et y apprend qu’un navire lysien, le Grand-Cœur, a été saisi par les gardes du Seigneur de la Mer de Braavos, car il transportait comme esclaves des sauvageons capturés à Durlieu, au-delà du Mur à Westeros. Elle parvient à discerner la salle de l'auberge au travers des yeux d'un chat errant qu'elle est en train de caresser. Le lendemain matin, elle informe l'homme plein de gentillesse au sujet du navire, puis lui révèle qu'elle sait qu'il est son agresseur, avant de lui infliger un coup de canne sur les doigts. Le soir, la coupe habituelle lui brûle la gorge, et, le lendemain, elle a recouvré la vue.

Notes et références[modifier]

  1. Pagination de la première édition Bantam hardcover de juillet 2011.
  2. Pagination de la première édition Bantam massmarket d'octobre 2011.
  3. Pagination de la première édition Pygmalion grand format de septembre 2012.
  4. Pagination de l'édition J'ai lu poche d'octobre 2014.


Icone book.png Chapitres liés
Cat des canaux d'AFFC
Jon IX La petite aveugle
d'ADWD
Un fantôme à Winterfell

La laideronne