A Dance with Dragons, Chapitre 59, Jon

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Cet article concerne le cinquante-neuvième chapitre du cinquième livre, A Dance with Dragons et dont le personnage Point de Vue est Jon Snow.

Chapitres et pagination[modifier]

Chapitres[modifier]

  • Ce chapitre est le douzième consacré à Jon dans le cinquième livre.
  • Ce chapitre est le quarante-et-unième consacré à Jon sur l'ensemble de la saga.

Pagination[modifier]

  • Miniusa.png Aux éditions Bantam (hardcover)[N 1] : p. 769 à 782
  • Miniusa.png Aux éditions Bantam (mass market paperback)[N 2] : p. 842 à 856
  • Minifrance.png Aux éditions Pygmalion (grand format) : tome 15, Une danse avec les dragons, p. 163 à 181[N 3]
  • Minifrance.png Aux éditions J'ai Lu (format poche) : Tome 15, Une danse avec les dragons, p. 185 à 206 [N 4].
  • Minifrance.png Aux éditions France Loisirs (intégrale) : p 921 à 937

Résumé[modifier]

Le matin du jour convenu pour la reddition de Tormund et de ses compagnons, Jon fait un rêve étrange, où, revêtu d'une armure de glace noire, et armé de Grand-Griffe dont la lame est rouge, il est seul à défendre le Mur contre des spectres ; il doit ainsi tuer de nouveau Ygrid, Donal Noye, Qhorin Mimain et même Robb qu’il décapite en criant qu’il est le sire de Winterfell. Il est réveillé par le corbeau de Mormont qui, pour la première fois, l'appelle par son nom complet, « Jon Snow ». Conscient de l'importance du jour et des risques encourus, il prend son petit-déjeuner avec ses officiers et leur donne ses ultimes consignes. Puis il prend soin d'apparaître comme le lord Commandant : monture de grand prix, escorte fournie (dans laquelle figure Cuirs, un sauvageon rallié) et Fantôme à ses côtés.

Enfin, la porte s'ouvre, et Tormund se présente devant elle. Les cent otages passent d'abord, dont plusieurs fils de chef, et parmi eux Dryn, le propre fils de Tormund, que Jon s'engage à prendre comme page. Puis viennent plusieurs centaines de guerriers et le reste du peuple libre, avec montures, chariots, traineaux et bétail. Certains de leurs chefs faisant allégeance à Jon ou lui offrant un objet de valeur (Brogg, Soren Fend-l’Écu, Gerrick Sangderoi, Howd l'Errant, Devyn Écorchephoque, Harle le Veneur, Morna Masque-Blanc). Tous doivent laisser leurs richesses, que les intendants de Bowen Marsh décomptent scrupuleusement.

Devant la lenteur des opérations, Tormund en plaisantant déclare que le Cor de Joramun permettrait d'aller plus vite en faisant s'écrouler le Mur. Jon lui répond que Mélisandre l’a brûlé, mais Tormund s'esclaffe, et explique que ce cor n'était pas celui de Joramun, qui n'a jamais pu être retrouvé… Soucieux, Jon interroge Tormund sur les Autres. Tormund lui explique avec réticence qu'ils les ont harcelés durant leur trajet vers le Mur, changeant plusieurs des leurs en spectres, qu'il a fallu ensuite détruire. À la fin du jour, alors que la neige tombe, les derniers arrivent enfin, et parmi eux Borroq avec son énorme sanglier, que Jon reconnaît immédiatement comme un change-peau, et dont l'animal provoque l'hostilité de Fantôme. Trois mille cent dix-neuf sauvageons passent au total le Mur (d’après le compte de Bowen Marsh).

Dernier à repasser sous le Mur, Jon se rend ensuite dans ses appartements, où Clydas lui remet une missive catastrophique de Cotter Pyke depuis Durlieu : cinq navires perdus, des tempêtes rendant la mer inaccessible, des conflits entre sauvageons, Braaviens et hommes de la Garde, et des créatures mortes dans les bois et les eaux…

Notes et références[modifier]

  1. Pagination de la première édition Bantam hardcover de juillet 2011.
  2. Pagination de la première édition Bantam massmarket d'octobre 2011.
  3. Pagination de la première édition Pygmalion grand format de janvier 2013.
  4. Pagination de l'édition J'ai lu poche de février 2015.


Icone book.png Chapitres liés
Jon XI
Tyrion XI Jon XII
d'ADWD
Le chevalier écarté

Jon XIII