Grand Conseil de 136

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : Great Council of 136 AC

Le Grand Conseil de 136 est le nom parfois donné à un rassemblement des seigneurs des Sept Couronnes, qui devait permettre la désignation d'un nouveau collège de régents pour le roi Aegon III Targaryen[1]. Ce nom peut toutefois être contesté par les érudits, car ce rassemblement n'a jamais été constitué officiellement en Grand Conseil[2].

Histoire

Suite à la terrible guerre de succession connue sous le nom de Danse des Dragons, une période de régence s'ouvre en l'an 131.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Régence d'Aegon III.

Au fil des années, les régents démissionnent, meurent ou sont victimes d'intrigues politiques, si bien qu'au bout de cinq ans, il ne reste plus que deux régents : le Grand Mestre Munkun et lord Thaddeus Rowan. Suite aux événements du siège secret, les seigneurs des Sept Couronnes sont convoqués par le roi Aegon III Targaryen à Port-Réal. Lord Thaddeus Rowan est relevé de ses fonctions, ne laissant que Munkun comme régent et Main du Roi[2].

Répondant à la convocation du roi, de nombreux nobles arrivent des terres de la Couronne, du Conflans, des terres de l'Orage, du Val d'Arryn et même du Nord. Munkun profite de la large assemblée de nobles présente à Port-Réal pour désigner de nouveaux régents et une nouvelle Main du Roi. Les débats restant stériles, le Grand Mestre Munkun propose finalement de tirer au sort. Soutenu par le prince Viserys Targaryen, cette proposition est adoptée et le tirage désigne trois nouveaux régents :

Ce collège exerce jusqu'à la majorité du roi, qui intervient la même année[1]. Leur service étant devenu inutile, Aegon III les renvoie chez eux[2].

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Les origines de la saga, Aegon III.
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 Fire and Blood : Le Printemps lysien et la fin de la Régence.