Royaume des Sept Couronnes

De La Garde de Nuit
(Redirigé depuis Sept Couronnes)
Aller à : navigation, rechercher
Les Sept Couronnes sous la dynastie targaryenne.

V.O. : the Seven Kingdoms

Le royaume des Sept Couronnes, appelé « royaume du Crépuscule[N 1] » en Essos[1], s'étend sur la majeure partie du continent de Westeros avec lequel on le confond parfois par facilité de langage. Toutefois, les Sept Couronnes ne s'étendent au nord que jusqu'au Mur qui marque la frontière septentrionale du royaume, le continent de Westeros comprenant aussi les terres situées au-delà[2]. Le royaume fut unifié il y a trois siècles par Aegon I Targaryen et les sept couronnes correspondent aux sept royaumes qui le constituaient auparavant. Le trône de Fer fut forgé sur ordre d'Aegon avec les épées des vaincus, et il est resté depuis le symbole de la suzeraineté des rois des Sept Couronnes[3].

Toutefois, la septième couronne, la principauté de Dorne, ne fut annexée que plus tard, par des mariages politiques sous le règne de Daeron II Targaryen, un peu moins de deux siècles après la Conquête[4]. Depuis, près de trois siècles après la Conquête, la dynastie targaryenne a été évincée du trône et le roi Robert Baratheon règne sur le royaume des Sept Couronnes[5].

Description

Le royaume est divisé en neuf régions, dirigées chacune par une maison suzeraine qui constituent les grandes maisons des Sept Couronnes[6]. Il s'agit des sept royaumes originels dont les frontières sont approximativement les mêmes qu'à l'époque de la conquête d'Aegon I Targaryen[4][7][N 2] :

auxquels s'ajoutent :

Première maison connue à régner sur chaque couronne Loup-garou Stark Lune et faucon Arryn Lion Lannister Main Jardinier Cerf couronné Durrandon Tête du Roi des Mers Greyfer Lance et soleil Martell Poisson-chatcouronné Pescheur
Loup-garou Stark Lune et faucon Arryn Lion Lannister Main Jardinier Cerf couronné
Durrandon
Tête du Roi des
Mers Greyfer
Lance et soleil
Martell
Poisson-chat
couronné Pescheur
Les Sept Couronnes avant la Conquête Loup-garou Stark Lune et faucon Arryn Lion Lannister Main Jardinier Cerf couronné Durrandon Sautoir Chenu Lance et soleil Martell
Loup-garou Stark Lune et faucon Arryn Lion Lannister Main Jardinier Cerf couronné
Durrandon
Sautoir Chenu Lance et soleil
Martell
Les Sept Couronnes sous la dynastie targaryenne Loup-garou Stark Lune et faucon Arryn Lion Lannister Rose Tyrell Cerf couronné Baratheon Seiche Greyjoy Lance et soleil Martell Truite Tully Dragon tricéphale Targaryen
Loup-garou Stark Lune et faucon Arryn Lion Lannister Rose Tyrell Cerf couronné
Baratheon
Seiche Greyjoy Lance et soleil
Martell
Truite Tully Dragon tricéphale Targaryen
Les Sept Couronnes après la rébellion de Robert Baratheon Loup-garou Stark Lune et faucon Arryn Lion Lannister Rose Tyrell Cerf couronné Baratheon Seiche Greyjoy Lance et soleil Martell Truite Tully
Loup-garou Stark Lune et faucon Arryn Lion Lannister Rose Tyrell Cerf couronné
Baratheon
Seiche Greyjoy Lance et soleil
Martell
Truite Tully
Les Sept Couronnes à l'issue de la Guerre des Cinq Rois Loup-garou Stark Lune et faucon Arryn Lion Lannister Rose Tyrell Cerf couronné Baratheon Seiche Greyjoy Lance et soleil Martell Semis d'oiseaux moqueurs Baelish
Loup-garou Stark[N 3] Lune et faucon Arryn Lion Lannister Rose Tyrell Cerf couronné
Baratheon
Seiche Greyjoy Lance et soleil
Martell
Semis d'oiseaux
moqueurs Baelish

Histoire

Les Sept Couronnes juste avant la Conquête.

L'histoire du royaume des Sept Couronnes est marquée par de nombreuses vagues d'invasions successives de diverses populations humaines. La première pierre de ce qui sera bien plus tard un royaume uni remonte à la légendaire Longue Nuit, qui fait suite à l'arrivée des Premiers Hommes à Westeros et aux guerres qui les opposèrent aux enfants de la forêt. Selon les légendes, lors de cette Longue Nuit, un peuple de créatures venu des confins des contrées de l'éternel hiver, les Autres, aurait menacé les innombrables royaumes humains. Une fois les Autres repoussés, le Mur, un formidable édifice de glace, fut construit, séparant le futur royaume des Sept Couronnes des terres située au-delà, au nord[8]. Pour le garder fut alors fondée la Garde de Nuit. Près de quatre mille ans plus tard, l'invasion des Andals allait faire tomber la plupart des royaumes des Premiers Hommes et entraîner progressivement la formation des sept royaumes indépendants[9] : le Nord dernier bastion relativement préservé des traditions des Premiers Hommes, le Val d'Arryn protégé par les montagnes de la Lune, les îles de Fer, les terres de l'Ouest, le Bief, les terres de l'Orage et les différents royaumes de la future principauté de Dorne. Celle-ci ne fut unifiée que plus tardivement, lors de l'arrivée des restes du peuple Rhoynar menés par la reine Nymeria qui s'unit à Mors Martell de Lancehélion pour établir la suzeraineté des Nyméros Martell sur la principauté. Le Conflans demeura pour sa part une région âprement disputée entre les Fer-nés et les rois de l'Orage[4].

La chute du lointain empire des Possessions de Valyria qui avait établi un avant-poste sur l'île volcanique de Peyredragon entraîna l'isolement de l'une des dernières lignées valyriennes, la maison Targaryen. Près de cent ans après le Fléau de Valyria, Aegon Targaryen et ses deux épouses-sœurs, appuyés par la puissance de leurs dragons et de quelques vassaux insulaires du détroit, conquirent un à un les sept royaumes, formant ainsi le royaume des Sept Couronnes[10]. Les épées des vaincus furent fondues pour former un trône de fer établi dans le Donjon Rouge de la nouvelle capitale Port-Réal[11].

Malgré l'unification rapide des Sept Couronnes, la principauté dornienne demeurait indépendante, opposant une guérilla farouche aux seigneurs du dragon[4]. De plus, à la mort d'Aegon I Targaryen, de nombreux seigneurs des Sept Couronnes se rebellèrent contre ses fils, appuyés par la Foi Militante, bras armé de la religion des Sept, culte principal du royaume[12]. Ces troubles durèrent pendant près de dix années, sous les règnes d'Aenys et de Maegor le Cruel[4], jusqu'à ce que Jaehaerys le Conciliateur réussisse à imposer la paix grâce à une amnistie générale des belligérants[12]. Quatre-vingt ans plus tard, la mort du roi Viserys I Targaryen entraînait un conflit dynastique connu ensuite sous le nom de Danse des Dragons qui déchira le royaume pendant deux années[4], et qui sonna le glas des dragons targaryens, décimés lors du conflit[10][13]. Vingt-six ans plus tard, le jeune roi Daeron I Targaryen réussit enfin à soumettre la principauté dornienne, mais sa conquête ne dura guère[14], et les Dorniens retrouvèrent rapidement leur indépendance[15]. Seuls le mariage du prince Daeron Targaryen et de la princesse Mariah Martell, organisé par le roi Baelor le Bienheureux, permit un premier rapprochement, qui fut ensuite concrétisé sous le règne de Daeron II Targaryen, qui offrit la main de sa sœur Daenerys au prince Maron Martell[16]. Ce dernier fit alors serment d'allégeance au Trône de Fer. Toutefois, le règne de Daeron II fut cependant marqué par un nouveau conflit, son demi-frère bâtard Daemon Feunoyr déclenchant une importante rébellion pour obtenir le trône de leur père, le roi Aegon l'Indigne[17]. Cette rébellion fut écrasée, mais les prétendants Feunoyr en exil dans les cités libres[18] causèrent encore sporadiquement des troubles pendant près de soixante ans[19].

Deux cent quatre-vingt-un ans après la Conquête, la dynastie targaryenne chancela lors de la rébellion de Robert Baratheon, appuyé par une noblesse excédée par la folie du souverain Aerys II Targaryen[20]. Lord Robert Baratheon conquit le Trône appuyé par lord Eddard Stark et lord Jon Arryn, bientôt rejoints par lord Hoster Tully, et enfin sur le tard par lord Tywin Lannister. Les derniers descendants de la prestigieuse dynastie targaryenne furent forcés à l'exil dans les cités libres et la dynastie des Baratheon, liée à la première par le sang, s'établit fermement, le roi Robert accordant son pardon aux anciens loyalistes[21]. Malgré le tentative de sécession de lord Balon Greyjoy lors de la rébellion des Greyjoy[22], le règne de Robert est marqué par une nouvelle prospérité et l'été le plus long connu de mémoire humaine[23].

Icone loupe.png Voir article détaillé : histoire des Sept Couronnes.

Géographie

La géographie du royaume des Sept Couronnes est très variée, notamment du fait de sa grande superficie qui recouvre une grande partie du continent de Westeros[N 4][23]. Par ailleurs, l'importante extension en latitude du royaume crée des climats très contrastés d'une région à une autre. Ainsi, le Nord présente un climat relativement froid[22], avec des chutes de neiges fréquentes en fin d'été, alors que la principauté de Dorne bénéficie d'un climat plus chaud et aride. L'important réseau hydrographique du Conflans, et la douceur du climat des grandes plaines alluviales du Bief permettent d'opulentes récoltes[22][24][25]. On trouve aussi de grandes chaînes de montagnes, notamment les montagnes de la Lune du Val d'Arryn[26], les montagnes Rouges qui séparent Dorne du reste du royaume, et les montagnes du Nord, ainsi que des collines, caractéristiques notamment des terres de l'Ouest, mais aussi des marches de Dorne et de la région des Rus et des Tertres dans le Nord. De nombreux fleuves et cours d'eau parcourent le royaume, formant autant de frontières naturelles et de voies de communication. Malgré le développement de l'agriculture qui permet de nourrir la population du royaume, ce dernier est encore couvert d'importantes forêts, comme le Bois-aux-Loups dans le Nord, le Bois-du-Roi et le Bois-la-Pluie dans les terres de l'Orage. Enfin, de nombreuses îles bordent les côtes du royaume, notamment l'archipel des îles de Fer, berceau de la culture fer-née, l'île de La Treille et sa célèbre production viticole qui s'exporte dans le royaume et au-delà du détroit[27], l'île de Torth et ses eaux couleur saphir[28], et l'île volcanique de Peyredragon, ancien fief de la maison Targaryen avant la Conquête[29].

Toutefois, à l'exception des zones les plus reculées et inaccessibles, le paysage des Sept Couronnes est marqué par l'empreinte de l'homme. Bien que le royaume ne comprenne que quelques villes importantes (Port-Réal, Villevieille, Port-Lannis, Goëville et Blancport principalement)[30] et un certain nombre d'agglomérations plus modestes[31][32], on trouve partout de petites communautés agricoles[33] et parfois religieuses[34], même au sein des grandes forêts[35][36]. Outre la communication par voie fluviale[37] et maritime[11], le royaume est parcouru par quelques routes importantes[22] qui ne sont au mieux que de larges chemins boueux[10], et d'un grand nombre de sentiers[38][39][40][41]. Outre les prestigieuses demeures des grandes maisons du royaume, il existe de nombreux châteaux plus modestes ainsi qu'un plus grand nombre encore de tours et de fortins qui se dressent dans les Sept Couronnes[5][42][43].

Icone loupe.png Voir article détaillé : géographie des Sept Couronnes.

Société

Féodalité

Icone loupe.png Voir article détaillé : société féodale des Sept Couronnes.

Religions

Les Sept Couronnes abritent plusieurs cultes intimement liés à l'histoire du royaume. Une très large majorité des maisons se revendiquant encore de l'héritage des Premiers Hommes vouent un culte aux anciens dieux qui furent ceux des enfants de la forêt avant d'être adoptés par les premiers envahisseurs humains de Westeros. De fait, le culte des anciens dieux demeure vivace dans le Nord[20] et chez quelques rares maisons du sud du Neck[6]. L'isolement géographique de l'archipel des îles de Fer ainsi que les conditions de vie particulièrement rudes que subissent les insulaires ont entraîné l'émergence d'un culte original[44] dédié au dieu Noyé, divinité maritime opposée dans une guerre sans fin avec le dieu des Tornades[45][46]. Toutefois, la religion la plus répandue est celle des Sept, plus simplement nommée la Foi, importée par les Andals. Historiquement, ces derniers se sont caractérisés par leur fanatisme religieux[47] qui les poussa à éradiquer les sanctuaires des anciens dieux sur le continent[48] (à l'exception du Nord qui ne tomba pas sous les coups des envahisseurs andals). Si le culte des anciens dieux est caractérisé par son côté informel et l'absence de caste saccerdotale, la religion des Sept possède une structure organisée de prêtres, les septons et les septas, de moines, d'ordres religieux, et une autorité centralisée aux mains du Grand Septon et de Leurs Saintetés[49]. Malgré le prosélytisme religieux de la Foi, celle-ci cohabite relativement pacifiquement avec les autres cultes mineurs, les croyances du Rhoynar coexistent par exemple avec le culte des Sept à Dorne[50]. La tolérance religieuse du royaume est aussi illustrée par la Conquête. Alors qu'Aegon le Conquérant s'est converti ostensiblement à la Foi aux portes de Villevieille lors de l'unification des Sept Couronnes, et alors que le Grand Septon accorde sa traditionnelle bénédiction à chaque nouveau souverain[49], le roi des Sept Couronnes s'engage toujours à protéger les anciens dieux comme les nouveaux[51]. De fait, les grandes cités portuaires abritent souvent de petits temples dédiés à des divinités issues d'au-delà du détroit, notamment le culte de R'hllor des prêtres rouges, même si ces cultes n'ont qu'une très faible influence[52][53].

Icone loupe.png Voir article détaillé : religions des Sept Couronnes.

Les Sept Couronnes dans la saga

Dans AGOT

Depuis quinze ans le royaume des Sept Couronnes est gouverné par le roi Robert Baratheon et bénéficie depuis près de neuf années d'un été exceptionnellement long qui apporte une prospérité certaine. Toutefois, les frasques du roi font que la Couronne est endettée à hauteur de six millions de dragons d'or, dont une partie à des cartels des cités libres au-delà du détroit[54]. De plus, la paix entre les grandes maisons demeure fragile. Si le roi Robert bénéficie du soutien de ses alliés historiques, lord Eddard Stark, sire de Winterfell, suzerain et gouverneur du Nord, lord Jon Arryn, sire des Eyrié, suzerain du Val d'Arryn et Main du Roi, lord Hoster Tully, sire de Vivesaigues et suzerain du Conflans, ainsi que de lord Tywin Lannister, sire de Castral Roc, suzerain et gouverneur de l'Ouest, son beau-père, il ignore que ses héritiers sont issu de la relation incestueuse de la reine Cersei Lannister avec son propre frère, ser Jaime Lannister, frère juré de la Garde Royale. Les Lannister, premiers créanciers de la Couronne à hauteur de près de trois millions de dragons d'or, complotent pour précipiter la mort du roi Robert et assoir leur maison sur le Trône[54]. Par ailleurs, le frère cadet du roi, lord Renly Baratheon, sire d'Accalmie, suzerain des terres de l'Orage et maître des lois au Conseil restreint[4], intrigue pour évincer la reine Cersei et la remplacer par la jeune Margaery Tyrell, fille de lord Mace Tyrell, sire de Hautjardin, suzerain du Bief et gouverneur du Sud[55].

Icone loupe.png Voir article détaillé : guerre des Cinq Rois : contexte initial et déclenchement.

Le décès de lord Jon Arryn précipite les événements. Le roi Robert Baratheon se rend alors à Winterfell dans le Nord pour faire de son vieil ami lord Eddard Stark sa nouvelle Main[20]. La reine Cersei Lannister pense que ce dernier va refuser ce poste qui le contraindra à quitter son fief et décide de ne pas imposer à son époux la nomination de son frère Jaime[56] qu'elle a par ailleurs fait placer comme nouveau gouverneur de l'Est[21]. Lady Lysa Arryn, veuve, se retire précipitamment aux Eyrié avec son fils[22] tout en faisant parvenir un avertissement à sa sœur, lady Catelyn Stark, pour l'informer de ses prétendus soupçons sur la culpabilité des Lannister pour la mort de lord Jon[57]. Lord Stannis Baratheon qui s'est vu refuser le poste de Main du Roi et qui soupçonne l'inceste de la reine Cersei et de son frère Jaime, se retranche dans son fief de Peyredragon[54], n'osant agir ouvertement[29].

Dans ACOK

Le Conseil du roi Joffrey Baratheon octroie la suzeraineté du Conflans à la maison Baelish après la nomination de lord Petyr Baelish comme sire d'Harrenhal[58].

Dans ASOS

Après les Noces Pourpres, la maison Bolton se voit attribuer le gouvernorat du Nord[59] par décret du roi Tommen Baratheon[60].

Dans AFFC

Les Sept Couronnes à l'issue de la guerre des Cinq Rois.

Lord Petyr Baelish se voit octroyer du titre de lord Protecteur du Val d'Arryn après le décès de son épouse lady Lysa Arryn.

Ser Kevan Lannister ayant refusé la charge de Main du roi Tommen Baratheon, la reine régente Cersei Lannister lui refuse celle de gouverneur de l'Ouest et fait nommer à sa place son cousin ser Daven[61].

Dans ADWD

L'hiver s'abat sur le royaume des Sept Couronnes, touchant d'abord les provinces les plus septentrionales, puis s'étendant progressivement vers le sud et atteignant même Port-Réal[62]. Ses conséquences se limitent pour l'instant à un froid intense auquel les habitants de Westeros ne sont plus habitués.

La situation financière du royaume est catastrophique : les caisses sont vides, la rupture avec la Banque de Fer ne permet pas de s'adresser aux autres banques des cités libres, et les troubles de la guerre des Cinq Rois empêchent de recourir à l'impôt, sous peine de renforcer les rebelles. Ser Kevan Lannister, le nouveau lord régent, décide donc de rouvrir les négociations avec la Banque de Fer[62].

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. Sunset Kingdom en version originale.
  2. L'unité des Sept Couronnes se retrouve dans la couronne portée successivement par Jaehaerys I Targaryen puis par Viserys I Targaryen, un bandeau d'or serti des sept pierres précieuses de couleurs différentes (cf. So Spake Martin, 1er novembre 2005, "Targaryen Kings" sur www.westeros.org), bien que Dorne n'ait pas encore été formellement intégrée au royaume. De même, lors du déjeuner qui précède ses noces, le roi Joffrey Baratheon se voit offrir une coupe à sept faces représentant les sept différentes couronnes : lion de rubis, rose d'émeraude, cerf d'onyx, truite d'argent, faucon de jade bleu, soleil d'opale et loup-garou de perle (cf. A Storm of Swords, Chapitre 60, Sansa). Cependant, comme le souligne mestre Yandel cf. Les origines de la saga, Les Sept Couronnes), Dorne n'est pas à proprement parler une « couronne » (Kingdom en version originale), mais une principauté (ce n'en fut pas moins une terre souveraine, et les princes de Dorne détenaient un pouvoir en tous points comparables à celui de leurs homologues rois des autres contrées de Westeros).
  3. À Roose Bolton n'est octroyé que le titre de gouverneur du Nord, et non point celui de seigneur suzerain, qui reste aux mains de la maison Stark en la personne de Sansa. On peut également noter que le titre de gouverneur militaire n'est, bien que ce soit souvent le cas en pratique, théoriquement pas héréditaire ; les Bolton ne sont donc même pas assurés de conserver ladite charge. Toutefois, en pratique, la maison à l'écorché est actuellement en contrôle de la plus grande partie du Nord.
  4. Une estimation fondée sur les cartes de la saga et tenant compte du fait que le Mur a une longueur de près de 450 km (cf. A Game of Thrones, Chapitre 22, Tyrion) indiquerait que le continent a une extension longitudinale maximale de près de 2 200 km, avec une extension en latitude de près de 5 200 km du Mur aux côtes méridionales de Dorne.

Références

  1. A Storm of Swords, Chapitre 58, Daenerys.
  2. A Game of Thrones, Chapitre 01, Prélude.
  3. A Game of Thrones, Chapitre 44, Eddard.
  4. 4,0, 4,1, 4,2, 4,3, 4,4, 4,5 et 4,6 Appendices AGOT.
  5. 5,0 et 5,1 A Game of Thrones, Chapitre 02, Bran.
  6. 6,0 et 6,1 A Game of Thrones, Chapitre 72, Catelyn.
  7. A Storm of Swords, Chapitre 60, Sansa.
  8. A Game of Thrones, Chapitre 25, Bran.
  9. A Game of Thrones, Chapitre 41, Catelyn.
  10. 10,0, 10,1 et 10,2 A Game of Thrones, Chapitre 14, Tyrion.
  11. 11,0 et 11,1 A Game of Thrones, Chapitre 19, Catelyn.
  12. 12,0 et 12,1 A Feast for Crows, Chapitre 34, Jaime.
  13. Le Chevalier Errant.
  14. A Game of Thrones, Chapitre 06, Jon.
  15. A Storm of Swords, Chapitre 67, Tyrion.
  16. So Spake Martin, 20 avril 2008, "Targaryen History" sur www.westeros.org.
  17. L'Épée Lige.
  18. L'Œuf de Dragon.
  19. A Storm of Swords, Chapitre 46, Catelyn.
  20. 20,0, 20,1 et 20,2 A Game of Thrones, Chapitre 03, Catelyn.
  21. 21,0 et 21,1 A Game of Thrones, Chapitre 13, Eddard.
  22. 22,0, 22,1, 22,2, 22,3 et 22,4 A Game of Thrones, Chapitre 05, Eddard.
  23. 23,0 et 23,1 A Game of Thrones, Chapitre 22, Tyrion.
  24. A Game of Thrones, Chapitre 70, Tyrion.
  25. So Spake Martin, 28 février 2002, "Strength of the Regions" sur www.westeros.org.
  26. A Game of Thrones, Chapitre 35, Catelyn.
  27. A Game of Thrones, Chapitre 55, Daenerys.
  28. A Storm of Swords, Chapitre 22, Jaime.
  29. 29,0 et 29,1 A Clash of Kings, Chapitre 01, Prélude.
  30. So Spake Martin, 5 juin 2000, "Cities in Westeros" sur www.westeros.org.
  31. A Storm of Swords, Chapitre 30, Arya.
  32. A Feast for Crows, Chapitre 10, Brienne.
  33. A Storm of Swords, Chapitre 66, Arya.
  34. A Storm of Swords, Chapitre 40, Arya.
  35. A Storm of Swords, Chapitre 10, Bran.
  36. A Feast for Crows, Chapitre 31, Jaime.
  37. A Storm of Swords, Chapitre 02, Jaime.
  38. A Clash of Kings, Chapitre 06, Arya.
  39. A Clash of Kings, Chapitre 10, Arya.
  40. A Storm of Swords, Chapitre 12, Jaime.
  41. A Feast for Crows, Chapitre 21, Brienne.
  42. A Clash of Kings, Chapitre 15, Arya.
  43. A Feast for Crows, Chapitre 28, Jaime.
  44. So Spake Martin, 14 juillet 1999, "The Drowned God and More" sur www.westeros.org.
  45. A Feast for Crows, Chapitre 02, Le Prophète.
  46. A Feast for Crows, Chapitre 20, Le Noyé.
  47. A Feast for Crows, Chapitre 05, Brienne.
  48. A Storm of Swords, Chapitre 23, Arya.
  49. 49,0 et 49,1 A Feast for Crows, Chapitre 29, Cersei.
  50. A Feast for Crows, Chapitre 22, Le Faiseur de Reines.
  51. A Game of Thrones, Chapitre 48, Eddard.
  52. A Clash of Kings, Chapitre 32, Catelyn.
  53. A Feast for Crows, Chapitre 01, Prélude.
  54. 54,0, 54,1 et 54,2 A Game of Thrones, Chapitre 21, Eddard.
  55. A Game of Thrones, Chapitre 33, Arya.
  56. A Game of Thrones, Chapitre 09, Bran.
  57. A Game of Thrones, Chapitre 07, Catelyn.
  58. A Clash of Kings, Chapitre 66, Sansa
  59. A Storm of Swords, Chapitre 54, Tyrion.
  60. A Storm of Swords, Chapitre 73, Jaime
  61. A Feast for Crows, Chapitre 13, Cersei.
  62. 62,0 et 62,1 A Dance with Dragons, Chapitre 73, Épilogue.