Jenny de Vieilles-Pierres

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


V.O. : Jenny of Oldstones et Lady Jenny

Lady Jenny, dite Jenny de Vieilles-Pierres, était une jeune femme probablement originaire de Vieilles-Pierres dans le Conflans et qui vécut sous le règne d'Aegon V Targaryen. Elle fait l'objet d'une chanson douce et triste qui évoque sa relation amoureuse avec le prince Duncan Targaryen, le Prince des Libellules[1]. Cette chanson est peut-être liée à la tragédie de Lestival[2], Jenny étant par ailleurs citée comme dansant « avec ses fantômes » « dans les salles des rois défunts »[3]. La très vieille naine albinos qui hante la colline de Noblecœur évoque avec douleur la jeune fille, qu'elle appelle « Ma Jenny », et réclame qu'on lui chante la chanson pour prix de ses oracles[4][2].

Avant AGOT[modifier]

En l'an 239, le prince Duncan Targaryen, alors dans le Conflans, tombe éperdument amoureux de Jenny qui vit dans des ruines[5], mais pour l'épouser il doit renoncer à la couronne en faveur de son cadet Jaehaerys[6]. Lady Jenny de Vieilles-Pierres est ensuite présente à la cour du roi Aegon V Targaryen où elle se fait accompagner d'une sorcière des bois, naine et albinos, que la Cour croit être une enfant de la forêt. Cette dernière prédit au prince héritier Jaehaerys que le prince qui fut promis naîtrait de sa lignée et celui-ci ordonne alors les noces de ses deux enfants Aerys et Rhaella pour accomplir la prophétie. La naine albinos semble ensuite disparaître lors de la tragédie de Lestival[7].

Voir aussi[modifier]

Les approfondissements de La Garde de Nuit[modifier]

Icone star.png "La chanson de Jenny : entre livres et série", article de blog écrit par DroZo.

Articles de l'encyclopédie[modifier]

Notes et références[modifier]