Mirri Maz Duur

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Mirri Maz Duur
Image by Amok©

Identité
V.O. Mirri Maz Duur
Statut
Rang maegi
Titre épouse divine
Naissance vers 255
Décès 298

Née vers l'an 255[N 1], Mirri Maz Duur est une maegi et sang-mage lhazaréenne, épouse divine du Pâtre Suprême, comme sa mère avant elle. Elle est mûre, trapue, et a un visage aplatie avec le nez camus. Elle se dit guérisseuse de talent et avoir appris son art à Asshaï-lès-l'Ombre, notamment grâce à une Chantelune des Jogos Nhai, et à un mestre de Westeros nommé Marwyn[1].

Avant AGOT

Jeune, Mirri Maz Duur est éduquée par sa mère, prêtresse du Pâtre Suprême, en vue de devenir elle-même une épouse divine. Elle apprend ainsi les chants et les sortilèges du culte, mais aussi comment créer des fumigations, des onguents et des potions à partir des feuilles, des racines et baies. Puis[N 2], elle se joint à une caravane en route pour Asshaï-lès-l'Ombre pour apprendre la magie qui y est pratiquée. Là, elle y rencontre aussi des guérisseurs issus de nombreux peuples qui lui enseignent leurs pratiques : une Chantelune des Jogos Nhai lui apprend des chants qui facilitent l'enfantement, une guérisseuse du peuple Dothraki la magie des herbes, des graines et des chevaux, et enfin, un mestre des Sept Couronnes, Marwyn, dissèque un corps humain pour lui en montrer le fonctionnement et lui enseigne la langue Commune[1]. Par ailleurs, Mirri Maz Duur semble avoir été à Asshaï l'apprentie d'un sang-mage qui lui aurait enseigné sa magie, le prix de cet enseignement ayant été, de son propre aveu, très élevé[2].

Dans AGOT

La ville de Mirri Maz Duur est attaquée et pillée par le khalasar de Khal Ogo, lui-même alors attaqué par celui de Khal Drogo[1]. Mirri Maz Duur est capturée et voit sa propre maison flamber alors qu'elle reconnaît parmi les têtes empilées par les Dothrakis celle de son boulanger et celle d'un jeune garçon qu'elle avait sauvé des fièvres mort-œil trois lunes auparavant. Elle est violée trois fois avant que l'intervention de Daenerys Targaryen n’interrompe le quatrième homme[3]. Sauvée du viol par Daenerys, elle devient son esclave avec d'autres Lhazaréennes. Ensuite, Mirri maz Duur lui propose de soigner Drogo, blessé lors de la bataille. Malgré les réticences des sang-coureurs Haggo et Qotho qui la qualifient de maegi, Daenerys accepte et l'épouse divine les emmène dans son temple. Après avoir fait étendre le khal sur l'autel du temple, elle répand des feuilles sèches sur un brasero, puis entreprend de retirer la flèche plantée dans son bras tout en psalmodiant avant de verser sur la blessure du vin bouilli et d'y apposer un emplâtre de feuilles humides. Après avoir enduit la blessure à la poitrine d'un onguent verdâtre, elle referme la plaie et la suture, puis l'enduit d'un nouvel onguent pourpre recouvert de feuilles[1] de cosse-foc et ne-pue-pas[2] maintenues par un bandage en peau d'agneau. Elle indique alors au khal des prières, lui recommande de conserver le bandage pendant dix jours et dix nuits, et enfin de ne boire ni vin ni lait de pavot. Ayant appris que Mirri Maz Duur officiait lors des accouchements, Daenerys lui demande alors de l'assister lorsque son terme sera venu[1].

Toutefois, brûlé par son emplâtre, Drogo l'arrache après quelques jours et se fait soigner par les guérisseuses dothrakis qui lui font ingérer du lait de pavot. La blessure s’infecte avec l'emplâtre de boue humide apposé par les guérisseurs et la santé du khal décline rapidement. Ce dernier étant tombé de cheval, le khalasar fait halte et Daenerys lui fait donner un bain. Rappelée par celle-ci, affolée et prête à tout pour sauver son époux, Mirri Maz Duur est frappée par Haggo et Qotho qui l'accusent d'avoir mis en danger les jours de leur khal. Elle est à nouveau sauvée par l'intervention de Daenerys à qui elle déclare que Drogo sera mort le lendemain matin. Au désespoir, la khaleesi la supplie de le sauver par n'importe quel moyen, même magique. Mirri Maz Duur lui déclare alors bien connaître une formule, rude et sombre, et qu'elle peut sauver la vie du khal en échange d'une autre vie, seule la mort pouvant acheter la vie. Daenerys est prête à offrir la sienne, mais l'épouse divine la refuse. Elle égorge alors avec une dague de bronze rouge couverte de glyphes l'étalon de Drogo au-dessus du corps du khal, celui-ci baignant rapidement dans le sang qui a éclaboussé les parois de la tente. Elle répand une poudre rouge sur le brasero puis fait sortir tout le monde, nul ne devant assister à la suite de la cérémonie. Hululant, l'ombre dansante de Mirri Maz Duur se découpe sur la toile de la tente, bientôt rejointe par d'autres ombres, certaines inhumaines. Au-dehors, le chaos s'empare du khalasar, et Daenerys sent venir au monde son fils. Ne trouvant pas de sage femme, ser Jorah Mormont la traîne alors dans la tente pleines d'ombres afin d'obtenir l'aide de l'épouse divine…[2]

Drogo est ainsi sauvé mais n’est plus qu’un cadavre animé, aveugle, marchant avec difficulté et ne pouvant ni boire ni manger seul. Quant à son fils, c'est un monstre mort-né. Daenerys comprend alors qu’elle a été trompée par la maegi. Celle-ci lui révèle alors avoir agi par vengeance : elle a vu sa ville détruite, son temple incendié, et ceux qu'elle avait passé sa vie à soigner, exterminés ou emmenés en esclavage. Elle a tenu parole en rendant la vie au khal, mais que la vie, et en prenant celle de l'enfant en échange. Daenerys fait alors lier la maegi, mais celle-ci reste sereine, n'ayant plus rien à perdre[3]. Attachée au bûcher funéraire de Drogo, elle commence par psalmodier dès que celui-ci est allumé, puis se met à hoqueter avec la fumée, et à hurler avant de succomber[4].

Dans la série télévisée

Icone serieTV.png Mirri Maz Duur est interprétée par l'actrice Mia Sotiriou dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.

Notes et références

Notes

  1. Mirri Maz Duur passe pour avoir une quarantaine d'années à la fin de l'an 298 (cf. A Game of Thrones, Chapitre 62, Daenerys).
  2. Mirri Maz Duur indique qu'elle était alors plus jeune et plus belle, et signale par ailleurs que le mestre lui a dit que les Sept Couronnes étaient alors gouvernées par les dragons (la dynastie targaryenne) (cf. A Game of Thrones, Chapitre 62, Daenerys), ce qui semble indiquer que ce séjour à Asshaï-lès-l'Ombre est antérieur à la rébellion de Robert Baratheon, soit probablement entre l'an 270 et l'an 280.

Références