Jorah Mormont

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Jorah Mormont
Image by Amok©

Identité
V.O. Jorah Mormont
Surnom l'Andal[N 1][1]
Apparence
Cheveux bruns et clairsemés
Poids forte carrure
Statut
Rang Lord (avant AGOT)
chevalier
Titres seigneur de la maison Mormont (avant AGOT)
sire de l'Île-aux-Ours
(avant AGOT)
Naissance vers an 255
Famille
Père Jeor Mormont
Épouses une Glover
Lynce Hightower
Blasons
Jorah Mormont fait partie de la maison Mormont Ser Jorah était au service de Daenerys Targaryen

Ser Jorah fait partie des Puînés

Né vers l'an 255[N 2][2], ser Jorah Mormont est l'unique fils de lord Jeor Mormont, lord Commandant de la Garde de Nuit[3] au début de la saga et l'ancien seigneur de la maison Mormont de l'Île-aux-Ours[4]. Il a plus de quarante ans et des cheveux déjà clairsemés, mais demeure vigoureux et avenant[2]. De grande taille, il est doté d'une forte carrure et d'une ossature épaisse. Son visage rude, pourvu d'une mâchoire carrée, arbore une barbe brune et drue, à l'image de la pilosité qui couvre l'ensemble de son corps[5]. C'est un chevalier en exil qui loue ses services en Orient, plus particulièrement dans les cités libres[6]. Bien qu'étant un combattant, il a une grande connaissance des mœurs de l'Orient. Outre la Langue Commune, il parle le volantain[7] et le dothraki[2].

Avant AGOT[modifier]

Jeune, Jorah Mormont est marié par son père à une Glover de Motte-la-Forêt. Il vit avec celle-ci pendant dix ans, mais elle meurt lors d’une troisième fausse couche. Devenu seigneur de l’Île-aux-Ours après le départ de son père pour la Garde de Nuit[6], il participe à la rébellion de Robert Baratheon aux côtés de lord Eddard Stark et combat à la bataille du Trident[8] et lors du sac de Port-Réal[9][N 3][10].

En l'an 289, il participe à l'écrasement de la rébellion des Greyjoy. Il y est armé chevalier pour sa bravoure, car il est un des premiers à monter sur les remparts de Pyk. Afin de célébrer cette victoire, le roi Robert Baratheon organise un tournoi à Port-Lannis, et c’est là que lord Jorah rencontre Lynce Hightower, la dernière fille de lord Leyton, dont il tombe immédiatement amoureux, et à qui il ose demander de porter ses couleurs. Arborer les couleurs de Lynce suffit à le métamorphoser, et il démonte tour à tour lord Jason Mallister, lord Yohn Royce, ser Ryman Frey, son frère ser Hosteen, lord Walter Whent, ser Lyle Crakehall et ser Boros Blount de la Garde Royale. Lors de la finale, il rompt neuf lances contre ser Jaime Lannister[6] et manque de le désarçonner[11]. Il est déclaré vainqueur par le roi. Il demande alors la main de Lynce à lord Leyton qui accepte. Mais le bonheur ne dure que quinze jours, le temps d’arriver à l’Île-aux-Ours. En effet, Lynce déteste très vite les lieux, trop retirés, et le climat trop rude. Ser Jorah engage alors toute sa fortune pour faire venir jongleurs et musiciens, mais rien n’y fait. Ils voguent alors vers le soleil du Sud, retrouver les tournois et les fêtes, mais lord Jorah ne connaît plus la victoire, et les rançons à payer alourdissent encore ses dettes[6]. Il en est réduit aux pires expédients, et, en l'an 293, il est convaincu d'avoir vendu des braconniers à un marchand d'esclave de Tyrosh. Ce crime au regard des lois des Sept Couronnes lui fait risquer la peine de mort. Alors que son suzerain lord Eddard Stark se rend à l'Île-aux-Ours pour exécuter lui-même la sentence, il choisit l'exil[4] et devient alors mercenaire à Lys[N 4][3]. Il combat notamment contre les Braaviens sur la Rhoyne. À son retour, il trouve sa femme devenue la concubine favorite de Tregar Ormollen, un prince négociant lysien, qui le menace d'esclavage pour dettes s'il ne l'abandonne pas et ne quitte pas la cité rapidement. Il se rend alors à Volantis où il passe une année[7]. Il en garde une grande acrimonie envers lord Stark, le rendant responsable de son exil et de sa déchéance[12].

On ignore précisément ce qu'il a fait durant le reste de son exil de cinq ans, mais il a parcouru l'Orient jusqu'à Vaes Dothrak, probablement en tant que mercenaire assigné à la protection d'une caravane, et il connaît bien les us et coutumes des Dothrakis[13]. Il a également fréquenté les Puînés sans en faire nécessairement partie[14].

Dans AGOT[modifier]

Au service de la khaleesi[modifier]

Présent lors de la fête donnée à Pentos qui marque la présentation de la princesse Daenerys Targaryen au puissant Khal Drogo[2], ser Jorah se met au service de Viserys Targaryen[13] dans le but de l’espionner et de rapporter ses faits et gestes à Varys, le maître des chuchoteurs du roi Robert Baratheon. Il espère ainsi obtenir une amnistie lui permettant de revenir à Westeros[4]. Lors des noces de la princesse Daenerys et de Khal Drogo, il offre à la jeune épouse quelques recueils de contes et de chansons des Sept Couronnes, s'excusant pour la modestie de son présent[13]. Il s'attache ensuite à la princesse Daenerys, méprisant de plus en plus son frère, dont il estime qu'il n'a pas l'étoffe d'un roi, et que son accession au Trône de Fer en ferait l'un des pires monarques de sa dynastie. Sa fidélité à Daenerys n'est pas dépourvue d'une certaine condescendance, et il la traite parfois presque en petite fille. Mais il lui marque toujours le respect due à une khaleesi[15]. Il continue cependant à informer Varys, notamment quand Daenerys tombe enceinte[16].

Il empêche Viserys Targaryen de s'emparer des œufs de dragon de sa sœur. Aprés la mort de Viserys, tué par Khal Drogo[17], il devient encore plus proche de Daenerys, car il est le seul avec lequel elle peut encore évoquer Westeros. Il l'assiste, la conseille et la protège. Il la sauve d'une tentative d'assassinat à Vaes Dothrak, prévenu par Illyrio Mopatis de la mise à prix de la tête de Daenerys et de son fils par le roi Robert Baratheon. En récompense, le khal Drogo le laisse choisir une monture dans ses troupeaux[18].

Alors que le khalasar de Drogo va affronter celui d'Ogo, qu'il a surpris à attaquer une cité lhazaréenne, ser Jorah revêt son armure ; il est alors la cible des moqueries des guerriers Dothrakis, qui estiment que seuls les lâches se couvrent de fer au combat. Mais le chevalier ne se laisse pas intimider et réplique, avant d'affronter le plus bruyant des rieurs et de le percer de son épée, faisant taire les autres. Après la bataille, ser Jorah escorte Daenerys vers son mari, sérieusement blessé. En chemin, il commente la victoire du khal, estimant à dix mille le nombre de captifs qui pourront être vendus comme esclaves à Meereen. Mais Daenerys n'écoute pas, et, brusquement ordonne que les guerriers cessent de violer les captives. Ser Jorah est d'abord incrédule, puis désapprobateur devant cette entorse aux coutumes de la guerre. Mais Daenerys lui tient tête et Jorah doit obéir. Il déclare alors qu'elle est bien la sœur de Rhaegar[19].

Morts et naissances[modifier]

Plusieurs jours plus tard, alors que le khalasar chevauche sous un soleil de plomb, ser Jorah est appelé par Daenerys. Il découvre le khal Drogo à terre, tombé de cheval, et Daenerys affolée à son chevet. Sachant qu'un khal qui ne peut plus tenir en selle ne peut prétendre rester khal longtemps, il conseille à Daenerys de fuir sans attendre vers Asshaï avec ses fidèles, car les prétendants à la succession de Drogo n'auront rien de plus pressé que de mettre à mort son héritier, avant de renvoyer sa veuve au dosh khaleen. Mais Daenerys refuse d'abandonner son mari agonisant et enjoint à Mirri Maz Duur de le rendre à la vie. Les sang-coureurs de Drogo refusent alors de soumettre ce dernier aux incantations et aux maléfices de la maegi, et bientôt les lames sortent des fourreaux. Ser Jorah tue Qotho, non sans être blessé, puis découvre Daenerys, tombée à terre, et perdant les eaux. Soulevant la jeune femme, il l'emmène vers la seule qui puisse l'assister, la maegi, plongée dans sa danse d'invocation sous la tente du khal[1].

Mais l'enfant qui naît est un monstre mort-né. Quant au Khal Drogo, il revient à la vie, mais pas à la conscience. Lorsque Daenerys émerge du long délire fiévreux qui a suivi son accouchement, ser Jorah ne parvient pas à lui avouer ce que sont devenus son époux et son fils : il se croit responsable de cet accouchement en ayant amené Daenerys auprès de la maegi[20].

Après la mort du Khal Drogo, devant son bûcher funéraire, il accepte d'être le premier membre de la Garde Régine de Daenerys. Il tente en vain de l'empêcher de s'enfoncer dans le brasier qu'est devenu le bûcher. Quand enfin les flammes ont baissé et qu'il peut l'y retrouver, il la découvre lovée dans les cendres fumantes avec trois dragons juste sortis de l'œuf[21].

Dans ACOK[modifier]

Ser Jorah reste le conseiller et le protecteur de Daenerys Targaryen tout en continuant à renseigner Illyrio Mopatis et Varys sur ses faits et gestes. Il lui recommande ainsi d'éviter toute rencontre avec les khalasars des anciens compagnons d'armes du Khal Drogo, qui s'empresseront de s'emparer de ses dragons après l'avoir éliminée. Après l'éprouvante traversée du désert rouge, alors que le khalasar reprend des forces dans Vaes Tolorro, il doit céder aux questions de Daenerys et lui raconte l'histoire de son amour pour Lynce Hightower et de sa déchéance. Il avoue à sa khaleesi qu'elle ressemble beaucoup à Lynce…[6]

Il chevauche toujours à ses côtés lors de l'entrée de Daenerys dans Qarth. Il lui recommande sans cesse la prudence et la méfiance, et la met en garde contre des espoirs prématurés. S'il la reconnaît comme sa reine, il se montre également protecteur, allant jusqu'à discuter ses ordres. Mais il finit toujours par lui obéir[22]. Il estime que Daenerys ne trouvera aucune aide réelle à Qarth : les Impollus, qui commandent l'armée, ne bougeront pas, et les marchands, à commencer par l'empressé Xaro Xhoan Daxos, ne cherchent qu'à mettre la main sur les dragons. En outre, seule une alliance avec des seigneurs des Sept Couronnes peut lui permettre de remonter sur le trône de Fer, les armées mercenaires pouvant assurer une victoire militaire, mais pas rendre une légitimité royale. Dans l'immédiat, il est partisan de quitter Qarth au plus vite, tout séjour prolongé en un seul endroit accroissant les risques d'une nouvelle tentative d'assassinat. Mais il n'a pas de plan précis, se contentant de conseiller l'est, afin de s'éloigner encore plus de Westeros[23][N 5][8]. Il désapprouve l'idée de sa reine de tenter de consulter les Nonmourants en leur hôtel, comme d'ailleurs tout le reste de l'entourage de Daenerys, mais celle-ci s'y rend néanmoins. Cette visite se solde par plus de nouvelles questions que de réponses, mais aussi par la destruction des Nonmourants et de leur hôtel[24].

Devenue indésirable à Qarth, Daenerys se rend sur le port pour y chercher un navire, toujours accompagnée de ser Jorah. Ce dernier repère deux individus qui les suivent et les épient : un énorme eunuque couturé de cicatrices et armé d'un arakh, et un vieil homme aux cheveux blancs appuyé sur un bâton. Daenerys est alors victime d'une tentative d'assassinat de la part d'un Navré (agissant sans doute sur l'ordre des Conjurateurs), déjouée de justesse par le vieil homme. Se méprenant au début sur les intentions des nouveaux venus, ser Jorah attaque l'eunuque, mais Daenerys fait cesser le combat. Les deux hommes se présentent alors : l'eunuque est Belwas le Fort, et le vieil homme son écuyer, Arstan Barbe-Blanche. Tous deux sont envoyés par maître Illyrio pour ramener Daenerys, ses dragons et son khalasar à Pentos. Arstan, originaire des Sept Couronnes, reconnaît ser Jorah, qu'il a vu autrefois à Pyk et à Port-Lannis. Ses traits sont en effet vaguement familiers à ser Jorah, mais sans plus[11].

Dans ASOS[modifier]

Au Pays de Ghis[modifier]

Embarqué pour Pentos avec Daenerys, Belwas et Arstan à bord du Balerion, ser Jorah Mormont ne cache pas sa défiance vis-à-vis de ces deux hommes, et surtout d'Arstan, qui lui paraît trop âgé et de manières trop éduquées pour être l'écuyer d'un ancien esclave. Une nuit, il vient rejoindre Daenerys dans sa cabine, et lui expose ses doutes sur Belwas et Arstan, mais aussi sur les navires et leurs équipages appartenant à maître Illyrio Mopatis, dont le dévouement à la cause targaryenne lui paraît incertain. Il propose à sa reine de le mettre à l'épreuve en déroutant sa flotte vers Astapor, et en utilisant les richesses dont les cales sont pleines pour y acquérir une armée d'esclaves, les Immaculés. Daenerys pourra alors reprendre sa route vers Pentos par la terre, et y arriver non en quémandeuse, mais en chef d'une armée dévouée. Daenerys se laisse convaincre par son éloquence, et ser Jorah, enivré par son discours et l'intimité du moment, l'enlace et l'embrasse en amant. Elle ne le repousse pas immédiatement, mais refuse d'aller plus loin et exige de lui le respect qui lui est dû[5]. Jusqu'à Astapor, ser Jorah ne parvient pas à se retrouver de nouveau seul avec elle[9], même s'il réussit à esquisser quelques gestes de tendresse. Il reste toutefois son conseiller le plus écouté, et, avec ses sang-coureurs, le seul de ses hommes en qui elle ait vraiment confiance[25].

Arrivée à Astapor, Daenerys part négocier l'achat d'Immaculés avec Arstan, laissant ser Jorah à bord pour veiller sur son peuple et ses dragons. À son retour, écœurée par ce qu'elle a vu, elle s'emporte d'abord et gifle publiquement le chevalier pour lui avoir conseillé cette démarche, avant de s'enfermer jusqu'à la nuit dans sa cabine. Au soir, elle sort enfin, et ser Jorah parvient à la convaincre d'en passer par l'achat d'esclaves en lui rappelant que, malgré sa valeur et son honneur, son frère Rhaegar est mort au Trident, et que la conquête du Trône de Fer nécessite une armée, même d'esclaves[9]. Daenerys finit par vendre non seulement ses trois navires et toute leur cargaison pour obtenir l'intégralité des Immaculés, mais elle doit y ajouter Drogon, ce qui soulève la réprobation publique d'Arstan, que Daenerys fait alors expulser par ser Jorah. Mais, une fois la transaction effectuée, elle ordonne le sac d'Astapor[25].

Daenerys étant à présent dotée d'une véritable armée, elle fait de ser Jorah son commandant en chef, et lui demande d’instruire le nouveau chef des Immaculés, Ver Gris, dans l'art du commandement. Ser Jorah s'exécute d'autant plus volontiers que l'Immaculé se révèle doté de grandes aptitudes. Alors que l'armée fait route vers Yunkaï, et voyant qu'elle est suivie par plusieurs dizaines de milliers d'esclaves affranchis d'Astapor, ser Jorah conseille à sa reine de les renvoyer, mais elle ne peut s'y résoudre. Arrivée à proximité de Yunkaï et de son armée, elle reçoit en pourparlers successifs les capitaines des compagnies mercenaires recrutés par la cité négrière, puis un représentant de ses dirigeants, le tout en présence de ses officiers. Ces entrevues ne donnent apparemment rien, mais elles permettent à Daenerys d'endormir ses interlocuteurs, et elle ordonne de les attaquer la nuit même par surprise. C'est alors que survient Daario Naharis, un des chefs mercenaires reçus peu avant, qui vient offrir l'allégeance de sa compagnie, les Corbeaux Tornade. Ce personnage outrancier et prétentieux déplaît aussitôt au chevalier, lequel conseille à sa reine de se défier de lui, mais celle-ci se met alors en colère, et l'accuse de systématiquement tenter d'écarter d'elle tout autre conseiller que lui. Blême, ser Jorah la quitte pour se mettre à la tête de ses troupes, et remporter la victoire[26].

Meereen[modifier]

Sur la route de Meereen, ser Jorah tente de discipliner la cohue des affranchis d'Astapor et de Yunkaï en les organisant en quatre formations, et en les équipant des armes prises aux deux villes ghiscaries. Alors que débute le siège de Meereen, Arstan sauve une nouvelle fois Daenerys, cette fois en tuant avec un simple bâton Mero, le bâtard du Titan qui voulait se venger d'elle. Cette victoire réveille les soupçons de Jorah quant à l'identité du vieil homme qui avoue alors être ser Barristan Selmy, et révèle à Daenerys le rôle d'espion que Mormont a longtemps joué auprès d'elle pour le compte de Varys. Daenerys, déchirée entre la rage que provoquent en elle les mensonges des deux hommes, et la reconnaissance que leurs autres actions auprès d'elle lui inspirent, se demande que faire d'eux quand elle est saisie d'une illumination[8]. Elle décide de les envoyer dans le groupe chargé d'ouvrir les portes de Meereen de l'intérieur en passant par les égouts.

Après la prise de Meereen, Daenerys convoque les deux hommes afin de leur laisser une chance de s'expliquer. Barristan parvient à convaincre Daenerys de le garder à ses côtés.

Lorsque vient le tour de ser Jorah de s'expliquer, Barristan confirme à sa nouvelle reine que ser Jorah a bien informé le conseil restreint que Daenerys était enceinte du Khal Drogo et qu'il était donc en partie responsable des tentatives d'assassinat perpétrées contre elle. Ser Jorah aggrave son cas en refusant de pleinement reconnaître ses torts et en manquant de respect à Daenerys. Celle-ci ne parvient pas à lui pardonner, pour tout cela et pour d'autres raisons, et il est condamné à l'exil.

Environ un mois plus tard[N 6], le père de ser Jorah, lord Jeor Mormont, meurt poignardé par un de ses hommes au manoir de Craster, au-delà du Mur. Dans son dernier souffle, il pardonne à son fils et formule le vœu que ce dernier prenne le noir[27].

Dans ADWD[modifier]

Environ huit mois plus tard[N 7], ser Jorah se trouve dans un bordel de Selhorys, où il paie une belle prostituée aux cheveux d'argent et s'enivre, quand il reconnaît Tyrion Lannister parmi les clients. Il le capture aussitôt pour le livrer à la reine[28][29]. Il emmène son captif à Volantis, où il le fait enchaîner comme un esclave, puis se rend avec lui au Comptoir des Marchands, où ils sont reçus par la veuve du front de fleuve. Ser Jorah échoue à obtenir d'elle le passage sur un navire pour Meereen, mais Tyrion est alors attaqué par une naine, que ser Jorah maîtrise, et qui se révèle être Sol, un des nains jouteurs des noces de Joffrey, avec son frère Oppo. Ce dernier ayant été assassiné et décapité par des marins ouestriens, Sol en impute la responsabilité à Tyrion. La veuve la fait emmener dans ses appartements, puis elle leur conseille d'embarquer à bord de la cogue Selaesori Qhoran, à destination de Qarth, mais qui, d'après les visions du grand prêtre rouge Benerro, n’arrivera jamais à destination[7].

À la demande de Tyrion, ser Jorah accepte que Sol et ses animaux savants les accompagnent à bord du Selaesori Qhoran. Une fois en mer, il fait délivrer le nain de ses fers[30]. Alors que le navire est encalminé depuis plusieurs jours dans une région de calme plat, Tyrion, qui a dû se livrer à une parodie de joute avec Sol pour calmer l'équipage, raille ser Jorah pour avoir tenté de lui dissimuler sa disgrâce auprès de la reine Daenerys. Touché au vif, le chevalier frappe violemment le Lutin, lui brisant une dent, et le chasse de sa cabine. Une violente tempête se lève: le navire subit de graves avaries, puis dérive plusieurs jours au cours desquels ser Jorah semble oublier son contentieux avec Tyrion. Le beau temps revenu, l'épave qu'est devenue le Selaesori Qhoran est abordée par un navire esclavagiste[31]. Ser Jorah est le seul à tenter de résister, mais, après avoir tué trois esclavagistes, il succombe sous le nombre. Il est battu presque à mort, affamé et marqué au fer d'une face de démon sur la joue.

Les captifs sont débarqués dans le camp des Yunkaïis assiégeant Meereen. Là, il apprend la nouvelle du mariage de Daenerys avec le noble Hizdahr zo Loraq, ce qui brise en lui toute résistance. Alors qu'il est sur le point d'être acheté à vil prix par Zahrina, qui le destine à mourir dans l'arène, Tyrion, qui vient d'être acquis par le riche Yezzan zo Qaggaz, parvient à le faire acheter par son maître, en prétendant qu'il fait partie de la saynète « La Belle et l'Ours ». Ser Jorah est donc conduit avec les deux nains à la vaste tente de Yezzan, restant enchaîné dehors, devant les cuisines, alors que ces deux compagnons sont abrités dans la demeure de toile jaune de leur maître[32]. Ser Jorah joue sans conviction son rôle d'ours, et se cantonne en général à une attitude maussade et passive. Nourrice le tient en cage et le fait battre quotidiennement, sans obtenir plus de réaction. Tyrion parvient à obtenir son concours pour aller puiser de l'eau pour Yezzan zo Qaggaz, atteint par la caquesangue, ce qui lui permet d'entraîner le chevalier jusqu'au camp des Puînés[14]. Là, il est rapidement enrôlé dans la compagnie, et trouve à s'équiper de pied en cap (quoique de manière dépareillée) dans leur réserve d'armes. Il estime que les chances des Meereeniens dans la bataille qui s'annonce sont faibles, car la reine Daenerys dispose des Immaculés et des dragons. Mais Tyrion lui annonce alors son projet de faire une nouvelle fois tourner casaque à leur capitaine Brun Ben Prünh[33].

Errant dans la mer Dothrak, affaiblie par la faim et par une soudaine hémorragie menstruelle, Daenerys croit entendre ser Jorah lui reprocher de s'être attardée à Meereen au lieu de partir à la conquête des Sept Couronnes[34].

Dans TWOW[modifier]

Icone book.pngCette section concerne un volume de la saga qui n'est pas encore paru en français. Elle est masquée afin d'éviter les spoilers.
Cliquez sur "Développer" si vous souhaitez en savoir plus.

Ser Jorah interrompt Tyrion et Brun Ben Prünh (le capitaine des Puînés) en pleine partie de cyvosse pour les prévenir qu'une flotte se rapproche: ses voiles sont noires avec une seiche, mais on peut également y voir des bannières arborant le dragon tricéphale targaryen[35]. À l'aube, Jorah appuie les arguments de Tyrion en faveur du ralliement de la compagnie à Daenerys Targaryen. À son retour dans le camp après avoir reçu les ordres de la Générale, Brun Ben ordonne à ser Jorah de tuer un officier yunkaïi, envoyé par Morghaz zo Zherzyn; le chevalier s'exécute en plantant son épée dans la gorge de l'officier. Brun Ben annonce alors à tous leur ralliement au camp de Daenerys[36].

Dans la série télévisée[modifier]

Icone serieTV.png Jorah Mormont est interprété par l'acteur Iain Glen dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Surnom que lui donnent les Dothrakis (cf. A Game of Thrones, Chapitre 65, Daenerys), bien que la lignée des Mormont semble plus attachée aux Premiers Hommes.
  2. Ser Jorah semble avoir plus de quarante ans dans A Game of Thrones (cf. A Game of Thrones, Chapitre 04, Daenerys) et plus de trois fois l'âge de la princesse Daenerys Targaryen.
  3. Des représentants de la maison Mormont semblent avoir assisté au tournoi d'Harrenhal (cf. A Storm of Swords, Chapitre 25, Bran), il est donc possible que ser Jorah Mormont ait aussi été présent lors de cet événement.
  4. Avant de quitter l'Île-aux-Ours, ser Jorah a toutefois l'élégance de laisser Grand-Griffe, l'épée en acier valyrien de la maison Mormont, que sa tante, lady Maege Mormont, qui accède alors à la suzeraineté sur l'Île-aux-Ours, envoie au père de ser Jorah, le lord Commandant de la Garde de Nuit (cf. A Game of Thrones, Chapitre 61, Jon).
  5. Cet empressement à faire partir Daenerys peut venir du fait que c'est de Qarth qu'il envoie son ultime message d'espion, avant de renoncer à ce rôle (cf. A Storm of Swords, Chapitre 58, Daenerys).
  6. D'après la chronologie de la saga.
  7. D'après la chronologie de la saga.

Références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 A Game of Thrones, Chapitre 65, Daenerys.
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 A Game of Thrones, Chapitre 04, Daenerys.
  3. 3,0 et 3,1 A Game of Thrones, Chapitre 61, Jon.
  4. 4,0, 4,1 et 4,2 A Game of Thrones, Chapitre 13, Eddard.
  5. 5,0 et 5,1 A Storm of Swords, Chapitre 09, Daenerys.
  6. 6,0, 6,1, 6,2, 6,3 et 6,4 A Clash of Kings, Chapitre 13, Daenerys.
  7. 7,0, 7,1 et 7,2 A Dance with Dragons, Chapitre 28, Tyrion.
  8. 8,0, 8,1 et 8,2 A Storm of Swords, Chapitre 58, Daenerys.
  9. 9,0, 9,1 et 9,2 A Storm of Swords, Chapitre 24, Daenerys.
  10. A Storm of Swords, Chapitre 25, Bran.
  11. 11,0 et 11,1 A Clash of Kings, Chapitre 64, Daenerys.
  12. A Game of Thrones, Chapitre 37, Daenerys.
  13. 13,0, 13,1 et 13,2 A Game of Thrones, Chapitre 12, Daenerys.
  14. 14,0 et 14,1 A Dance with Dragons, Chapitre 58, Tyrion.
  15. A Game of Thrones, Chapitre 24, Daenerys.
  16. A Game of Thrones, Chapitre 34, Eddard.
  17. A Game of Thrones, Chapitre 47, Daenerys.
  18. A Game of Thrones, Chapitre 55, Daenerys.
  19. A Game of Thrones, Chapitre 62, Daenerys.
  20. A Game of Thrones, Chapitre 69, Daenerys.
  21. A Game of Thrones, Chapitre 73, Daenerys.
  22. A Clash of Kings, Chapitre 28, Daenerys.
  23. A Clash of Kings, Chapitre 41, Daenerys.
  24. A Clash of Kings, Chapitre 49, Daenerys.
  25. 25,0 et 25,1 A Storm of Swords, Chapitre 28, Daenerys.
  26. A Storm of Swords, Chapitre 43, Daenerys.
  27. A Storm of Swords, Chapitre 34, Samwell.
  28. A Dance with Dragons, Chapitre 23, Tyrion.
  29. A Dance with Dragons, Chapitre 25, Le seigneur perdu.
  30. A Dance with Dragons, Chapitre 34, Tyrion.
  31. A Dance with Dragons, Chapitre 41, Tyrion.
  32. A Dance with Dragons, Chapitre 48, Tyrion.
  33. A Dance with Dragons, Chapitre 67, Tyrion.
  34. A Dance with Dragons, Chapitre 72, Daenerys.
  35. The Winds of Winter, Chapitre provisoire, Tyrion 1.
  36. The Winds of Winter, Chapitre provisoire, Tyrion 2.