Murs-Blancs

De La Garde de Nuit
(Redirigé depuis Murs-blancs)
Aller à : navigation, rechercher
Murs-Blancs
Informations
V.O. Whitewalls
Nature forteresse
Localisation
Mm mursblancs.jpg

Blasons
Murs-Blancs était le fief de la maison Beurpuits

Murs-Blancs était la demeure de la maison Beurpuits dans le Conflans[1]. Le château semble être situé non loin de Lord Herpivoie-Ville, sur les rives du Trident, à proximité d'une agglomération portant le même nom[2]. Le château, relativement récent au regard des demeures d'autres maisons ancestrales[N 1], était surnommé La Laiterie par le petit peuple à cause de ses murs, donjons et tours construits avec la plus fine des pierres blanches, directement amenée du Val d'Arryn pour une somme exorbitante. L'intérieur du château était fait de marbre veiné d'or, et même les chevrons de bois étaient taillés dans des troncs de barrals d'un blanc immaculé[1].

Dans L'Œuf de Dragon

C'est à Murs-Blancs que se déroule en l'an 212 le tournoi célébrant le mariage de lord Ambrose Beurpuits avec une jeune Frey, tournoi qui devient le théâtre de la deuxième rébellion Feunoyr. Après l'échec de la rébellion et la chute de lord Beurpuits, le château est confisqué au nom du Trône de Fer par la Main du Roi, lord Brynden Rivers. Ce dernier promet à lord Beurpuits que Murs-Blancs sera démonté pierre par pierre afin qu'il ne puisse pas devenir un lieu de recueillement à la gloire du dragon noir[N 2][1].

Notes et références

Notes

  1. Sa construction semble dater de vers l'an 170 (cf. L'Œuf de Dragon).
  2. On ignore cependant s'il a réellement mis sa menace à exécution. Toutefois, à l'époque de la saga, Murs-Blancs ne semble plus qu'une modeste agglomération, et il est possible que la maison Beurpuits soit éteinte.

Références