Barral

De La Garde de Nuit
(Redirigé depuis Barrals)
Aller à : navigation, rechercher
Un barral

V.O. : weirwood

Les barrals[N 1] sont les arbres emblématiques du Nord. Ils ont des feuilles pourpres ou violettes à cinq lancéoles, une sève rouge sang et un tronc d'un blanc proche de celui des os[1]. Leurs racines sont également blanches et lisses et peuvent être extrêmement longues et épaisses[2]. Ils se rencontrent en bosquets de deux ou trois sujets maximum, du moins au sud du Mur ; au nord, dans la forêt hantée, il existe un bosquet de neuf barrals, à proximité de la porte de Châteaunoir[3].

Mais leur caractéristique principale est d’avoir généralement, pour les plus anciens, un visage humain taillé sur leur tronc (arborant en général une expression sévère, voire irritée[4]). Ces visages ont été créés par les enfants de la forêt et les vervoyants, des enfants de la forêt dotés de pouvoirs surnaturels qui pouvaient voir à travers leurs yeux[5][6]. La tradition nordique prétend qu'il est impossible de mentir devant un barral[7] et ils sont les témoins des mariages dans le Nord[8].

Les barrals restent très présents au nord du Neck (y compris sur Skagos[9]) où ils sont les arbres-cœurs des bois sacrés, représentants des anciens dieux. Il y en a aussi en bosquets dans la forêt hantée (dont un cercle de neuf, portant chacun une face scultée avec une expression différente, à moins de deux heures de cheval de Châteaunoir[10]). Ils ont en revanche presque tous été coupés par les Andals dans la partie sud du continent[N 2], excepté dans l’Île-aux-Faces, sur le lac de l'Œildieu, où a été conclue la paix entre Premiers Hommes et les enfants de la forêt. On peut aussi trouver un barral dans le bois sacré de la forteresse d'Harrenhal[11], dans celui de Vivesaigues[12] et de Corneilla (mais ce dernier n'a plus donné de feuille depuis mille ans, les Nerbosc prétendant qu'il a été empoisonné par les Bracken), dans le Jardin de Pierre de Castral Roc[13], dans les ruines des Murmures[14], ainsi qu'à Accalmie[15], à Hautjardin[16] et à Villevieille, dans la Citadelle des mestres au château appelé la Corbinière de l'île aux Corbeaux[17].

Utilisation comme matériau

Le bois de barral à la réputation d'être imputrescible, et de se pétrifier après plusieurs siècles[13]. Il peut servir à la confection d'arcs[N 3][18], dont certains de qualité[N 4], de flèches[N 5] et de hampes de lances[19], ainsi qu'à celle de mobilier : la table de réunion de la Garde Royale dans la tour de la Blanche Épée du Donjon Rouge affecte la forme d'un écu et est taillée dans du bois de barral[20] ; le trône de la maison Arryn aux Eyrié est lui aussi taillé dans du bois de barral[21]. Il peut également être utilisé dans certains éléments architecturaux, comme les poutres et les chevrons les plus massifs de Harrenhal, qui furent taillés dans des barrals plusieurs fois millénaires du Conflans[22], la porte Noire de Fort Nox[23], ou encore les portes de l'échoppe de Tobho Mott, à Port-Réal[24]. La demeure de la maison Verchamps dans les terres de l'Ouest est entièrement construite en bois de barral[25].

Bien que les barrals ne semblent pas se trouver en Essos, on trouve leur bois utilisé dans les portes de la Demeure du Noir et du Blanc, à Braavos, pour les portes[26] et les chaises des serviteurs du dieu Multiface[27], ainsi que dans certaines portes intérieures de l'hôtel des Nonmourants, à Qarth[28].

Les germes de barral servent aux enfants de la forêt pour faire une épaisse pâte blanche veinée de rouge, laquelle est ingérée par les apprentis vervoyants pour éveiller leurs dons latents. Son goût est amer à la première bouchée, puis de plus en plus doux jusqu'à avoir la saveur du miel, de neige fraîche, de poivre et de cannelle[6].

Histoire

Les enfants de la forêt

D'après les légendes, les enfants de la forêt sculptaient dans les troncs des barrals des visages étranges, qui permettaient à leurs vervoyants de voir à travers eux et donc de surveiller tout ce qui se passait dans le monde extérieur[7].

Les Premiers Hommes

À leur arrivée en Westeros, les Premiers Hommes, qui pratiquent l'agriculture, abattent de nombreux arbres, dont des barrals, pour créer des champs et se procurer du bois. Ces abattages provoquent la guerre avec les enfants de la forêt[29]. Ce conflit se traduit lui-même par l'abattage et la crémation de nombreux autres barrals, car les hommes ont compris que ces arbres donnaient connaissances et pouvoirs à leurs adversaires[5]. La guerre prend fin avec le pacte de l'Île-aux-Faces, par lequel les hommes acceptent de laisser les forêts aux enfants, et s'engagent à ne plus abattre de barrals[29]. Ils en viennent même à adopter la religion des anciens dieux, dans laquelle les barrals des bois sacrés jouent un rôle prédominant.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Religion des anciens dieux.

L'arrivée des Andals en Westeros

Venant d'Essos, les Andals, adeptes de la religion des Sept débarquent d'abord dans le Val, puis arrivent dans le Conflans. Opposés aux Premiers Hommes, ils détruisent ou brûlent les barrals, symbole des anciens dieux, et combattent les enfants de la forêt. Ces derniers remportent une victoire dans le Bois Blanc (dont le nom fait peut-être référence à des troncs de barral), mais ne peuvent empêcher le roi andal Erreg le Fratricide et son armée, de détruire le sanctuaire sacré de Noblecœur et d'y abattre tous les barrals[30][31][N 6].

Dans le même temps, les rois de l'Orage successifs, doivent, eux aussi, faire face aux envahisseurs andals et guerroient sans cesse durant plusieurs générations. Le roi de l'Orage Durran XXI Durrandon forme avec les enfants de la forêt l'Alliance du Barral qui défait les Andals à Nerpalud, puis au bois Brumeux et enfin sous la colline Hurlante[32].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Alliance du Barral.
Icone loupe.png Voir article détaillé : Arrivée des Andals.

Les Andals s’intègrent plus pacifiquement dans les terres de l'Ouest et dans le Bief, par mariage avec des familles des Premiers Hommes, ce qui expliquent que de nombreux châteaux sudiers disposent encore d'un bois sacré et de barrals millénaires, à l'inverse de ce qui se passa notamment dans le Conflans[30].

Le Nord résiste aux avancées andales et reste voué aux anciens dieux. Lorsque l'Antre du Loup fut reprise aux esclavagistes venus des Degrés de Pierre, les esclaves libérés accrochèrent les entrailles de leurs anciens maîtres aux branches du barral de la forteresse[33].

Les barrals dans la saga

Dans AGOT

Lors de son coma après sa chute, Bran rêve qu'il tombe du haut du ciel et qu'il voit Winterfell d'en-haut, avec ses habitants. Le seul être à sentir son regard et à le lui rendre est le barral du bois sacré du château[34]. Après son réveil, Bran passe de longues heures dans le bois sacré au pied du barral par l'intermédiaire duquel, selon Osha, les anciens dieux essaient de lui parler[35]. Dans ses « rêves de la corneille » qui s'ensuivent, Bran voit la corneille à trois yeux sortir de la bouche du barral[36]. Parfois, ce dernier appelle Bran par son nom, ce qui l'effraie[8].

Dans ACOK

Lorsque Bran Stark essaie d'entrer en contact en rêve avec Jon Snow[37], parti en expédition avec Qhorin Mimain au col Museux, ce dernier voit son frère sous l'aspect d'un jeune barral à trois yeux[38].

Dans ASOS

Lorsque ser Jaime Lannister est renvoyé à Port-Réal par lord Roose Bolton, il fait un rêve étrange après s'être assoupi la tête posée sur une souche d'un ancien barral[39].

Poursuivis par des morts-vivants depuis le fortin de Craster, Samwell Tarly, Vère et son bébé trouvent refuge dans un village sauvageon d'au-delà du Mur. Après avoir prié devant le barral du village les anciens dieux de leur porter secours, ils sont sauvés des mort-vivants par l'intervention d'une nuée de corbeaux et de l'énigmatique Mains-froides[40].

Dans ADWD

À Châteaunoir, Mance Rayder, le roi d'au-delà du Mur défait, est brûlé vif dans une cage faite de divers bois de la forêt hantée, dont des branches de barral. Après cette exécution, les sauvageons qui acceptent de faire leur soumission au roi Stannis après leur défaite à la bataille du Mur se voient remettre chacun un morceau de barral, qu'ils doivent jeter dans le brasier[41]. Parqués à la Mole après leur défaite à la bataille du Mur, les sauvageons ayant fait leur soumission au roi Stannis créent des simulacres de barral en taillant des visages dans les troncs de quelques arbres des environs, toujours de manière à donner l'impression que ces yeux surveillent des points de passage[4].

Bran et ses compagnons, guidés par Mains-froides, se réfugient dans une grotte dont l'entrée est encadrée par des barrals. Sous terre, les blanches racines de barrals sont partout visibles, épaisses, formant parfois comme des colonnes, et parfois empêchant même le passage. Au fond des grottes, ils trouvent la corneille à trois yeux, assise sur un trône de racines, dont certaines ont pénétré son corps[2]. Bran est à son tour assis sur un autre trône semblable, fait de branches mortes et de racines vivantes. Afin d’éveiller ses pouvoirs de vervoyant, la corneille à trois yeux lui demande d’avaler une pâte blanche veinée de rouge, faite à partir de germes de barral écrasés, puis de libérer son esprit pour entrer, non dans un corps cette fois, mais dans l’arbre-cœur par ses racines. Bran se retrouve alors dans le barral du bois sacré de Winterfell, et voit par ses yeux plusieurs scènes du passé[6].

Asha Greyjoy et lady Alysane Mormont, bloquées avec l'armée du roi Stannis depuis plusieurs jours par une tempête de neige dans un village abandonné à trois jours de Winterfell, découvrent un ancien barral sur l'une des îles parsemant le plus grand des deux lacs gelés entre lesquels se trouve le village[42].

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. Weirwood en version originale a été traduit par « barral », qui semble ici dériver du verbe barrer, weir signifiant barrage en anglais, bien qu'il soit probable que weirwood soit issu de la contraction de weird et de wood (qui pourrait se traduire par « bois étrange », weird étant un adjectif qu'on peut traduire par surnaturel, étrange ou bizarre, mais ayant par ailleurs des sens archaïques en rapport avec la destinée et la sorcellerie pratiquée par les sorcières (cf. weird sur en.wiktionary.org)). Il est toutefois possible que la polysémie entre weir wood et weird wood soit intentionnelle de la part de George R. R. Martin.
  2. Comme à Noblecœur.
  3. Comme celui d'Ygrid (cf. A Storm of Swords, Chapitre 16, Jon).
  4. Cf. celui de Brynden Rivers.
  5. Brandon Snow a sans doute taillé les trois flèches qu'il destinait aux dragons d'Aegon le Conquérant dans des branches de barral (cf. A Dance with Dragons, Chapitre 35, Bran).
  6. Dans ses Considérations sur l'Histoire, archimestre Perestan avance l'idée qu'Erreg ne serait pas un nom, mais la corruption d'un titre andal. Il suggère même que ce chef andal anonyme aurait été employé par un rival du roi de la Rivière pour couper les arbres (cf. Les origines de la saga, Le Conflans.)

Références

  1. A Game of Thrones, Chapitre 03, Catelyn.
  2. 2,0 et 2,1 A Dance with Dragons, Chapitre 14, Bran.
  3. A Game of Thrones, Chapitre 49, Jon.
  4. 4,0 et 4,1 A Dance with Dragons, Chapitre 22, Jon.
  5. 5,0 et 5,1 A Clash of Kings, Chapitre 29, Bran.
  6. 6,0, 6,1 et 6,2 A Dance with Dragons, Chapitre 35, Bran.
  7. 7,0 et 7,1 A Clash of Kings, Chapitre 14, Jon.
  8. 8,0 et 8,1 A Clash of Kings, Chapitre 36, Bran.
  9. A Dance with Dragons, Chapitre 33, Schlingue.
  10. A Dance with Dragons, Chapitre 36, Jon.
  11. A Clash of Kings, Chapitre 48, Arya.
  12. A Game of Thrones, Chapitre 72, Catelyn.
  13. 13,0 et 13,1 A Dance with Dragons, Chapitre 49, Jaime.
  14. A Feast for Crows, Chapitre 21, Brienne.
  15. A Storm of Swords, Chapitre 06, Davos.
  16. Les origines de la saga, Hautjardin.
  17. A Feast for Crows, Chapitre 46, Samwell.
  18. A Storm of Swords, Chapitre 16, Jon.
  19. A Storm of Swords, Chapitre 56, Jon.
  20. A Storm of Swords, Chapitre 68, Jaime.
  21. A Game of Thrones, Chapitre 39, Tyrion.
  22. A Clash of Kings, Chapitre 08, Catelyn.
  23. A Storm of Swords, Chapitre 57, Bran.
  24. A Game of Thrones, Chapitre 28, Eddard.
  25. Les origines de la saga, Les terres de l'Ouest.
  26. A Feast for Crows, Chapitre 07, Arya
  27. A Dance with Dragons, Chapitre 65, La laideronne.
  28. A Clash of Kings, Chapitre 49, Daenerys.
  29. 29,0 et 29,1 A Game of Thrones, Chapitre 67, Bran.
  30. 30,0 et 30,1 Les origines de la saga, L'arrivée des Andals.
  31. Les origines de la saga, Le Conflans.
  32. Les origines de la saga, Les Andals dans les terres de l'Orage.
  33. A Dance with Dragons, Chapitre 30, Davos.
  34. A Game of Thrones, Chapitre 18, Bran.
  35. A Game of Thrones, Chapitre 54, Bran.
  36. A Clash of Kings, Chapitre 17, Bran.
  37. A Clash of Kings, Chapitre 70, Bran.
  38. A Clash of Kings, Chapitre 54, Jon.
  39. A Storm of Swords, Chapitre 45, Jaime.
  40. A Storm of Swords, Chapitre 47, Samwell.
  41. A Dance with Dragons, Chapitre 11, Jon.
  42. A Dance with Dragons, Chapitre 63, Le sacrifice.