Arène de Daznak

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : Daznak's Pit

L'arène de Daznak est la plus grande arène de combat de Meereen.

Description[modifier]

Comme toutes les autres arènes de combat, son sol est de sable rouge. Creusée dans le sol de briques d'une immense plaza, on y pénètre par les Portes du Destin[N 1], représentant des guerriers de bronze (l'un armé d'une épée, l'autre d'une hache) qui se sont mutuellement blessés à mort, leurs armes formant une arche au-dessus du passage[1]. Sur ces portes sont gravés les noms des valeureux combattants tombés dans l'arène, pour qu'ils ne sombrent pas dans l'oubli[2]. C'est là que la viande des animaux tués dans les arènes est distribuée aux nécessiteux de la ville[1]. Les rangées de gradins sont en briques de différentes couleurs. Du haut vers le bas, ces couleurs sont noir, violet, bleu, vert, blanc, jaune, orange et rouge. Les gradins rouges et jaunes sont réservés aux familles de Grands Maîtres, alors que les noirs et violets accueillent les affranchis et les classes inférieures[1].

L'arène de Daznak dans la saga[modifier]

Dans ADWD[modifier]

Alors qu'elle avait interdit les combats de gladiateurs depuis sa prise de pouvoir, Daenerys finit par céder à la demande d'Hizdahr zo Loraq de rouvrir les arènes. Les premiers combats se déroulent dans l'arène de Daznak. Après y avoir vu les victoires de Khrazz et du Félin moucheté, la parodie de joute de Tyrion et Sol et la mort de Barséna, l'événement est marqué par l'arrivée de Drogon, attiré par le sang de la combattante. Il est attaqué et blessé à la base du cou par Harghaz mais le dragon le tue, ainsi que plusieurs autres hommes. Face à Daenerys, descendue dans l'arène, il commence par l'attaquer, mais elle réplique à coups de fouet, et il se soumet à elle, la laissant monter sur son dos avant de s'envoler dans le ciel de Meereen[1]. Il est alors touché de plusieurs carreaux et se tord de douleur, avant de riposter de ses flammes, provoquant deux cent quatorze tués et le triple de blessés (que ce soit par ses flammes ou dans les bousculades en découlant) ; il disparaît ensuite en volant vers le nord[3]. Après s’être échappés de la fosse de la Grande Pyramide, Rhaegal et Viserion volent en liberté dans le ciel de Meereen. Ser Barristan Selmy décide alors de se servir des arènes pour nourrir les dragons et éviter qu'ils s'en prennent à la population meereenienne. Un millier de moutons est donc amassé dans l'arène de Daznak[4].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Gates of Fate en version originale.

Références[modifier]