Bataille des Sept Étoiles

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Bataille des Sept Étoiles
V.O. Battle of the Seven Stars
Informations
Guerre Conquête du Val par les Andals
Date ~ -6000
Lieu le Val d'Arryn
Belligérants
Belligérants Royce
Royce
Arryn
Arryn
Vassaux et alliés Rougefort Corbray Tallett
Forces en présence
Armées Armée des Premiers Hommes Armée des Andals
Commandants Robar II Royce Artys Arryn
Origine des armées Val Andalos
CavalierInfoBox1.png dix contre un
Conclusion
Pertes presque tous
Résultat Victoire des Andals menés par le Chevalier Ailé, annexion de l'intégralité du Val, et création du titre de roi de la Montagne et du Val

La bataille des Sept Étoiles est l’ultime bataille entre Premiers Hommes et Andals dans le Val, à la suite de la migration de ces derniers depuis Andalos. Les forces rassemblées des Premiers Hommes, menés par Robar II Royce y affrontèrent les forces unies des Andals, menés par Artys Arryn[1].

Contexte

Le Grand Roi du Val, des Doigts et des montagnes de la Lune, Robar II Royce, choisit de placer ses troupes au pied de la Lance du Géant, ce qui leur donnait une solide position défensive. Les troupes du Chevalier Ailé, Artys Arryn, n'arrivèrent que trois jours plus tard, ce qui laissa le temps aux Premiers Hommes de creuser des tranchées et d'épointer des pieux. Les deux armées étaient de tailles à peu près égales, mais les Andals avaient dix fois plus de chevaliers montés que leurs adversaires[1].

La bataille

Les Andals chargèrent six fois, sans réussir à percer la défense des Premiers Hommes. La septième fois, le géant Torgold Tallett mena la charge et parvint à enfoncer les lignes défensives, ce qui provoqua le chaos parmi les troupes de Robar II Royce. Mais celui-ci lança lui-même la contre-attaque, enfonçant Dame Affliction dans le crâne de Torgold. Le Grand Roi repéra alors le Chevalier Ailé et le tua presque immédiatement. Mais avant qu'il puisse croire la bataille gagnée, cinq cents chevaliers andals, menés par Artys Arryn (l'homme que Robar avait tué n'était qu'un chevalier ayant revêtu l'armure de rechange du Chevalier Ailé) descendaient la Lance du Géant et prenaient les Premiers Hommes à revers. L'armée des Premiers Hommes fut mise en déroute et ses combattants furent taillés en pièces[1].

Conséquences

Artys Arryn fut couronné roi de la Montagne et du Val. Les trente seigneurs des Premiers Hommes présents à la bataille périrent, ainsi que leur Grand Roi : cette bataille marqua la fin des guerres entre Andals et Premiers Hommes dans le Val[1].

Voir aussi

Notes et références