Exceptionnalisme

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : the Doctrine of Exceptionalism

L'Exceptionnalisme, appelée aussi la « Doctrine de l'Exceptionnalisme » par les mestres et les septons, est un ensemble simple de théories et de rhétoriques, développées par les septons Oswyck et Barth au début du règne de Jaehaerys Ier Targaryen, et répandues dans les Sept Couronnes par les Sept Orateurs[1].

Contenu[modifier]

La théorie principale de l'Exceptionnalisme est que si les dieux sont à l'origine de l'humanité, ils n'ont pas fait tous les hommes identiques : les Targaryens seraient différents du reste des hommes. Leur beauté naturelle, le fait qu'ils ne soient jamais malades et surtout leur capacité à voler sur des dragons en feraient des êtres à part, sur lesquels ne pèseraient pas les lois édictées par la Foi des Sept. Cette idéologie permet de justifier la perpétuation de la tradition valyrienne des mariages incestueux, suivie par les Targaryens[1].

Bien que devenue officielle et globalement acceptée par l'ensemble du royaume avec le temps[2], l'Exceptionnalisme est mis à mal par un certain nombre d'événements, notamment la mort de la princesse Daenerys Targaryen du fait de l'épidémie de Frissons : le fait de ne jamais tomber malade était censé être une des caractéristiques qui rapprochaient les Targaryens des dieux et les rendaient différents des autres hommes[3].

Histoire[modifier]

Après les troubles causés par la guerre de la Foi au cours du règne de ses prédécesseurs Aenys Ier et Maegor le Cruel, le jeune roi des Sept Couronnes Jaehaerys Ier Targaryen veut dès le début de son règne se prémunir contre un nouveau soulèvement des fidèles de la religion des Sept, tout en conservant pour sa famille la tradition des mariages incestueux, héritée des Valyriens. Il décide d'envoyer sept orateurs auprès du peuple, afin qu'ils fassent les louanges de sa sœur-épouse Alysanne Targaryen et qu'ils défendent sa conception de l'Exceptionnalisme[1].

En l'an 54, après la mort du Grand Septon, Jaehaerys Ier intervient dans le scrutin qui doit désigner le nouveau Grand Septon, afin de faire prévaloir un défenseur de l'Exceptionnalisme pour inclure sa doctrine dans le dogme officiel de la religion des Sept. Le roi passe un accord avec lord Donnel Hightower de Villevieille, afin d'obtenir l'élection de septon Alfyn[2].

Notes et références[modifier]

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Fire and Blood : Le temps de la mise à l'épreuve. La refonte du royaume.
  2. 2,0 et 2,1 Fire and Blood : Naissance, mort et trahison sous le règne de Jaehaerys Ier.
  3. Fire and Blood : Le long règne. Jaehaerys et Alysanne. Diplomatie, descendance et douleur.