Grand Roi du Val, des Doigts et des montagnes de la Lune

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : High King of the Vale, the Fingers and the Mountains of the Moon

Le titre de Grand Roi du Val, des Doigts et des montagnes de la Lune était porté par le souverain Robar II Royce, après qu'il eut unifié tous les roitelets des Premiers Hommes du Val. Cette titulature lui permettait de revendiquer sa souveraineté sur l'ensemble du Val d'Arryn et d'annoncer son intention de lutter contre l'invasion grandissantes des Andals. Il fut finalement renversé par le chevalier Artys Arryn, qui devint le premier roi de la Montagne et du Val[1].

Histoire[modifier]

Trois génération après l'arrivée des Andals, le Val est contrôlé aux trois quarts par les Andals. Quelques clans et roitelets des Premiers Hommes leur résiste toujours : les Rougefort, les Veneur, les Belmore, les Froideseaux, les Descarpe et surtout, les rois de Bronze de la maison Royce. Guerrier-né, malin et éloquent, le roi Robar II Royce parvient à allier toutes les roitelets, les clans et les maisons mineures des Premiers Hommes du Val sous sa bannière. Il organise des mariages, offre des terres et de l'or et gagne même un concours de tir à l'arc contre le seigneur de la maison Veneur. Robar II Royce adopte alors le titre de Grand Roi du Val, des Doigts et des montagnes de la Lune, et prévoit de repousser les Andals hors du Val[1].

Plutôt que d'attaquer tous les Andals en même temps, le Grand Roi profite des divisions qui existent entre eux : il pactise avec un chef andal pour en renverser un autre et les abat un par un. Il commence par terrasser le roi des Doigts Qyle Corbray, puis les Grafton de Goëville et le Marteau des Collines de l'est. Face à résurgence des Premiers Hommes, les Andals s'unissent et désigne le chevalier Artys Arryn pour les mener. Lors de la bataille des Sept Étoiles, les Premiers Hommes sont massacrés et le Grand Roi Robar II Royce est tué. Son titre disparaît avec lui, le Val passant sous la suzeraineté d'Artys Arryn, qui adopte le titre de roi de la Montagne et du Val[1].

Voir aussi[modifier]

Notes et références[modifier]

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Les origines de la saga, Le Val.