L'Agonie de la lumière

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
L'Agonie de la lumière
Informations
V.O. Dying of the Light
Type Roman
Genre Science-fiction
Traduit par Jean-Pierre Pugi
Éditions
Miniusa.png Simon & Schuster - 1977
Minifrance.png éditions du Masque - 1980
Minifrance.png J'ai lu - 1989
Minifrance.png J'ai lu - 2005

Publié en 1977, l’Agonie de la lumière est le tout premier roman publié par George R. R. Martin (plusieurs de ses nouvelles avaient été publiées, mais jamais de roman). Le roman est sorti en France en 1980, puis fut réédité aux éditions J'ai Lu en 2005.

L'Agonie de la lumière se déroule dans l'univers des 1000 Mondes, l'univers de science-fiction créé par George R. R. Martin[1][2].

Synopsis[modifier]

L’histoire se situe sur Worlorn, une planète tout au bout de l’univers des 1000 Mondes, qui tombe dans le crépuscule et n’est plus que l’ombre du « monde-festival » qu’elle a été. Worlorn regroupe des villes désertes, autrefois grandioses, qui sont aujourd’hui des vitrines décadentes de civilisations à l’agonie. Le héros du roman, Dirk t’Larien, se rend sur la planète à l’appel de Gwen, son ancien amour, dans l’espoir de renouer avec elle. Mais il réalise à son arrivée que Gwen semble unie par des liens ambigus aux Kavalars, un peuple qui semble cruel, replié sur lui-même et gangrené par son code d’honneur hérité de croyances d’un autre âge.

Voir aussi : les approfondissements de La Garde de Nuit[modifier]

Icone star.png "Les autres écrits de G.R.R. Martin : l’univers des 1000 Mondes", article de blog écrit par Nymphadora.

Notes et références[modifier]

  1. My First Novel Has Come Out... (en), billet du 22 octobre 2012 sur le site de l'auteur.
  2. R.R.Étrospective : La clarté des étoiles lointaines.