Orryn Baratheon

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Orryn Baratheon
Identité
V.O. Orryn Baratheon
Statut
Rang chevalier
Décès Après 51 (Essos)
Famille
Épouse la fille d'un archonte de Tyrosh
Enfant une fille
Blasons
Ser Orryn faisait partie de la maison Baratheon

Orryn Baratheon était un chevalier de la maison Baratheon. Il était le dernier des quatre frères de lord Rogar Baratheon[1].

Histoire[modifier]

À la fin de l'an 49, le conseil restreint, la Main du Roi et la reine s'accordent pour que la princesse Alysanne épouse Orryn Baratheon. Apprenant ces plans de mariage, celle-ci, encore mineure, s'enfuit à Peyredragon avec son frère Jaehaerys, qu'elle épouse en secret[1].

Lorsque lord Rogar Baratheon est démis de sa fonction de Main du Roi, Orryn retourne avec lui à Accalmie. Furieux de son renvoi, lord Rogar complote pour faire couronner la princesse Rhaella afin d'opposer une reine des Sept Couronnes au jeune roi Jaehaerys Ier. À peine rentrés sur ses terres, lord Rogar dépêche Orryn et une douzaine de ses hommes au matristère Villevieille pour mettre la main sur Rhaella. Grâce à la méfiance de septa Karolyn, l'intendant Casper Chaume déjoue le complot et fait arrêter ser Orryn et ses hommes. Ser Orryn révèle l'étendue du complot sous la torture. Bien qu'il reçoive le pardon du Grand Septon, lord Donnel Hightower maintient ser Orryn en prison[2].

Lors de son audience face au roi, lord Rogar obtient le pardon pour ses actions, et ser Orryn est condamné à dix ans d'exil en Essos. Accompagné des hommes qui l'avaient suivi à Villevieille, il entre au service de l'archonte de Tyrosh, dont il épouse la fille un an plus tard. Rapidement, il devient le père d'une petite fille[N 1]. À la fin du mandat de son beau-père, ser Orryn perd sa place et devient mercenaire à Myr, où il entre dans la compagnie des Hommes de la Pucelle, de triste réputation. Il meurt peu après dans les Terres Disputées contre les Hommes de Valeur. On ignore ce que sont devenues sa femme et sa fille[3].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Les rumeurs ont couru sur la fidélité de son épouse et la fille de ser Orryn pourrait bien ne pas être de lui (cf. Fire and Blood : Le temps de la mise à l'épreuve. La refonte du royaume).

Références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Fire and Blood : L'année des Trois Épouses. 49 apC.
  2. Fire and Blood : Un surplus de dirigeants.
  3. Fire and Blood : Le temps de la mise à l'épreuve. La refonte du royaume.