Ruffurque

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Ruffurque
Informations
V.O. Red Fork
Nature fleuve
Localisation
Loc-Ruffurque.jpg

La Ruffurque est l'une des principales rivières du Conflans et l'un des affluents du Trident. Elle prend sa source dans les monts au sud de la Dent d'Or, non loin de Corval. Elle baigne ensuite Château-Rosières, puis, à son confluent avec la Culbute, Vivesaigues (où elle est traversée à gué par la route de la Rivière). Elle passe ensuite à l'auberge de l'Homme à genoux, puis à Lord Herpivoie-Ville, que ses crues inondent périodiquement[1] Son cours rejoint alors ceux de la Bleufurque et de la Verfurque, pour former le Trident. Son nom vient de sa coloration particulière, due à la boue et au limon des montagnes de l'Ouest[2].

La Ruffurque est facilement guéable. Son cours calme[3] et sinueux est semé de nombreuses îles (comme l'Île du Daim rouge[4]). Elle est poissonneuse et est une voie de circulation commode pour voyageurs et marchandises. Elle est sillonnée de barques de pêche, de barges de grains, d'échoppes flottantes et de galères fluviales arborant les couleurs Tully[5].

Les Tully arborent d'ailleurs sur leur blason le rouge des eaux de la Ruffurque mêlé au bleu de celles de la Culbute, reconnaissant ainsi leur dette envers ces deux rivières qui protègent leur forteresse. Le cours de la Ruffurque en aval de Vivesaigues sert d'ailleurs de sépulture aux membres de cette maison[6].

La Ruffurque dans la saga[modifier]

Avant AGOT[modifier]

C'est sur les berges de la Ruffurque que le dernier roi du Nord, Torrhen Stark, ploya le genou devant Aegon le Conquérant, là où se dresse désormais l'auberge de l'Homme à genoux[4].

Dans ACOK[modifier]

Au cours de la guerre des Cinq Rois, la Ruffurque est le cadre d'une série de combats opposant l'armée de lord Tywin Lannister aux forces de ser Edmure Tully. Ces combats sont connus sous le nom de batailles des gués de la Ruffurque[7].

Dans ASOS[modifier]

Trente milles (environ cinquante kilomètres) en aval de l'auberge de l'Homme à genoux, deux bateaux brûlés et coulés provoquent l'ensablement du cours d'eau, bloquant toute navigation. Une bande de brigands en profite pour s'y installer et attaquer les voyageurs. D'autres brigands sévissent plus bas autour des Roches-au-Saut et de l'île du Daim rouge. Enfin, la Fraternité sans Bannière sévit de part et d'autre de la rivière[4].

Notes et références[modifier]