Toron Greyjoy

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Toron Greyjoy
Identité
V.O. Toron Greyjoy
Statut
Rang lord
Titres seigneur suzerain des îles de Fer (133)
seigneur de la maison Greyjoy
sire de Pyk
Naissance 127
Famille
Père Dalton Greyjoy
Mère une femme-sel
Blasons
Lord Toron dirigeait la maison Greyjoy
Seigneur suzerain des îles de Fer
Dalton Greyjoy inconnu ►

Né en l'an 127, Toron Greyjoy était l'aîné des fils-sel de lord Dalton Greyjoy des îles de Fer. À la mort de son père en l'an 133, il devint seigneur suzerain des îles de Fer, mais sa naissance et son jeune âge entraînèrent des contestations et une guerre interne entre les Fer-nés[1].

Histoire[modifier]

Toron Greyjoy naît en l'an 127, d'une épouse-sel de lord Dalton Greyjoy. Aîné des enfants-sel de lord Dalton, il hérite des titres et biens de son père alors qu'il n'a que six ans, rendant une guerre de succession inévitable[N 1][1]. La mère de lord Toron est rapidement assassinée. Les sœurs de Dalton Greyjoy (dont lady Timbal et lady Bonfrère) et leurs époux s'emparent du garçonnet sur le Trône de Grès, alors que leurs cousins, lord Harloi et lord Noirmarées prennent le parti du demi-frère de Toron, Rodrik Greyjoy. Sur Grand Wyk, un troisième prétendant, nommé Sam Sel, prétend descendre de la lignée d'Harren le Noir et revendique également le Trône. Les Fer-nés s'abiment dans la lutte de succession pendant la moitié d'un an, jusqu'à l'offensive des Ouestiens, ordonnée par lady Johanna Lannister et commandée par ser Leo Costayne, qui ravage les îles de Fer. Les partisans de Toron parviennent à repousser l'assaut des Lannister sur Pyk et Toron demeure le seul prétendant encore en vie à l'issue des combats[2].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Les enfants-sel ont le droit d'hériter, mais leur légitimité est moindre que celle des enfants-roc. En tant que femme-sel de lord Dalton, la mère de Toron ne peut espérer tenir le rôle de régente ou lui apporter un soutien politique utile. Par ailleurs, Toron a un demi-frère, Rodrik, fils-sel lui aussi, qui sert de prétexte aux ambitieux pour déclencher une guerre (cf. Fire and Blood : Sous les régents – Le voyage d'Alyn Poingdechêne).

Références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Fire and Blood : Sous les régents – Le voyage d'Alyn Poingdechêne.
  2. Fire and Blood : Le Printemps lysien et la fin de la Régence.