Dalton Greyjoy

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Dalton Greyjoy
Identité
V.O. Dalton Greyjoy
"Red Kraken"
Surnom Kraken Rouge
Statut
Rang lord
Titres seigneur suzerain des îles de Fer
seigneur de la maison Greyjoy
sire de Pyk
Épée Crépuscule
Naissance 112
Décès 133 (Belle Île)
Famille
Épouses 22 femmes-sel dont :
Tess
une Lannister de Port-Lannis
la veuve du Chevalier de Kayce
Lysa Farman
trois autres filles de lord Farman
des femmes de modeste origine
Enfants Toron Greyjoy (127)
Rodrik Greyjoy
Blasons
Lord Dalton dirigeait la maison Greyjoy
Seigneur suzerain des îles de Fer
◄ Son père Toron Greyjoy

Né en l'an 112, Dalton Greyjoy, dit le Kraken Rouge, était le seigneur de la maison Greyjoy de Pyk et le suzerain des îles de Fer à la fin du règne de Viserys Ier Targaryen, durant la Danse des Dragons et la régence d'Aegon III Targaryen.

Il était farouche, obstiné et colérique. D'après l'archimestre Merlu, il n'aimait que trois choses : la mer, son épée et les femmes[1]. Il prétendait s'être marié à une centaine de femmes-sel[2], mais d'après l'archimestre Gyldayn, il n'en avait que vingt-deux à sa mort[3]. Il se lassait rapidement de ses épouses, sa seule affection constante allant à sa longue épée d'acier valyrien, Vespérale[1]

Histoire[modifier]

Le Kraken Rouge[modifier]

Dalton Greyjoy naît en l'an 112[4]. Bercé par les histoires sur la gloire perdue des Fer-nés d'antan, il suit les préceptes de l'Antique Voie. D'après les chroniques, Dalton Greyjoy devient rameur à cinq ans, pilleur à dix, voguant avec son oncle jusque dans les îles du Basilic. A quatorze ans, il navigue jusqu'à Ghis, combat dans douze assauts et épouse ses quatre premières femmes-sel. L'année suivante, il devient voile-louée dans les Degrés de Pierre, où son oncle est tué. Il venge sa mort et ressort de ce combat avec une douzaine de blessures et entièrement ensanglanté, ce qui lui vaut le surnom de Kraken Rouge. Il reçoit peu après la nouvelle de sa mort de son père, qui fait de lui le nouveau seigneur suzerain des îles de Fer.

Revenu à Pyk, lord Dalton Greyjoy construit des snekkars, forge des épées et forme des guerriers. Lorsqu'on l'interroge sur ses motifs, il répond fameusement que « la tempête vient[N 1] ». L'année suivante, en l'an 129, la mort du roi des Sept Couronnes Viserys Ier Targaryen lui donne raison : une terrible guerre de succession appelée Danse des Dragons éclate entre ses descendants, la prétendante Rhaenyra Targaryen et le roi Aegon II Targaryen[1].

La Danse des Dragons[modifier]

Au déclenchement du conflit de succession appelé la Danse des Dragons, lord Dalton est âgé de seize ans. La flotte de Fer étant une des seules forces navales des Sept Couronnes à pouvoir concurrencer la puissante flotte de la maison Velaryon, son soutien est guigné par les partisans des deux camps. Ser Otto Hightower, Main du Roi et chef de file des partisans du prétendant Aegon II Targaryen, lui offre la position de maître des navires au conseil restreint du roi. Les soutiens de la reine Rhaenyra Targaryen lui font également des propositions pour le rallier à leur cause[4].

En l'an 130, il finit par choisir le parti de Rhaenyra, qui lui demande d'affronter les Lannister, ralliés à Aegon II. Lord Dalton saisit cette opportunité : les terres de l'Ouest sont dépeuplées, lord Jason Lannister ayant mené ses armées dans le Conflans. Dalton Greyjoy met donc Port-Lannis à sac. Si lady Johanna Lannister ferme les portes de Castral Roc, les Fer-nés s'emparent des trois quarts de la flotte Lannister et coulent le dernier quart. Ils s'emparent de richesses innombrables ainsi que de plus de six cents femmes, dont la maîtresse et les bâtardes de lord Jason[5]. Lord Dalton Greyjoy mène lui-même l'assaut qui remporte Kayce[1]. Les snekkars fer-nés attaquent ensuite Belle Île de tous les côtés en même temps. Les Farman se réfugient dans leur château et demandent de l'aide. Peu après, Belcastel tombe, achevant la conquête de Belle Île. Lord Dalton prend quatre des filles de lord Farman comme femmes-sel, dont Lysa Farman. Il donne la cinquième fille à son frère, Veron. Il rend lord Farman et ses fils aux Lannister, contre leur poids en argent[6].

Lord Dalton devient le principal adversaire des Lannister et des Ouestiens, accaparant toute leur attention et tous leurs efforts pendant le reste de la guerre[7]. Après que les Lannister ont accepté de reconnaître le fils de Rhaenyra, Aegon III Targaryen comme roi des Sept Couronnes[8], lord Dalton Greyjoy reçoit l'ordre du Trône de Fer de cesser ses raids et ses pillages, mais il choisit de continuer malgré tout[2].

Les Démons de la mer[modifier]

Au début de la régence d'Aegon III Targaryen en l'an 131, Dalton Greyjoy poursuit ses pillages dans les terres de l'Ouest, harcelant les Lannister, dirigés par lady Johanna Lannister, régente de son fils, lord Loreon Lannister[N 2]. La Main du Roi Tyland Lannister ordonne à lord Dalton de cesser, de rendre Belle Île aux Farman et de libérer ses femmes-sel. Lord Dalton répond par le défi. Quand lady Johanna tente de reconstruire sa flotte pour répliquer, les Fer-nés incendient leurs chantiers navals et repartent avec une centaine de femmes supplémentaires.

En l'an 132, lord Dalton est envisagé parmi beaucoup d'autres comme consort potentiel de lady Baela Targaryen, demi-sœur du roi Aegon III. Les régents et la Main du Roi lui préfèrent finalement lord Thaddeus Rowan. Vers la fin de cette même année, lady Johanna mène en personne un ost pour défendre Kayce. Les Fer-nés sont repoussés et l'oncle préféré de lord Dalton meurt[2].

En l'an 133, la nouvelle Main du Roi, lord Unwin Peake, tente de se débarrasser de son rival politique, lord Alyn Velaryon, en lui confiant la périlleuse mission de mettre fin aux pillages des Fer-nés. La flotte Velaryon doit faire le tour de Westeros pour rejoindre la mer Grelotte. Pendant ce temps, lady Johanna Lannister réunit une flottille disparate à Feux-de-Joie pour lancer la reconquête de Belle Île. Averti, lord Dalton leur oppose son armada de snekkars. Les commandants de la flotte ouestienne (lord Prestre, lord Tarbeck, et ser Erwin Lannister) sont décapités et leurs têtes sont renvoyées à Castral Roc[9].

La fin[modifier]

Icone loupe.png Voir article détaillé : Premier voyage d'Alyn Velaryon.

Prévenu de l'arrivée de lord Alyn Velaryon, Dalton Greyjoy s'apprête à le recevoir : ses snekkars croisent au sud de Belle Île, de Feux-de-Joie, de Kayce et de Port-Lannis. Lord Dalton prévoit d'en finir rapidement avec le « gamin » Velaryon[N 3], avant d'emmener sa flotte jusqu'à Lamarck pour ravager le siège de la maison Velaryon. En chemin, il pense conquérir les îles Bouclier et mettre à sac Villevieille et Lancehélion. Auprès de ces capitaines, il plaisante en affirmant qu'il pourrait prendre la femme d'Alyn Velaryon, Baela Targaryen comme femme-sel.

Dans l'attente de son affrontement avec Alyn Velaryon, Dalton Greyjoy demeure à Belle Île. Une nuit, il couche avec une de ses femmes-sel, Tess, avant de s'endormir. Pour des raisons inconnues, celle-ci se saisit alors du poignard du Fer-né et lui tranche la gorge, avant de se jeter nue, couverte de sang dans la mer.

N'ayant jamais pris de femme-roc, lord Dalton Greyjoy ne laisse pour seuls héritiers que deux fils-sel en bas-âge, Toron et Rodrik Greyjoy. Ses trois sœurs et ses cousins étant particulièrement cupides et ambitieux, une guerre de succession semble inévitable : les Fer-nés abandonnent donc leurs conquêtes et se replient sur les îles de Fer. Les Belle-islois se révoltent et massacrent les derniers Fer-nés qui s'y trouvent[3].

Postérité[modifier]

L'archimestre Haereg présente lord Dalton Greyjoy comme un fou. D'après mestre Yandel, tout homme qui aurait vécu comme il l'a fait et aurait conduit sa famille et son peuple à une telle déchéance serait honni dans tout autre pays que les îles de Fer, mais la mentalité des Fer-nés et les préceptes de l'Antique Voie ont érigé Dalton Greyjoy comme un héros[1].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Il semble s'agir d'une déformation de la célèbre devise de la maison Stark : « l'hiver vient.»
  2. Cette guerre dure trois ans. Elle est notamment chroniquée par le livre Les Démons de la mer : une histoire des Enfants du dieu Noyé des îles par l’archimestre Mancaster, cité comme référence par l'archimestre Gyldayn dans Feu et Sang.
  3. D'après l'archimestre Gyldayn, Dalton Greyjoy ne se référait à Alyn Velaryon qu'en l'appelant « ce gamin », alors qu'ils n'avaient que trois ans d'écart (cf. Fire and Blood : Sous les régents – Le voyage d'Alyn Poingdechêne).

Références[modifier]

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 Les origines de la saga, Le Kraken rouge.
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Fire and Blood : Sous les régents – La Main encagoulée.
  3. 3,0 et 3,1 Fire and Blood : Sous les régents – Le voyage d'Alyn Poingdechêne.
  4. 4,0 et 4,1 Fire and Blood : La Mort des Dragons – Les Noirs et les Verts.
  5. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le Dragon rouge et le Dragon d'or.
  6. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le triomphe de Rhaenyra.
  7. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le bref et triste règne du roi Aegon II.
  8. Fire and Blood : L'Après-guerre – L'Heure du Loup.
  9. Fire and Blood : Sous les régents – La guerre, la paix et les foires au bétail.