Clans des montagnes de la Lune

De La Garde de Nuit
Révision datée du 8 mai 2019 à 18:42 par Skeleton tree (discussion | contributions) (Dans ASOS)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


Les clans des montagnes de la Lune sont, comme leur nom l'indique, un ensemble de peuplades à structure clanique qui vivent dans les montagnes de la Lune du Val d'Arryn, surtout sur la façade occidentale de ces dernières. Ils considèrent ces montagnes comme leur domaine et attaquent tous les voyageurs vulnérables, notamment ceux qui empruntent la Grand-route[1]. Ils pillent parfois aussi les villages situés sur les contreforts occidentaux de montagnes[2]. Tous clans confondus, les guerriers qui les constituent seraient plus de trois mille. Toutefois, leur armement est de mauvaise qualité et, si certains sont munis d’épées et de poignards, la plupart utilisent des faux, des piques de bois ou des fourches[3]. Ils portent des armures dépareillées qu’ils ont pillées. Les membres des clans utilisent des bidets chétifs au pied sûr, adaptés au terrain montagneux. Malgré la faiblesse de leur armement, leur connaissance du terrain, leur courage et leur férocité en font de redoutables adversaires. Seuls les groupes de voyageurs nombreux et bien armés peuvent traverser les montagnes sans risquer d'attaque de leur part. Au combat, les clans crient avant d’attaquer pour se donner du courage et effrayer leur ennemis, sauf les Faces brûlées qui restent muets et préfèrent entrechoquer leurs armes[4]. Archimestre Arnel consacra aux clans plusieurs passages de son ouvrage « La Montagne et le Val »[5].

Mode de vie[modifier]

La structure clanique des clans des montagnes de la Lune semble proche de celle des sauvageons qui vivent au-delà du Mur, et leurs lignées descendent probablement des Premiers Hommes. S'ils passent pour des guerriers sans peur, il existe de fortes inimitiés entre les différents clans, l'absence d'unité expliquant la faible menace qu'ils représentent pour le Val d'Arryn en dehors des pillages effectués le long de la Grand-route ou sur les villages des contreforts des montagnes. De plus, à l'intérieur d'un même clan, tous les membres, y compris les femmes, sont libres et ont, à ce titre, le droit de participer aux prises de décision. De fait, ils ont tendance à discuter interminablement avant d'agir, quand les concertations ne se transforment pas en disputes ou encore en rixes qui se règlent par le fer, jusqu'à la mort[6]. On sait peu de choses sur leurs pratiques religieuses, mais il est possible qu'il révèrent les anciens dieux. D'une grande loyauté, ils sont toutefois d'un orgueil tel que la moindre offense est prétexte à un massacre[7]. Il semble que les anciens seigneurs du Val d'Arryn leurs aient fait des promesses qu’ils n’aient pas tenues. Depuis des siècles, les clans tentent, sans succès, des raids afin de prendre le Val. Lors des raids, les clans sont susceptibles d'épargner les femmes qu’ils capturent si elles sont assez jeunes pour avoir des enfants.

Les clans connus[modifier]

Les Freux[modifier]

V.O. : the Stone Crows

Les Freux sont dirigés par leur chef Gunthor, fils de Gurn. C’est un homme maigre, casqué d’un heaume à cornes et armé d’un grand coutelas. Les autres freux mentionnés dans le roman sont Shagga, fils de Dolf (un homme massif, puissant et lent, vêtu entièrement de peaux, armé d’un gourdin et d’une hache et sentant très mauvais), Conn, fils de Coratt, Torrek ou encore Jaggot.

Les Oreilles Noires[modifier]

V.O. : the Black Ears

Les Oreilles Noires coupent les oreilles de leurs adversaires, qu'ils portent ostentatoirement en trophée, mais ne les tuent pas. Ils considèrent que laisser en vie leur ennemi est un acte de bravoure car il peut alors essayer de récupérer son oreille et laver ainsi son honneur[7]. Son membre le plus connu est Chella, fille de Cheyk.

Les Oreilles Noires ont des liens étroits avec les Sélénites[6].

Les Sélénites[modifier]

V.O. : the Moon Brothers

Le chef des Sélénites[N 1] est Ulf, fils d’Umar, puis, après sa mort, Crawn, fils de Calor. Les Sélénites et les Oreilles Noires sont des tribus très étroitement liées[6].

Les Faces Brûlées[modifier]

V.O. : the Burned Men

Les Faces Brûlées[N 2][8] sont un clan craint par les autres tribus et sont d’ailleurs souvent mis à l’écart. Il serait issu de membres des Chiens Peints qui adoraient une sorcière du feu[N 3] peu après la Danse des Dragons. L'une de leurs coutumes — se mortifier la chair au fer rouge — proviendrait de la pratique d'alors d'envoyer leurs jeunes hommes affronter le feu de son dragon pour prouver leur virilité[5]. Ils passent pour manger des bébés rôtis lors de leurs repas. Une autre de leurs coutumes consiste à se couper une petite partie du corps comme un téton ou un doigt, voire une oreille pour les plus braves.

Leur guerrier le plus féroce porte le titre de "main rouge". Son détenteur actuel est Timett, fils de Timett, connu pour s'être fait sauter l'œil gauche.

Les autres clans connus[modifier]

  • Les Chiens Peints (the Painted Dogs), qui ont eu les Freux comme adversaire[9].
  • Les Fils du Brouillard (the Sons of the Mist)[5].
  • Les Serpents de Lait (the Milk Snakes)[N 4], qui ont également eu les Freux comme adversaires[9].
  • Les Fils de l'Arbre (the Sons of the Tree)[5].
  • Les Hurleurs (the Howlers)[5].
  • Les Forgerouges (the Redsmiths)[5].

Les clans dans la saga[modifier]

Dans AGOT[modifier]

Après la mort de lord Jon Arryn, et suite aux ordres de lady Lysa qui interdit à ses chevaliers de quitter le Val, les clans redoublent d'activité, rendant la Grand-route moins sûre que jamais[1]. Une bande de membres des clans attaque l'escorte de lady Catelyn Stark, qui emmène Tyrion Lannister vers les Eyrié. L'attaque est repoussée avec de lourdes pertes de part et d'autre[3].

Lorsque Tyrion et Bronn reprennent la route du retour vers le Conflans, ils sont embusqués par des membres des Freux, dont Shagga et Gunthor. Tyrion parvient à sauver sa vie et celle de Bronn en leur promettant des armes et des armures d'acier pour prendre d'assaut le Val[10]. Parvenus devant l'armée de lord Tywin Lannister, les représentants des clans sont impressionnés par sa puissance, mais ils restent arrogants et fiers face à lord Tywin. Ce dernier, par un habile mélange de promesses et de flatteries, parvient à les enrôler dans sa guerre contre les Stark, mais les Clans exigent que Tyrion les accompagne, à titre d'otage[6].

À la bataille de la Verfurque, lord Tywin place Tyrion et ses trois cents sauvages sous le commandement de ser Gregor Clegane, à l'extrême gauche de son dispositif, contre la rivière. Il ne l'a pas dit à son fils, mais il escompte que cette aile s'effondre rapidement, afin d'attirer l'armée Stark dans un piège. Mais les guerriers des clans sont d'une fougue et d'une ardeur telle qu'ils culbutent les lignes adverses, en y perdant la moitié de leur effectif[4].

Quand lord Tywin décide d'envoyer Tyrion à Port-Réal comme Main du Roi, il lui demande d'abord de laisser ses « sauvages » en arrière, mais Tyrion ne souhaite pas se séparer de la seule force militaire qui lui soit acquise. Lord Tywin exige alors que son fils les garde sous contrôle[11].

Dans ACOK[modifier]

Les guerriers des clans des montagnes de la Lune forment le noyau dur des forces fidèles à Tyrion Lannister dans Port-Réal : ils gardent ses appartements et l'escortent dans ses déplacements[12].

Dans le Val d'Arryn, les Clans, dont l'armement a été renforcé suivant les promesses de Tyrion, mènent la vie dure aux troupes des Arryn[13].

Lorsque l'armée du roi Stannis approche de Port-Réal, Tyrion se résout à envoyer ses guerriers la harceler dans le Bois-du-Roi, mais il a conscience de se priver ainsi des seules forces qui lui soient totalement loyales[9].

Dans ASOS[modifier]

Après la bataille de la Néra, les guerriers des différents clans des montagnes de la Lune connaissent des destins différents : Shagga et ses Freux restent dans le Bois-du-Roi, qui semble leur convenir ; Timett et ses Faces Brûlées retournent dans leurs montagnes chargés du butin pillé dans le camp de lord Stannis ; Chella et la douzaine d'Oreilles Noires qui lui restent reviennent à Port-Réal pour y être refoulés par la foule hostile. Ils ont, dès lors, perdu toute utilité pour Tyrion qui ne les contrôle plus[14].

Désormais revêtus de maille et pourvus d'armes de qualité, les guerriers des clans redoublent de férocité et d'audace. Les Faces Brûlées se montrent particulièrement téméraires depuis que Timett est rentré et les Freux de Gunthor ont fondu sur un village, où ils ont pillé les vivres et enlevé toutes les femmes après avoir massacré la moitié des hommes. Les attaques de l'ensemble des clans prennent de l'ampleur et ils surveillent la grand-route en quête de victimes à dépouiller[2].

La multiplication des incursions et razzias des clans dans le Val d'Arryn mettent en difficulté les seigneurs de la région[15].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Également traduit par Sélènes dans A Game of Thrones, Chapitre 32, Tyrion.
  2. Traduit par les Hommes Brûlés dans AFFC (cf. A Feast for Crows, Chapitre 42, Alayne).
  3. Cette sorcière était probablement Orties, disparue avec son dragon Voleur-de-Moutons à la fin de la Danse des Dragons.
  4. Également traduit par Orvets dans A Game of Thrones, Chapitre 32, Tyrion.

Références[modifier]