Couronne d'Aegon I

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Détail de la couronne portée par Aegon I Targaryen

La couronne d'Aegon Ier était un bandeau d'acier valyrien, sertie de rubis taillés en carré[1]. Cette couronne, associée au Conquérant, fut régulièrement reprise lors des règnes de ses descendants, par ceux qui voulaient s'identifier à Aegon et à ses exploits guerriers.

Elle fut portée par Aegon Ier Targaryen, par son fils Maegor Ier Targaryen. Par la suite, elle fut encore portée par Aegon II Targaryen et son frère Aemond Targaryen pendant qu'il fut régent. Le dernier des rois Targaryen à porter cette couronne fut Daeron Ier Targaryen durant son court règne.

Histoire[modifier]

A la mort de son père, Aenys Ier Targaryen se coiffe brièvement de cette couronne, avant d'en recevoir une autre offerte par le Grand Septon[2].

Après le règne désastreux de son demi-frère Aenys Ier Targaryen, Maegor opta, lors de son accession au trône, pour la couronne de leur père, plutôt que pour la couronne ouvragée de son frère[3].

Préférant cette couronne à celle de son père, Aegon II Targaryen choisit cette couronne. Toutefois, alors qu'il avait ordonné que la couronne de son père soit mise en sécurité, elle fut dérobée et offerte à sa demi-sœur, Rhaenyra Targaryen, qui fit valoir ses prétentions à succéder à leur père[4]. Au cours du conflit qui s'ensuivit, connu plus tard sous le nom de Danse des Dragons, Aegon II Targaryen fut gravement blessé et son frère, Aemond devint régent du royaume. Il s'attribua alors la couronne de son frère[5].

En l'an 157, Daeron Ier Targaryen choisit lui-aussi cette couronne. Il veut se couvrir de gloire, comme le Conquérant, notamment en parachevant ce qu'Aegon n'avait pas terminé : la conquête de Dorne[6]. Mais à sa mort, en l'an 161, à Dorne, la couronne du Conquérant est définitivement perdue pour la maison Targaryen[7]

Notes et références[modifier]

Références[modifier]