Dorne

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Dorne
Informations
V.O. Dorne
Nature Couronne
Localisation
Loc dorne.jpg

Blasons
Dorne est sous la suzeraineté de la maison Martell

Dorne est la région la plus méridionale des Sept Couronnes et placée sous la suzeraineté de la maison Martell de Lancehélion. Il s'agit d'une principauté qui n'a été que très récemment rattachée au reste du royaume unifié par Aegon I Targaryen.

Géographie

La principauté dornienne est séparée du reste des Sept Couronnes par la chaîne des montagnes Rouges qui marque sa frontière septentrionale avec les terres de l'Orage au nord-est et le Bief au nord-ouest.

Dorne est une région aride et sèche, où souffle le sirocco[1]. L'eau y est donc une denrée rare et chaque puits est gardé avec un soin jaloux. Si les journées sont étouffantes, les nuits, dans les zones désertiques, sont extrêmement fraîches. La végétation des zones sèches est constituée de mangaves, d'arbustes épineux et d'oliviers. Son agriculture fournit de nombreux produits qu'on ne trouve pas dans le reste des Sept Couronnes, notamment les agrumes et les olives. Afin de pallier les carences en eau, des réseaux de canaux séculaires irriguent les vergers[2]. On y cultive également la vigne, pour en tirer un vin clairet aigre, mais corsé et riche[3][4]. Cependant, la pauvreté de ses terres fait qu'elle abrite la population la moins nombreuse du royaume[5]. S'il n'y a pas de ville digne de ce nom à Dorne, Lancehélion est assez grande pour en constituer une, quoique vétuste et mal organisée. Bien que bénéficiant de la fraîcheur de la brise marine, la route côtière reliant la capitale au palais des Jardins Aquatiques traverse un paysage ocre rouge parsemé de rochers, de sables et d'arbres rabougris[6]. Bourg-Cabanes est encore plus grande que Lancehélion, mais c'est un amas d'embarcations liées entre elles sans guère de vrais bâtiments[7].

Placé à l'embouchure de la Sang-vert, Bourg-Cabanes est le seul vrai port de la principauté[8] Les côtes sud de Dorne sont réputées pour leur aridité et leur aspect désolé. D'une longueur de quatre cent lieues, elles sont redoutées par les navigateurs en raison des tourbillons, falaises et récifs qui les jalonnent, ainsi que pour leur absence de point d'accostage sûr[9][10]. Leurs eaux sont infestées de requins et de krakens[7].

Histoire

Le fort particularisme dornien au sein des Sept Couronnes se retrouve dans l'histoire de la principauté, dernière des sept provinces à avoir intégré le royaume[11].

Il semblerait qu'à l'Âge de l'Aube, Westeros ait été relié au grand continent est par ce qui constitue l'actuel archipel des Degrés de Pierre, dans le prolongement du Bras de Dorne. De ce fait, Dorne fut le point de passage des Premiers Hommes lors de leur arrivée dans les futures Sept Couronnes. Face à cette invasion, les enfants de la forêt tentèrent sans succès de l'arrêter en usant de leur magie pour faire sombrer ce bras de terre dans les eaux du détroit.

Icone loupe.png Voir article détaillé : enfants de la forêt.
Icone loupe.png Voir article détaillé : Premiers Hommes.

L'arrivée des Andals ne fut pas un événement particulier à Dorne. En revanche, celle des Rhoynar allait être décisive dans le destin de la province.

L'arrivée des Rhoynar

Originaires des berges de la Rhoyne sur le grand continent est et fuyant l'expansion des Possessions de Valyria, les Rhoynar et leur princesse guerrière Nymeria accostèrent vers -750 sur les terres de l'actuelle Dorne avec dix mille navires et une armée composée en majorité de femmes. Quelques années après l'invasion, Nymeria épousa lord Mors I Martell et les deux époux œuvrèrent à la défaite de leurs rivaux et à l'établissement de la principauté de Dorne dont Mors fut le premier prince, et le fondateur de la lignée des Nymeros Martell.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Rhoynar.
Icone loupe.png Voir article détaillé : maison Martell.

Le peuple Rhoynar apporta ses propres coutumes et ses propres dieux dont les traditions persistent encore à Dorne. Ainsi, les souverains de Dorne furent nommés princes au lieu de rois et leur succession fut établie au premier-né quelque soit son sexe. Et si une grande partie du peuple Rhoynar s'est mis à adorer les sept dieux des Andals, une minorité révère toujours les anciens dieux de la Rhoyne (cf. orphelins de la Sang-vert).

Icone loupe.png Voir article détaillé : Dorniens.

La résistance aux Targaryen

Peu de temps avant la Conquête, Dorne, alors gouverné par la princesse Meria Martell, tenta de profiter de la faiblesse du royaume de l'Orage pour s'agrandir à son détriment[12].

En l'an 1, lors de la Conquête, Dorne fut le seul royaume de Westeros à résister victorieusement aux dragons d'Aegon le Conquérant et de ses sœurs-épouses. Les Dorniens comprirent en effet qu'ils n'avaient aucune chance en cas de bataille rangée, et ils adoptèrent une tactique d'évitement, de harcèlement et de guérilla[N 1]. Rhaenys Targaryen, envoyée par son frère Aegon, prit successivement Le Voi, puis Bourg-Cabanes, avant d'arriver à Lancehélion. Partout, elle ne trouva que des enfants, des femmes et des vieillards, les hommes ayant disparu. La princesse Meria lui tenant tête et refusant de se soumettre, les Targaryen renoncèrent à conquérir la principauté[12].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Conquête.
Icone loupe.png Voir article détaillé : La première guerre Dornienne.

Dorne maintint cette indépendance pendant plus de cent cinquante ans.

Le rattachement aux Sept Couronnes

Après de nombreux conflits frontaliers et tentatives de conquête, la principauté de Dorne fut d'abord soumise militairement et annexée aux Sept Couronnes en l'an 157, sous le règne du roi Targaryen Daeron I, le fils d’Aegon III. Daeron I la conquit à quatorze ans et confia sa gouvernance à lord Harlan Tyrell, qui passa l’essentiel de son temps à lutter contre les rebelles. Lord Harlan fut empoisonné par des scorpions alors qu'il couchait dans l'un des châteaux de la noblesse dornienne soumise, et Daeron I mourut quelques temps après, à l’âge de dix-huit ans, en cherchant à mater la rébellion dornienne persistante. Après sa mort, la principauté de Dorne parvint une nouvelle fois à se détacher des Sept Couronnes.

Elle resta indépendante pendant encore quelques décennies. Le roi Aegon IV tenta de la vaincre en faisant construire de grandes répliques de dragons en bois et en fer, pâles imitations des dragons targaryens alors disparus depuis une vingtaine d'années, mais cette tentative extravagante prit fin lorsque ces « dragons » prirent feu tuant des centaines d'hommes[13][14][15].

En l'an 197, Daeron II réussit cependant à l'annexer cette fois définitivement, mais en usant de procédés pacifiques. En effet, son oncle Baelor I lui avait fait épouser la princesse Mariah Martell et, à sa propre accession au Trône, il offrit sa sœur Daenerys en mariage au prince Maron Martell, scellant le rattachement de la principauté au royaume. Dorne, aux termes du traité signé, conservait l'usage de ses titres ainsi que ses privilèges[16].

Conservant sa forte identité culturelle et gouvernée par la puissante et prestigieuse maison Martell, Dorne eut cependant désormais son destin lié au royaume des Sept Couronnes.

La rébellion de Robert Baratheon

Lors du règne d'Aerys II Targaryen, les Martell étaient étroitement associés au trône : la princesse Elia avait épousé le prince héritier Rhaegar et lui avait donné deux enfants, et son oncle Lewyn était membre de la Garde Royale. Mais l'affront public que le prince Rhaegar inflige à son épouse lors du tournoi d'Harrenhal en l'an 281 tend les relations entre les deux maisons.

En l'an 282, au début de la rébellion de Robert Baratheon, les Dorniens gardent d'abord leurs distances. Mais les pressions du roi sur le prince Lewyn, et peut-être l'évolution de l'ampleur de la rébellion amenèrent à une révision de cette position, et Dorne s'engagea aux côtés des Targaryen. Ser Lewyn prit le commandement de dix mille Dorniens et marcha avec le reste de l'armée royale sous le commandement du prince Rhaegar. La défaite du Trident préleva un lourd tribut sur les troupes dorniennes. Pourtant, le roi Aerys fut persuadé que leur trahison était la cause de la défaite, et il garda à ses côtés comme otages au Donjon Rouge la princesse Elia et ses enfants, alors qu'il mettait en sécurité son épouse et son fils à Peyredragon. Après sa mort, le massacre de la princesse et de ses enfants par les Lannister lors du sac de Port-Réal révulsa la principauté, et le prince Oberyn, frère d'Elia, tenta de la soulever au nom du prince Viserys Targaryen contre le nouveau roi[17]. La situation fut rétablie par la diplomatie de lord Jon Arryn, nouvelle Main du Roi, lequel, sous couvert de restituer à Lancehélion les restes du prince Lewyn (tombé au Trident sous les coups de ser Lyn Corbray), parvint à négocier avec le prince Doran Martell le maintien de la principauté dans le royaume. Mais les Dorniens n'ont pas oublié Elia, et le roi Robert Baratheon ne mit jamais les pieds à Dorne. En effet, l'hostilité qu'éprouve la population à l'endroit du trône de Fer se manifeste par l'animosité et les mille tracasseries auxquelles sont confrontés les visiteurs originaires de la capitale et les détenteurs de l'autorité royale[18].

Icone loupe.png Voir article détaillé : rébellion de Robert Baratheon.

Société

Du fait de l'isolement géographique de Dorne et que la population de la principauté est issue du mélange des lignées des Premiers Hommes, des Andals et du peuple Rhoynar, les Dorniens forment un peuple très indépendant du reste des Sept Couronnes, tant sur le plan culturel que politique.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Dorniens.

Relations avec le reste des Sept Couronnes

Le relatif isolement et les particularismes des Dorniens sont sans doute au moins partiellement à l'origine des relations tendues qu'ils ont traditionnellement entretenues avec leurs voisins. L'animosité entre Dorniens et habitants du Bief est connue. Elle était bien plus fortes avant la Conquête, quand les deux royaumes s'affrontaient en raids et guerres incessantes. Depuis que Dorne a intégré le royaume, la situation est plus calme, mais les mentalités sont encore marquées par la défiance. Celle-ci s'est accrue lorsque le prince Oberyn Martell a estropié à vie le jeune héritier de la maison Tyrell lors d'un tournoi[19].

Du côté des terres de l'Orage, le climat n'est guère plus apaisé. Dans les marches de Dorne, nombreux sont les vassaux d'Accalmie qui gardent vivace le souvenir des luttes incessantes qui les ont opposées aux Dorniens[20].

Dans toutes les Sept Couronnes, la réputation de beauté des Dorniennes et de jalousie mortelle de leurs maris est chantée dans L'épouse du Dornien.

Maisons nobles de Dorne

Les maisons nobles de Dorne se distinguent par leurs blasons ronds issus des boucliers qu'ils emploient.

Les fiefs dorniens
Icone loupe.png Voir article détaillé : maisons de Dorne.
Icone loupe.png Voir article détaillé : blasons de Dorne.
Icone loupe.png Voir catégorie : châteaux de Dorne.

Cartes

Carte politique

Dorne-carte-pol.jpg

Légende

Carte topographique

Dorne-carte-geo.jpg

Carte géographique

Dorne-carte-glo.jpg

Légende

Dorne dans la saga

Dans ACOK

Avec le Val d'Arryn, Dorne est la seule des sept couronnes à ne pas être activement impliquée dans les premières campagnes de la guerre des Cinq Rois. Le prince Doran Martell convoque son ban, mais ne prend aucune autre initiative visible. Après les proclamations des prétentions au trône de Fer des deux frères de feu le roi Robert Baratheon, il reçoit de Tyrion Lannister, Main du roi Joffrey, des propositions d'alliance, en échange d'un siège au Conseil restreint et de la tête de l’assassin d’Elia Martell et de son fils. En garantie, le Lutin propose que Dorne accueille la princesse Myrcella Baratheon[21]. Malgré sa haine de la maison Lannister, le prince accepte ces avances[22] et prend donc la tutelle de la princesse à Lancehélion, en vue de ses fiançailles avec son plus jeune fils, Trystan. En contrepartie, il envoie des troupes dans les cols des montagnes Rouges (à la Passe-du-Prince et aux Osseux[23][24]), afin d'amener par cette menace certains des seigneurs des Marches alliés à lord Stannis à reconsidérer cette alliance, et de dissuader ce dernier de marcher sur Port-Réal. Mais, sauf agression caractérisée, il exclut clairement toute action offensive de sa part[25].

Icone loupe.png Voir article détaillé : guerre des Cinq Rois.

Dans ASOS

Afin de sceller l'alliance entre Lannister et Martell, ainsi que pour prendre possession du siège au conseil restreint promis, une délégation dornienne de trois cents personnes est envoyée à Port-Réal pour assister au mariage du roi Joffrey Baratheon et Margaery Tyrell[19]. Atteint de goutte[26], le prince Doran ne peut se déplacer en personne et envoie son frère cadet, Oberyn afin de le représenter. Ce dernier est accompagné d'une suite comprenant des membres des maisons Dalt, Noirmont, Forrest, Qorgyle, maison Uller, Allyrion, Gargalen et Jordayne[27]. La cohabitation entre Dorniens et hommes du Bief est difficile. Après l'assassinat du roi Joffrey et la mise en accusation de Tyrion Lannister, le prince Oberyn se fait le champion de Tyrion afin d'avoir une occasion de tuer ser Gregor Clegane, mais c'est lui qui se fait tuer par son adversaire.

Dans AFFC

La mort du prince Oberyn provoque de nombreux troubles populaires à Dorne. Les Dorniens, Aspics des Sables en tête, exigent de leur prince une action à l'encontre des Lannister pour la mort d'Oberyn, mais le prince Doran, ne voulant pas compromettre ses plans en cours, se refuse à une action prématurée et fait enfermer les filles bâtardes d'Oberyn[26]. Sa fille, la princesse Arianne Martell, qui ignore tout de ses plans, voit dans cette prudence une marque de faiblesse, et décide d'agir seule. Elle prend le parti de monter un complot visant à faire couronner Myrcella Baratheon, actuellement otage à Lancehélion, selon la loi de Dorne qui veut que les femmes ne passent pas après dans la ligne de succession[18]. Le complot est découvert et démantelé par les hommes de son père menés par Areo Hotah, mais l'un des conspirateurs, Gerold Dayne tente de tuer Myrcella avant de s'enfuir, ratant son coup, mais défigurant atrocement la fillette[2].

Dans ADWD

Le prince Doran accueille, lors d'un banquet à l’atmosphère tendue, ser Balon Swann venu apporter la tête de ser Gregor Clegane, l'assassin de la princesse Elia Martell. À la demande de la reine Cersei Lannister, le chevalier de la Garde Royale doit ensuite ramener la princesse Myrcella et le prince Trystan Martell à Port-Réal. En réalité, cette invitation cache un piège, et le voyage n'est qu'un prétexte pour assassiner le prince de Dorne. Mais ce dernier en a été informé par un mystérieux ami à la cour de Port-Réal. Pour éviter ce piège, et grâce à l'aide de sa fille Arianne, le prince fait prétendre à Myrcella que celui qui a assassiné ser Arys du Rouvre n'est autre que ser Gerold Dayne, qui l'a ensuite défigurée. Le prince parvient ainsi à convaincre ser Balon Swann de traquer cet assassin jusque dans son fief[28].

Dans le même temps, le prince Quentyn se rend en Essos pour épouser et ramener la reine Daenerys Targaryen dans les Sept Couronnes[29].

Jon Connington, qui vient de s'emparer de La Griffonnière, informe le prince Doran de l'existence du prince Aegon Targaryen[24].

Voir aussi : les approfondissements de La Garde de Nuit

Icone star.png "Dorne : Et dans les livres, alors ?", article de blog écrit par Eridan.
Icone-youtube.gif Balade de Glace et de Feu : Dorne, vidéo youtube de Werther.

Notes et références

Notes

  1. George R. R. Martin a pensé aux conflits entre Angleterre et Pays de Galles pour élaborer les rapports entre Dorne et le Trône de Fer, cf. Sources historiques et littéraires de la saga.

Références

  1. A Storm of Swords, Chapitre 08, Jon.
  2. 2,0 et 2,1 A Feast for Crows, Chapitre 22, Le Faiseur de Reines.
  3. A Clash of Kings, Chapitre 09, Tyrion.
  4. A Dance with Dragons, Chapitre 02, Tyrion.
  5. A Feast for Crows, Chapitre 41, La princesse en la Tour.
  6. A Feast for Crows, Chapitre 03, Le Capitaine des Gardes.
  7. 7,0 et 7,1 Les origines de la saga, Dorne.
  8. Les origines de la saga, Étranges coutumes du Sud.
  9. A Feast for Crows, Chapitre 30, Le Ravisseur.
  10. A Dance with Dragons, Chapitre 57, Le prétendant de fer.
  11. Appendices AGOT.
  12. 12,0 et 12,1 Les origines de la saga, La Conquête.
  13. A Storm of Swords, Chapitre 55, Davos.
  14. A Dance with Dragons, Chapitre 69, Le dompteur de dragons.
  15. Les origines de la saga, Aegon IV.
  16. Les origines de la saga, Dorne face aux Dragons.
  17. A Storm of Swords, Chapitre 54, Tyrion.
  18. 18,0 et 18,1 A Feast for Crows, Chapitre 14, Le Chevalier souillé.
  19. 19,0 et 19,1 A Storm of Swords, Chapitre 20, Tyrion.
  20. A Storm of Swords, Chapitre 44, Arya.
  21. A Clash of Kings, Chapitre 18, Tyrion.
  22. A Clash of Kings, Chapitre 26, Tyrion.
  23. A Feast for Crows, Chapitre 03, Le Capitaine des Gardes.
  24. 24,0 et 24,1 A Dance with Dragons, Chapitre 62, Le griffon ressuscité.
  25. A Clash of Kings, Chapitre 42, Tyrion.
  26. 26,0 et 26,1 A Feast for Crows, Chapitre 03, Le Capitaine des Gardes.
  27. A Storm of Swords, Chapitre 39, Tyrion.
  28. A Dance with Dragons, Chapitre 39, L'observateur.
  29. A Dance with Dragons, Chapitre 07, Le domestique du marchand.