Garlan Tyrell

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Garlan Tyrell
Identité
V.O. Garlan Tyrell
"the Gallant"
Surnom Le Preux
Statut
Rang chevalier
Titre sire de Rubriant (ASOS)
Naissance 277
Famille
Père Mace Tyrell
Mère Alerie Hightower
Épouse Leonette Fossovoie
Blasons
Ser Garlan fait partie de la maison Tyrell Blason personnel de ser Garlan

Né en l'an 277[1], ser Garlan Tyrell, dit Garlan le Preux, est le deuxième fils de lord Mace Tyrell et de lady Alerie Hightower de Hautjardin. Il est le frère de Willos, Loras et Margaery. Barbu et de forte carrure, il est assez séduisant et n'est pas sans évoquer physiquement Loras, même si ses traits n'ont pas la finesse de ceux de son jeune frère[1]. Il est marié à lady Leonette Fossovoie. D'un courage et d'une opiniâtreté peu communs, c'est un épéiste redoutable, surpassant même son frère Loras dans ce domaine, bien qu'il lui reste inférieur à la lance[2].

Avant AGOT[modifier]

Après lui avoir proposé « Garlan Vexant », « Garlan Gargouille » et « Garlan Chlorose »[N 1], il a été surnommé « le Preux » dans son enfance par son frère Willos Tyrell, car Garlan est alors un peu rondouillard, et son aîné veut lui éviter de se retrouver affublé du même sobriquet que leur oncle Garth Tout-suif[3]. Depuis, Garlan a tout fait pour mériter ce surnom, aimant à s'entraîner contre plusieurs adversaires afin d'être aussi proche que possible des conditions d'un combat réel[2].

Dans ACOK[modifier]

Ser Garlan accompagne son père lorsque ce dernier quitte Hautjardin avec son ost pour se rallier à la cause du roi Joffrey Baratheon. Lors de la bataille de la Néra, ser Garlan porte l'armure de Renly, semant la panique dans les rangs ennemis. L'idée de ce subterfuge vient de lord Petyr Baelish, qui prétendit, à raison, que la vision de Renly ressuscité provoquerait la fuite des troupes de Stannis Baratheon qui étaient anciennement au service de Renly[4]. Durant la bataille, il tue ser Guyard Morrigen[5].

Icone loupe.png Voir article détaillé : bataille de la Néra.

Après la bataille, il demande solennellement en récompense que le roi Joffrey épouse sa jeune sœur Margaery[1], ce qui avait déjà été convenu entre son père et lord Baelish.

Dans ASOS[modifier]

Ser Garlan Tyrell est récompensé de ses faits d'armes par Rubriant et les terres des Florent, restés fidèles au roi Stannis Baratheon, ce qui fait de lui un des plus puissants seigneurs du Bief[6]. Lors du bal clôturant le banquet des noces de Tyrion Lannister et lady Sansa Stark, il danse avec la jeune mariée et tente de la réconforter, lui assurant que Tyrion sera un meilleur époux pour elle qu'elle ne le croit[3].

Ser Garlan est l'un des convives du mariage de sa sœur et du roi Joffrey Baratheon. Alors que ce dernier détruit, à l'aide de son épée, le précieux livre que son oncle Tyrion vient de lui offrir, ser Garlan fait part de sa surprise au roi en lui affirmant qu'il n'existait que quatre exemplaire enluminés par l'auteur de cet ouvrage dans tout Westeros, ce qui laisse son interlocuteur complètement indifférent[7]. Lors du somptueux banquet de noces, et alors qu'ils sont assis aux côtés de Tyrion, ser Garlan vante à son épouse les exploits accomplis par leur voisin de table lors de la bataille de la Néra. Il ose également déclarer au roi qu'il a mal agi après que ce dernier a versé l'intégralité du contenu du calice nuptial sur Tyrion et aide ce dernier à se relever lorsqu'il est pris de crampes après que son neveu lui a intimé de se mettre à genoux pour lui servir d'échanson. Il tente ensuite de sauver le roi de l'étouffement en martelant son dos[8].

Dans AFFC[modifier]

Après avoir assisté aux noces de sa sœur et du roi Tommen Baratheon[9], ser Garlan Tyrell retourne à Hautjardin accompagné de sa mère et de sa grand-mère. Il emmène avec lui la moitié des forces Tyrell avant de se rendre au siège de Rubriant[10]. Informé de la prise des îles Bouclier par les Fer-nés, il rassemble des troupes pour riposter[11].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Respectivement « Garlan the Galling » (littéralement « le vexant », mais le terme évoque aussi un état bileux), « Garlan the Gargoyle » et « Garlan the Greensick » (greensick correspondant à la chlorose, une anémie).

Références[modifier]