Loras Tyrell

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Loras Tyrell
Image by Amok©

Identité
V.O. Loras Tyrell,
Knight of Flowers
Surnom Le Chevalier des Fleurs
Apparence
Yeux bruns / marrons
Cheveux longs, bruns et bouclés
Statut
Rang chevalier
Titres lord Commandant de la Garde Arc-en-Ciel (ACOK)
frère juré de la Garde Royale (ASOS)
Naissance 282
Famille
Père Mace Tyrell
Mère Alerie Hightower
Blasons
Ser Loras fait partie de la maison Tyrell Blason personnel de ser Loras
Ser Loras dirigeait la Garde Arc-en-ciel Ser Loras fait partie de la Garde Royale

Né en l'an 282, ser Loras Tyrell, dit le Chevalier des Fleurs[N 1][1], est le troisième fils de lord Mace Tyrell et de lady Alerie Hightower. Il a été l'écuyer de lord Renly Baratheon dont il est un intime. Loras est svelte et de belle prestance[2]. Il a les yeux marron ou bruns et arbore une opulente chevelure brune bouclée[3] ainsi qu'une peau lisse et sans défaut[4]. Son visage s'orne de fossettes quand il sourit. Il ressemble beaucoup physiquement à sa sœur Margaery dont il est très proche[5]. Très beau et gracieux, Loras est également un homme charismatique au regard vif. Fier, sûr de lui, voire ombrageux, Loras est un chevalier prodige, dont la réputation s'est répandue dans l'ensemble des Sept Couronnes[6]. Téméraire, il peut se montrer également arrogant[7], impétueux et irréfléchi[8][9]. Jouteur et cavalier émérites, sa beauté et ses prouesses en tournoi lui confèrent une grande popularité[10][11]. Son propre père le préfère à ses deux frères aînés[12].

Avant AGOT

En l'an 298, lors du tournoi des douze ans du prince Joffrey, ser Loras désarçonne, à la grande surprise des spectateurs et des parieurs, ser Jaime Lannister[13].

Dans AGOT

Ser Loras fait une brillante prestation lors du tournoi de la Main où, après chaque victoire, il offre des roses blanches aux jeunes filles de l'assemblée, et, juste après avoir démonté ser Robar Royce[14], une rouge à Sansa Stark qui voit en ce geste une marque d'attention particulière. Il désarçonne notamment trois chevaliers de la Garde Royale, dont ser Meryn Trant. A la fin du premier jour, il figure parmi les quatre derniers jouteurs encore en lice[2]. Le lendemain, il bat ser Gregor Clegane grâce à la jument en chaleur qu'il monte. Cette dernière distrait l'étalon de Gregor Clegane qui est désarçonné. Ce dernier réclame alors son épée et abat son cheval avant de s'en prendre à Loras, qui n'est alors sauvé d'une mort certaine que par l'intervention de Sandor Clegane. Loras est déclaré vainqueur de ce combat et refuse alors la dernière joute, cédant la victoire finale à Sandor pour lui avoir sauvé la vie[15].

Peu après, en secret, Loras écrit à son père pour le presser d'envoyer à Port-Réal sa sœur Margaery. En accord avec lord Renly Baratheon, il envisage d'en faire la nouvelle reine en lui faisant épouser le roi Robert. Varys est au courant de la teneur de sa correspondance[16].

Il réclame, sans succès, à lord Eddard Stark , Main du Roi, de châtier ser Gregor, accusé d'avoir commis d'atroces exactions dans le Conflans. Varys émet, devant lord Eddard, l'idée que la maison Tyrell pourrait considérer ce refus comme une offense, le jeune chevalier se montrant fort dépité de se voir écarté de la mission[8].

Après la mort du roi Robert Baratheon, ser Loras Tyrell fuit Port-Réal avec lord Renly et toutes les forces des Tyrell[17].

Dans ACOK

Une fois couronné à Hautjardin, le roi Renly Baratheon nomme ser Loras lord Commandant de la Garde Arc-en-Ciel. Son armée se met alors en marche lentement vers Port-Réal par la route de la Rose. Le chemin est ponctué de fêtes et de tournois, notamment à Pont-l'Amer, où ser Loras n'est vaincu que par lady Brienne de Torth, qui obtient en récompense son entrée dans la Garde Arc-en-Ciel[6].

La veille de la bataille qui s'annonce contre les troupes du roi Stannis qui assiègent Accalmie, le roi Renly lui confie le commandement de l'avant-garde de son armée, et, ser Loras ayant réclamé que la bannière du roi y flotte avec la sienne, lui adjoint Brienne comme porte-enseigne[18].

Après la mort mystérieuse de Renly, ser Loras est pris d’une rage meurtrière et il tue deux membres de la Garde Arc-en-Ciel : ser Robar Royce et ser Emmon Cuy[N 2][12]. Après avoir recueilli les derniers mots de ser Emmon, qui accuse lady Brienne du meurtre du roi, il emporte le cadavre de Renly et l'enterre dans un lieu secret[7]. Il retourne alors à Pont-l'Amer avec le cinquième de la cavalerie qui a refusé de rejoindre le roi Stannis (dont lord Randyll Tarly et lord Mathis Rowan) pour tenter de rallier l'infanterie[12]. Ses troupes rejoignent ensuite l'ost de son père, lord Mace Tyrell, qui se rallie à la cause du roi Joffrey Baratheon. Les forces coalisées des Tyrell et de lord Tywin Lannister se dirigent vers Port-Réal où elles écrasent l'armée du roi Stannis lors de la bataille de la Néra[19]. Ser Loras y mène l'avant-garde des troupes de sa maison, à la tête desquelles il entre dans Port-Réal[14].

Icone loupe.png Voir article détaillé : bataille de la Néra.

En récompense de son ralliement, ser Loras obtient de rentrer dans la Garde Royale[20]. Pour son père, qui a obtenu de marier Margaery au roi Joffrey, c'est l'assurance que sa fille sera protégée de la cruauté de son futur mari[21].

Dans ASOS

Désormais membre de la Garde Royale, ser Loras en assume les missions, protégeant les divers membres de la famille royale, tout en côtoyant sa sœur Margaery, qui a rejoint Port-Réal dans la perspective de son prochain mariage avec le roi Joffrey. Ser Loras escorte lady Sansa Stark invitée à dîner par sa sœur. En marchant vers les appartements octroyés à la maison Tyrell, Sansa discute avec lui, mais les allusions maladroites de la jeune fille au décès du roi Renly Baratheon froissent le chevalier, qui la quitte avec froideur[14]. Quelques jours plus tard, alors qu'il monte la garde au pont-levis de la citadelle de Maegor, Tyrion Lannister l'interroge sur le sacrifice de toute vie amoureuse que son entrée dans la Garde Royale implique. Il répond alors énigmatiquement : « Lorsque le soleil est couché, nulle chandelle ne saurait le remplacer »[10].

Lorsque ser Jaime Lannister revient au Donjon Rouge, escorté par les hommes de lord Roose Bolton et Brienne de Torth, ser Loras s'en prend violemment à cette dernière, l'accusant d'avoir assassiné le roi Renly Baratheon. Pour ce crime supposé, il la défie en duel. Il est brutalement rappelé à l'ordre par ser Jaime qui lui ordonne de ranger son épée. Afin d'apaiser la situation, Jaime prend l'initiative de faire enfermer Brienne[22].

Au cours d'une réunion de la Garde Royale, alors que ser Jaime aborde le sujet de l'empoisonnement du roi Joffrey et l'absence de réaction des hommes en charge de la protection du roi, sont évoquées les personnes susceptibles d'être coupables du meurtre. Ser Loras, pour sa part, accuse avec virulence Sansa Stark, la seule, selon ses dires, à avoir un motif pour désirer la mort du roi et de son épouse, qui était censée boire au calice. Avant que de quitter la salle, ser Loras a un entretien avec ser Jaime. Extrêmement arrogant, ser Loras, a une attitude clairement provocatrice envers son lord Commandant qu'il juge vieux et inapte. Il consent toutefois à avouer que l'homme qui se fit passer pour le spectre du roi Renly lors de la Bataille de la Néra n'était autre que son frère, Garlan Tyrell. Il confie ensuite que cette ruse était une idée de Littlefinger et qu'il a enseveli Renly de ses propres mains à Accalmie, dans un lieu gardé secret. Après avoir renouvelé sa fidélité envers le roi Tommen, il avoue que son dévouement pour le roi Renly ne prendra fin qu'avec sa propre vie. Touché par l'attitude de ser Loras, qui a perdu toute espèce de morgue, son lord Commandant tente de le convaincre de la loyauté de Brienne et lui propose d'aller la trouver dans sa cellule afin d'éclaircir les circonstances de la mort du roi Renly. Ser Loras se retire en promettant d'avoir une discussion avec elle[7]. Quelques jours plus tard, ser Jaime convoque ser Loras en compagnie de Brienne. Le jeune chevalier admet qu'il pense désormais que le roi Stannis Baratheon est le véritable coupable de l'assassinat du roi Renly[23].

Dans AFFC

Ser Loras Tyrell propose à ser Jaime Lannister d'assurer la relève, lors des veillées funèbres de la dépouille de lord Tywin Lannister, ce que Jaime refuse. Alors qu'il est tenté d'insister, ser Balon Swann l'entraîne hors du Grand Septuaire de Baelor[24].

En tant que membre de la Garde Royale et frère de la reine, il assiste aux noces du roi Tommen Baratheon et de Margaery[4]. Toujours proche de sa sœur, il lui rend quotidiennement visite et partage confidences et activités avec elle[25]. Ser Loras exerce une influence certaine sur le tout jeune souverain, ce qui est loin d'être du goût de sa mère, surtout lorsque Loras entreprend de lui apprendre à jouter. Il se propose également de devenir le maître d'armes du Donjon Rouge, cette fonction étant demeurée inoccupée depuis la mort de ser Aron Santagar, cette demande est aussitôt écartée par la reine régente Cersei Lannister[26].

Lorsque les Fer-nés attaquent les îles Bouclier et commencent leurs raids le long de la Mander, ser Loras demande, à l'instar de la reine Margaery, à la reine Cersei de mobiliser la flotte Redwyne afin de combattre le millier de boutres qui ont envahi le Bief. La reine régente lui réplique que la flotte ne peut bouger tant que Peyredragon n'est pas tombé. Ser Loras lui propose alors de prendre le commandement d'une attaque contre la forteresse afin que les vaisseaux de guerre puissent repartir au plus tôt combattre les hommes du roi Euron Greyjoy. Enchantée par la perspective de se débarrasser de cet ennemi supposé, la reine Cersei lui accorde sa requête[27]. Loras se précipite et conquiert Peyredragon dans un atroce bain de sang. Il est lui-même grièvement blessé par de l'huile bouillante et sans doute défiguré. On ignore si Loras a survécu ou non à ses blessures[28].

Dans la série télévisée

Icone serieTV.png Loras Tyrell est interprété par l'acteur Finn Jones dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.

Notes et références

Sexualité

George R. R. Martin a clairement indiqué lors d'une interview que lord Renly Baratheon et ser Loras Tyrell sont amants[29].
Icone loupe.png Voir article détaillé : Renly Baratheon.

Notes

  1. Ce surnom provient probablement de son armure ornementée de fleurs. Il est aussi surnommé Ser aux Pensées (Knight of Pansies en version originale, pansy pouvant aussi être traduit par pédale) par dérision par les hommes de ser Gregor Clegane (cf. A Clash of Kings, Chapitre 31, Arya).
  2. Lord Varys rapporte qu'il a tué trois de ces gardes (cf. A Clash of Kings, Chapitre 37, Tyrion), mais cette information se révèle exagérée.

Références