Glendon Lebon

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Glendon Lebon
Identité
V.O. Glendon Goode
Statut
Rang chevalier
Titre frère juré de la Garde Régine
Lord Commandant de la Garde Régine
Naissance vers 110[N 1]
Décès 130 (Port-Réal)
Blasons
Ser Glendon faisait partie de la maison Lebon Glendon faisait partie de la Garde Régine
Lord Commandant de la Garde Régine
Lorent Marpheux Aucun ►

Né vers l'an 110[1], Glendon Lebon est un chevalier de la Garde Régine de la prétendante Rhaenyra Targaryen lors du conflit connu sous le nom de la Danse des Dragons. Il en devint le lord Commandant pour une journée seulement, car il mourut le lendemain[2], au cours de la Chevauchée des Sept[1].

Histoire

Ser Glendon Lebon intègre la Garde Régine à vingt ans, moins d'un cycle de lune avant le début des émeutes de Port-Réal. Lors du soulèvement de Port-Réal, ser Glendon Lebon fait partie de la troupe d'une centaine de chevaliers et d'hommes d'armes menée par le lord Commandant de la Garde Régine, ser Lorent Marpheux, à travers Culpucier pour rétablir l'ordre. Prise d'assaut, l'escouade est massacrée, seize seulement en reviennent. Ser Glendon Lebon parvient à revenir au Donjon Rouge, ramènant avec lui le corps de ser Lorent Marpheux. En récompense, la reine le nomme à la tête de la Garde Régine. Le lendemain, les émeutiers prennent d'assaut Fossedragon. Ser Glendon fait partie des Sept qui Chevauchèrent à la poursuite du prince de Peyredragon, Joffrey Velaryon. Ayant retrouvé son corps dans une ruelle de Culpucier, les chevaliers de la reine s'engagent dans un combat contre les émeutiers qui dépouillent et mutilent le corps du prince. Un homme se sert alors d'une torche pour mettre le feu à la cape blanche de ser Glendon Lebon. Terrorisé par les flammes, son cheval se cabre et le chevalier dégringole au milieu de la foule, qui le taille en pièces[1].

Notes et références

Notes

  1. Il a vingt ans quand il intègre la Garde Régine (cf. Fire and Blood : La Mort des Dragons – La chute de Rhaenyra).

Références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Fire and Blood : La Mort des Dragons – La chute de Rhaenyra.
  2. Les origines de la saga, Aegon II.