Soulèvement de Port-Réal

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Soulèvement de Port-Réal
V.O. Riot of King's Landing
Informations
Guerre Danse des Dragons
Date 130
Lieu Port-Réal
Belligérants
Belligérants
Port-Réalais
Parti Noir
Les Noirs
Targaryens
Vassaux et alliés maison Manderly Garde Royale Guet de Port-Réal
Commandants nombreux
Perkin la Puce
Torrhen Manderly
Medrick Manderly
Luthor Largent
Lorent Marpheux
Balon Boulleau
Garth Bec-de-Lièvre
Effectifs petit peuple
chevaliers de caniveau
Garde Royale
Guet de Port-Réal
forces Manderly
Conclusion
Pertes massives Lorent Marpheux
Luthor Largent
Résultat Les émeutes conduisent au sac de Fossedragon.

Le soulèvement de Port-Réal est une bataille prenant place durant la Danse des Dragons.

Contexte

La reine Rhaenyra Targaryen accède au Trône de Fer après sa prise de Port-Réal, ce qui est d'abord bien accueilli par la population, le roi Aegon II et son frère Aemond étant peu appréciés. Mais, au fur et à mesure des exécutions et des hausses de taxes, la reine se fait détester, au point qu'on la surnomme bientôt "Roi Maegor avec des loches"[1].

La victoire des Verts à la bataille de Chutebourg fait craindre à la population l'arrivée des dragons d'Aegon II, et la ville sombre dans la terreur. Le suicide de la reine Helaena Targaryen est l'élément déclencheur des événements, la rumeur attribuant sa mort à ser Luthor Largent, sur ordre de la reine Rhaenyra[1].

Déroulement

Les émeutes commencent à Culpucier où des centaines, puis des milliers de personnes crient justice pour la reine Helaena et son fils Jaehaerys, précédemment assassiné. Des barricades sont érigées, les étals et échoppes sont pillés. Personne n'est épargné, simple gens, lords ou chevaliers sont massacrés. Lady Darla Desdaings voit son propre frère Davos poignardé dans l’œil, alors qu'il tente d’empêcher son viol.

Du côté de la porte de la Gadoue, les marins tentant de regagner leurs embarcations pour fuir la ville, balaient les troupes du Guet tentant de barreur l'issue.

Pour rétablir l'ordre à Culpucier, le commandant du Guet, ser Luthor Largent, mène cinq cents manteaux d'or contre dix mille émeutiers à la place Crépin et y trouve la mort. Le lord Commandant de la Garde Royale Lorent Marpheux mène quant à lui une centaine de chevaliers et d'hommes d'armes dans le quartier, mais seize seulement en reviennent, dont ser Glendon Lebon qui ramène le corps de ser Lorent et lui succède à la tête de la Garde.

Un chevalier errant se faisant appelé Perkin la Puce[N 1] prétend que son propre écuyer (un certain Trystan Vrayfeu) est le fils bâtard du roi Viserys I Targaryen, et le couronne. Il adoube tous les mercenaires, voleurs et meurtriers qui se joignent à lui et mène cette armée disparate, connue sous le nom des chevaliers de caniveau, qui ravage la place Poissarde et la promenade de la Rivière.

Un semblant d'ordre est rétabli au nord et à l'ouest de la colline de Rhaenys par le Guet stationné à la Vieille Porte et à la porte du Dragon. Ser Medrick Manderly à la tête des forces de sa maison, rétablit le calme au nord-est dans les rues allant de la colline d'Aegon à la porte de Fer[1].

Conséquences

Une foule grondante se dirige vers Fossedragon pour en découdre avec les dragons, rendus responsable des malheurs de la ville[1].

Notes et références

Notes

  1. Il est probable que ce nom soit inspiré du lieu mettant en scène les événements du personnage : Culpucier, "Flea bottom" en version originale

Références

Iconesword.png
Iconesword.png
Danse des Dragons
Voir l'article principal
L'offensive des Verts La réponse des Noirs Incertitudes et trahison La fin
Prise d'Harrenhal Reconquête de Repos-des-Freux Première bataille de Chutebourg Seconde bataille de Chutebourg
Sac de Sombreval Chute de Port-Réal Chute de Peyredragon Fuite à Peyredragon
Siège de Repos-des-Freux Bataille de la Ruffurque Bataille sur l'Œildieu Lune des Trois Rois
Bataille du Gosier Bataille de la Berge du Lac Soulèvement de Port-Réal Bataille de la route Royale
Bataille de l'Hydromel Bal du Boucher Prise de Fossedragon