Joffrey Doguette

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Joffrey Doguette
Identité
V.O. Joffrey Doggett
Surnom le Dogue rouge des Collines
Statut
Rang Chevalier
Fils du Guerrier
Titres grand capitaine des Fils du Guerrier
frère juré de la Garde Royale
Décès après l'an 59[N 1]
Blasons
Ser Joffrey faisait partie de la maison Doguette Joffrey dirigeait les Fils du Guerrier Ser Joffrey faisait partie de la Garde Royale

Joffrey Doguette, surnommé le Dogue rouge des Collines, était un chevalier de la maison Doguette. Il fut le grand capitaine des Fils du Guerrier pendant la guerre de la Foi contre le roi des Sept Couronnes Maegor I Targaryen[1][2]. Il devint ensuite frère juré de la Garde Royale du roi Jaehaerys I Targaryen[3].

Histoire[modifier]

Le jugement des Sept de Port-Réal en l'an 42 ayant laissé les Fils du Guerrier sans capitaine, ser Joffrey Doguette est désigné comme nouveau capitaine en l'an 43. Il se promet de restaurer la gloire de son ordre et de défaire le roi des Sept Couronnes, Maegor I Targaryen. Ser Joffrey Doguette quitte Port-Lannis à la tête d'une centaine d'hommes pour aller recevoir la bénédiction du Grand Septon. En chemin, des chevaliers et des écuyers le rejoignent, si bien qu'ils sont deux mille en arrivant à Villevieille. Conscient de cette menace contre son règne, le roi Maegor I Targaryen déclare la Foi Militante hors la loi et rend illégale d'appartenir à un de ses ordres militaires et religieux. Au bout d'une demi-année, Maegor entame une campagne de représailles, afin de punir toutes les maisons qui soutiennent encore la cause de la Foi contre lui. Balerion brule le siège de la maison Doguette : le père, la mère et la sœur de ser Joffrey périssent tous dans les flammes.

En l'an 44, suite à la mort mystérieuse du Grand Septon et au ralliement de Villevieille et de la maison Hightower au roi, ser Joffrey comprend qu'il ne pourra remporter la guerre, s'il affronte Maegor dans une bataille rangée. Il décide d'agir clandestinement, en envoyant ses Fils du Guerrier traquer les loyalistes, sous de fausses identités de chevaliers errants. Les assassinats se multiplient alors que le peuple continue d'héberger et de protéger les Fils du Guerrier.

Au fil des années, ser Joffrey Doguette parvient à imposer sa loi dans les terres situées au nord de la Dent d'Or, et ni les Tully, ni les Lannister ne s'opposent à lui. En l'an 48, alors que le pouvoir de Maegor s'effondre, ser Joffrey Doguette aurait été accueilli par lord Prentys Tully en invité à Vivesaigues[1]. Alors que Maegor est renversé par son neveu Jaehaerys I Targaryen, il apparaît que ser Joffrey Doguette recrute de plus en plus d'hommes et reçoit le soutien de la pieuse lady Lucinda Tully. Escorté par les époux Tully, ser Joffrey se rend à Villevieille avec un sauf-conduit du nouveau roi Jaehaerys. Lady Lucinda et ser Joffrey prie le roi de rétablir la Foi Militante rendue illégale par son oncle, mais Jaehaerys refuse fermement, prétextant que la Foi n'a plus besoin d'épées depuis qu'elle a la protection du Trône de Fer. Le roi considérant que ser Joffrey n'est plus tenu de respecter les vœux d'un ordre militaire disparu, il lui offre d'intégrer la Garde Royale, ce qu'il accepte[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Avènement de Jaehaerys I Targaryen.

Sur le chemin du retour, Jaehaerys et ser Joffrey voyagent côte à côte, donnant l'image d'un roi réconcilié avec la Foi[3]. Au cours des Épousailles d'or, ser Joffrey Doguette adoube lui-même le jeune Pat la Bécasse, qui devient son frère-juré au sein de la Garde Royale. Après le mariage secret de Jaehaerys et de sa sœur-épouse Alysanne à Peyredragon, ser Joffrey semble prendre leur parti comme le reste de la Garde Royale contre la Main du Roi, Rogar Baratheon, et la reine régente, Alyssa Velaryon[4].

En l'an 50, ser Joffrey est de faction avec ser Gyles Morrigen à la porte de la maison des bains, lorsque la reine Alysanne est agressée par des septas alors qu'elle se baignait dans l'étang de Jonquil de Viergétang. Lorsqu'ils entendent les bruits de lutte, les deux chevaliers interviennent rapidement et éliminent les agresseurs. En l'an 54, ser Joffrey accompagne la reine Alysanne sur Aile-d'Argent jusqu'à Villevieille, pendant que Jonquil Sombre chevauche avec Jaehaerys sur Vermithor[5].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Ser Joffrey a survécu à l'épidémie de Frissons (Fire and Blood : Le long règne. Jaehaerys et Alysanne. Diplomatie, descendance et douleur.).

Références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 The Sons of the Dragon.
  2. Les origines de la saga, Maegor I.
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Fire and Blood : Du prince au roi. L'ascension de Jaehaerys Ier.
  4. Fire and Blood : L'année des Trois Épouses. 49 apC.
  5. Fire and Blood : Naissance, mort et trahison sous le règne de Jaehaerys Ier.