Maelys Feunoyr

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Maelys Feunoyr
Identité
V.O. Maelys Blackfyre
"the Monstrous"
Surnoms le Monstrueux
Apparence
Taille massif
Poids lourd
Statut
Rang mercenaire
Titres capitaine général de la Compagnie Dorée
prétendant au Trône
Décès 260 (bataille des Degrés de Pierre)
Blasons
s faisait partie de la maison Feunoyr Maelys était capitaine général de la Compagnie Dorée
Prétendant Feunoyr au Trône de Fer
Daemon III Feunoyr Aucun

Maelys Feunoyr, dit Maelys le Monstrueux, fut le dernier représentant de la lignée mâle de la maison Feunoyr. Son surnom provenait de sa tête difforme, ainsi que de celle de son frère siamois mort-né (et resté anonyme[1]) qui était restée attachée à son épaule[1].

Avant AGOT[modifier]

Maelys Feunoyr prend la tête de la Compagnie Dorée, devenant le capitaine général de la compagnie de mercenaires[1]. Il dispute cette place à son cousin Daemon Feunoyr : il tue son destrier d'un seul coup de poing puis tord la tête de Daemon pour l'arracher de ses épaules.[2].

Maelys fait partie de la bande des Neuf, qui s'allient à partir de l'an 258. Ils se promettent aide et assistance, jusqu'à ce que chacun d'eux soit à la tête d'un royaume, Maelys se voyant attribuer le royaume des Sept Couronnes. L'année qui suit, le roi Aegon V meurt, alors que les Neuf s'emparent de Tyrosh et des Degrés de Pierre. Le nouveau roi, Jaehaerys II Targaryen, préfère frapper le premier, avant d'être attaqué[2].

Au cours de la guerre des Rois à Neuf Sous, Maelys tue notamment lord Ormund Baratheon, Main du Roi et commandant ouestrien. Alors que l'issue de la guerre est incertaine, Maelys est tué par ser Barristan Selmy[3] à la bataille des Degrés de Pierre[4]. Suivant la tradition mise en place par Aigracier, son crâne (et celui de son frère siamois) est plongé dans l'or en fusion et rejoint les crânes dorés de tous ses prédécesseurs sous la grande bannière de la compagnie qui doit la précéder à son retour dans les Sept Couronnes[1].

Notes et références[modifier]