A Dance with Dragons, Chapitre 25, Le seigneur perdu

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Cet article concerne le vingt-cinquième chapitre du cinquième livre, A Dance with Dragons et dont le personnage Point de Vue est Jon Connington. La traduction de son titre est devenue « Le lord perdu » dans l'édition intégrale en poche chez J'ai lu ou chez France Loisirs.

Chapitres et pagination[modifier]

Chapitres[modifier]

  • Ce chapitre est le premier consacré à Jon Connington dans le cinquième livre.
  • Ce chapitre est le premier consacré à Jon Connington sur l'ensemble de la saga.

Pagination[modifier]

  • Miniusa.png Aux éditions Bantam (hardcover)[N 1] : p. 306 à 319
  • Miniusa.png Aux éditions Bantam (mass market paperback)[N 2] : p. 3335 à 349
  • Miniuk.png Aux éditions Voyager (hardcover)[N 3] : p. 306 à 319
  • Minifrance.png Aux éditions Pygmalion (grand format) : Tome 13, Le bûcher d'un roi, p. 457 à 475
  • Minifrance.png Aux éditions J'ai Lu (poche) : Tome 13, Le bûcher d'un roi, p. 466 à 485
  • Minifrance.png Aux éditions France Loisirs (intégrale) : p. 376 à 391

Résumé[modifier]

Après la disparition de Tyrion Lannister, qu'Haldon a déclaré avoir été enlevé par un chevalier ouestrien, la Farouche Pucelle jette l'ancre à Volon Therys, et lord Jon Connington et Haldon escortent Griff le Jeune vers le camp des mercenaires de la Compagnie Dorée, commandée par ser Harry Paisselande, que Griff a connu autrefois comme homme plus habile à négocier des contrats juteux que chef de guerre. Arrivé en plein conseil de guerre, Griff dévoile la véritable identité de son soi-disant fils, mais constate que tous sont déjà au courant, car ser Harry Paisselande a dû ainsi se justifier auprès d'eux d'avoir brisé le contrat de la Compagnie auprès de Lys, et d'avoir depuis refusé les exceptionnelles propositions de Yunkaï dans sa guerre contre la reine Daenerys Targaryen. La discussion qui s'engage alors montre que la Compagnie ne peut respecter le plan d'Illyrio Mopatis, que beaucoup trouvent bancal et peu fiable : il est impossible de déplacer les dix mille hommes de la Compagnie vers Meereen, et Daenerys ne semble pas avoir l'intention de rejoindre Volantis. Le prince Aegon leur propose alors, au contraire, de faire voile pour les Sept Couronnes et d'y lever leurs bannières, avec l'espoir d'obtenir l'appui de Dorne et surtout d'inciter Daenerys à les y rejoindre avec ses Immaculés et ses dragons. Cette proposition remporte l'assentiment de tous, hormis de ser Harry Paisselande, qui prêche en vain l'attentisme, et le prince reçoit l'allégeance de la Compagnie. Retiré dans sa tente, Jon Connington espère pouvoir revoir prochainement sa terre natale, et réussir à rendre le Trône de Fer à l’héritier de son cher Rhaegar, avant de succomber à la léprose, qui a commencé à secrètement ronger ses doigts.

Notes et références[modifier]

  1. Pagination de la première édition Bantam hardcover de juillet 2011.
  2. Pagination de la première édition Bantam massmarket d'octobre 2011.
  3. Pagination de la première édition Harper Voyager hardcover de juillet 2011.


Icone book.png Chapitres liés
-
Daenerys IV Le seigneur perdu
d'ADWD
Les Erre-au-Vent

Le griffon ressuscité