Maison Arryn de Goëville

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Maison Arryn de Goëville
Blason d'Isembard Arryn

Blason de la maison Arryn, où le faucon est doré
Informations
V.O. Arryn of Gulltown
Rang maison roturière

La maison Arryn de Goëville est une branche mineure et considérée comme roturière de la maison Arryn, installée à Goëville. Ses membres pratiquent le négoce[1], ce qui assure leur fortune depuis plusieurs générations[2].

Histoire[modifier]

Au cours du règne du roi des Sept Couronnes Jaehaerys Ier Targaryen, les Arryn de Goëville se séparent de la branche principale de la maison Arryn et se lancent dans le commerce.

À la fin de l'an 134, Isembard Arryn, patriarche de la maison, fait valoir ses droits à la succession de Jeyne Arryn, dame du Val d'Arryn et très lointaine parente. Grâce à sa fortune, il corrompt des nobles et loue les services de mercenaires. La maison Grafton de Goëville et l'ensemble de la ville le soutiennent dans ses revendications. Toutefois, le régent Corwyn Corbray tranche en faveur de l'héritier testamentaire de lady Jeyne, ser Joffrey Arryn. S'il ne succède pas à Jeyne Arryn dans le Val, Isembard Arryn se voit en revanche confier en l'an 136 la tâche d'assister la Main du Roi Torrhen Manderly dans la gestion financière du royaume[1].

Généalogie[modifier]

Anciens membres[modifier]

Membres au début de la saga[modifier]

Aucun membre nommé.

Les Arryn de Goëville dans la saga[modifier]

Dans AFFC[modifier]

D'après Petyr Baelish, les Arryn de Goëville sont les seuls descendants de branches mineures de la noble maison Arryn à ne pas être ruinés. Toutefois, comme leur fortune vient du négoce, ils sont considérés comme des roturiers et ils ne sont jamais pris en compte comme des successeurs potentiels de la branche principale[2].

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Fire and Blood : Le Printemps lysien et la fin de la Régence.
  2. 2,0 et 2,1 A Feast for Crows, Chapitre 42, Alayne.