Mors Omble

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Mors Omble
Identité
V.O. Mors "Crowfood" Umber
Surnom Freuxchère
Statut
Rang noble
Titre co-gouverneur d'Âtre-lès-Confins (AGOT)
Naissance avant 240
Famille
Père Givre Omble
Épouse une épouse décédée
Enfants plusieurs fils décédés

une fille enlevée par les sauvageons

Blasons
Mors Omble fait partie de la maison Omble

Né avant l'an 240[N 1] , Mors Omble, dit Freuxchère, est l'aîné des fils encore en vie de Givre Omble[1], et est un oncle du Lard-Jon, le seigneur de la maison Omble. Borgne, il doit son surnom à son œil manquant, dévoré par un corbeau qui le croyait mort. Il est réputé pour avoir ensuite tué l'oiseau d'un coup de dent[2][1]. Il a depuis remplacé son œil manquant par un morceau de verredragon. C'est un grand vieillard, ivrogne et fort en gueule, à la barbe blanche[2]. Selon Bran Stark, il a l'apparence d'un ogre[3]. Ses fils sont morts à la bataille du Trident, sa femme en accouchant, et sa fille unique a été enlevée par des sauvageons. Il a par ailleurs un frère cadet, Hother. Dans sa jeunesse, il passait pour être un combattant formidable[1].

Avant AGOT[modifier]

Vers l'an 270, la fille unique de Mors Omble est enlevée par des razzieurs sauvageons venus d'au-delà du Mur. Depuis cet événement, Mors garde une rancœur tenace envers le peuple libre[1].

Dans AGOT[modifier]

Lorsque leur neveu lord Jon Omble rejoint avec ses fils les forces convoquées à Winterfell par le jeune Robb Stark, il nomme Mors et son frère cadet Hother gouverneurs d'Âtre-lès-Confins[2].

Dans ACOK[modifier]

Mors Omble se rend avec son frère Hother à la fête des moissons de Winterfell, où il déclare son intérêt pour la main et les terres de lady Donella Corbois[2]. Il danse avec frénésie lors du banquet de la fête[4].

Dans ASOS[modifier]

Bran Stark pense que s'il se réfugie à Âtre-lès-Confins après son évasion de Winterfell, Mors et Hother lui seront loyaux[3].

Dans ADWD[modifier]

Son frère cadet, Hother, ayant rejoint, avec la moitié de leurs forces, l'armée de lord Ramsay Bolton qui doit reprendre Moat Cailin aux Fer-nés[5][6], Mors est approché par ser Justin Massey et ser Richard Horpe, émissaires du roi Stannis Baratheon, qui se rendent à Âtre-lès-Confins depuis Châteaunoir[7][1]. Mors consent alors à reconnaître Stannis comme suzerain légitime s'il accorde son pardon à Hother et qu'il lui fournit le crâne de Mance Rayder afin d'en faire une coupe de banquet. Il annonce également qu'il refusera de combattre son frère ou tout autre Omble. Enfin, il informe le roi Stannis des événements du Nord, notamment que Ramsay Bolton a quitté Fort-Terreur accompagné de son frère Hother, information confirmée par Arnolf Karstark dans ses lettres. Toutefois, les informations prodiguées par Mors Omble d'une part et Arnolf Karstark d'autre part semblant au moins en partie contradictoires, le roi Stannis demande à lord Jon Snow s'il peut avoir confiance en Mors[1].

Après la libération de Motte-la-Forêt, le roi Stannis informe lord Jon Snow au Mur qu'il va faire marche contre Winterfell, où lord Roose Bolton compte marier son fils Ramsay à « Arya Stark », et où doivent le rejoindre Mors Omble et Arnolf Karstark[8]. À Winterfell, l'annonce que Mors est en route pour rallier le roi Stannis semble rendre son frère Hother soucieux[9].

En fait, durant la tempête de neige qui sévit dans le Nord, Mors et ses hommes s'approchent secrètement de nuit de l'extérieur de Winterfell et font sonner trompes de guerre et tambours dans le but de semer la confusion chez ses occupants. Le lendemain matin, Mors recueille Theon Greyjoy et « Arya Stark », lesquels viennent de fuir Winterfell. Dans le même temps, Tycho Nestoris, accompagné des prisonniers fer-nés dont il a payé la rançon à lady Sybelle Glover, arrive également à son camp. Mors Omble envoie alors Theon et « Arya » à Stannis en compagnie de Tycho et ses compagnons[10].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Son frère cadet était apprenti à la Citadelle vers l'an 250 (cf. A Dance with Dragons, Chapitre 18, Jon).

Références[modifier]