Bataille du Trident

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Bataille du Trident
V.O. Battle of the Trident
Informations
Guerre Rébellion de Robert Baratheon
Date An 283
Lieu Gué des Rubis
Belligérants
Belligérants Blason-baratheon-2014-v01-48px.png
Baratheon
Blason-targaryen-2014-v01-48px.png
Targaryen
Vassaux et alliés Stark Arryn Martell
Forces en présence
Armées Armée rebelle Armée royale
Commandants Robert Baratheon
Eddard Stark
Jon Arryn
Rhaegar
Lewyn Martell
Origine des armées Terres de l'Orage
Nord
Val d'Arryn
Conflans
Terres de la Couronne
Dorne
Effectifs 35 000 hommes 40 000 hommes
Conclusion
Résultat Victoire des rebelles et mort du prince Rhaegar Targaryen

La bataille du Trident fut l'affrontement décisif où se joua l'issue de la rébellion de Robert Baratheon. Elle eut lieu au Trident et vit la mort du prince héritier Rhaegar.

Contexte

Après la défaite de ses armées à la bataille des Cloches, Aerys le Fol réalisa l'importance de la menace posée par la rébellion de Robert Baratheon et de ses alliés. Il envoya alors le prince Lewyn Martell prendre le contrôle d'une armée dornienne de dix mille hommes, après avoir rappelé aux Martell qu'Elia de Dorne était en son pouvoir. Pendant ce temps, ser Barristan Selmy et ser Jonothor Darry rassemblèrent ce qu'il restait des troupes de Jon Connington.

Le prince Rhaegar Targaryen arriva alors à Port-Réal, après avoir passé le début de la guerre loin des combats. Après avoir persuadé son père de demander de l'aide à lord Tywin Lannister, il prit le commandement de l'armée royale alors rassemblée et fit route vers le Trident pour affronter les rebelles qui se trouvaient au nord de celui-ci.

Les armées

L'armée royale

L'armée royale sous le commandement direct de Rhaegar regroupait :

L'armée royale comptait un total de 40 000 hommes, dont 4 000 chevaliers[N 1][1].

L'armée rebelle

L'armée rebelle rassemblait :

  • probablement un très grand nombre des maisons du Nord,
  • une grande majorité des maisons du Val d'Arryn (quelques-unes étaient restées fidèles aux Targaryen),
  • une partie des maisons du Conflans (d'autres étaient restées fidèles aux Targaryen, les Frey sont restés neutres),
  • des troupes des terres de l'Orage. Ce contingent ne devait pas être très important car des troupes étaient restées à Accalmie et d'autres avaient été tuées dans les batailles précédentes.

L'armée rebelle comptait un total de 35 000 hommes. Elle était donc moins nombreuse que l'armée royale, mais avait plus d'expérience du combat.

La bataille

Le choc entre les deux armées eut lieu autour du gué par lequel la route Royale traverse le Trident. Pendant la bataille, Robert affronta Rhaegar en combat singulier. L'issue de la bataille fut réglée quand le marteau de guerre de Robert perça l'armure de Rhaegar. Des soldats des deux armées se ruèrent sur les rubis qui tombèrent de celle-ci (le gué est depuis appelé « gué des Rubis »). Après cela, l'armée royale partit en déroute.

Morts célèbres

Conséquences de la bataille

Avec la mort de Rhaegar et la route vers Port-Réal dégagée, l'issue de la guerre ne faisait plus de doute. Robert ayant été blessé, c'est lord Eddard Stark qui prit le commandement de l'armée pour faire route vers la capitale. Il n'arrivera cependant qu'après les Lannister.

Notes et références

Notes

Références

Iconesword.png
Iconesword.png
Rébellion de Robert Baratheon
Voir l'article principal
Premières batailles Renforcement de la rébellion Dénouement du conflit
Prise de Goëville Bataille de Cendregué Bataille du Trident
Batailles de Lestival Siège d'Accalmie Sac de Port-Réal
Bataille des Cloches Prise de Peyredragon