Donella Corbois

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Donella Corbois
Identité
V.O. Donella Hornwood
Surnom la veuve Corbois
Statut
Rang noble
Titre dirigeante de la maison Corbois (ACOK)
dame de Corbois (ACOK)
Décès 299 (Corbois)
Famille
Époux Halys Corbois
Ramsay Snow (ACOK)
Enfant Daryn Corbois
Blasons
Donella fait partie de la maison Manderly Donella fait partie de la maison Corbois Donella fait partie de la maison Bolton

Lady Donella Corbois, née Donella Manderly, est l'épouse de lord Halys Corbois et la mère de Daryn, leur unique fils et héritier. Lady Donella est par ailleurs la cousine de lord Wyman Manderly de Blancport. Elle ne manque pas de charme malgré son âge avancé.

Dans ACOK[modifier]

Après la mort de son époux, et celle de son fils, lady Donella est la cible de la convoitise de bien des maisons du Nord, car l'épouser signifie mettre la main sur les terres de la maison Corbois[1]. Lors de la fête des moissons, à Winterfell, nombreux sont les prétendants à se déclarer devant ser Rodrik Cassel et mestre Luwin. Ainsi, lord Wyman Manderly se propose de l'épouser ou de la faire épouser à son deuxième fils ser Wendel Manderly ; Mors Omble se propose lui aussi comme époux ; Larence Snow, le bâtard de son défunt mari élevé par les Glover de Motte-la-Forêt, est proposé comme héritier par ces derniers ; enfin, Beren Tallhart, fils de Leobald Tallhart et de Berena Corbois, la sœur de lord Halys, est proposé à la veuve comme pupille et héritier s'il prenait le nom de Corbois. Mais ser Rodrik soupçonne également les maisons Flint, Karstark (toutes deux liées à la maison Corbois par les femmes, comme la maison Tallhart) et Bolton (dont les terres jouxtent celles des Corbois) de regarder avec intérêt une éventuelle alliance. Lady Corbois ne cache pas, quant à elle, son penchant pour ser Rodrik. Mais le vieux chevalier ne répond pas à ses avances, se jugeant trop vieux et d'un rang trop modeste. Lui et mestre Luwin préfèrent éluder ces différentes prétentions, afin d'y réfléchir et de conseiller le roi Robb au mieux, sachant que ce dernier pourra aussi vouloir récompenser un seigneur du Conflans en lui proposant la main de lady Corbois. Cette dernière fait également part de ses inquiétudes quant aux intentions des Bolton, qui massent des troupes à Fort-Terreur sans daigner répondre à ses demandes d'explications. Ser Rodrik l'assure que les Stark la protègeront[1].

Lors du banquet qui clôture la fête des moisons, elle est honorée par Bran Stark, qui fait porter à sa table un plat de saumon. Elle décline une invitation à danser de ser Rodrik avant de se retirer dans sa chambre[2].

La fête finie, lady Corbois s'en retourne chez elle, mais elle est enlevée en chemin par le bâtard Bolton, ce qui entraîne la prise de son château par lord Manderly, soi-disant pour le mettre à l'abri de la convoitise de la maison Bolton. Ces agissements provoquent la colère de ser Rodrik Cassel, qui quitte Winterfell pour y mettre bon ordre[3]. Malheureusement, son intervention ne peut la sauver : mariée de force à Ramsay Snow devant septon et barral, violée en public, elle est laissée à mourir de faim, après avoir signé et scellé un testament en faveur de son époux. Son corps mutilé est retrouvé par ser Rodrik, la malheureuse, tenaillée par la faim, s'étant dévoré les doigts avant de décéder[4].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Succession Corbois.

Notes et références[modifier]