Bataille du pont de la Wend

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Bataille du pont de la Wend
V.O. Battle of Wendwater Bridge
Informations
Guerre quatrième rébellion Feunoyr
Date 236
Lieu sur la Wend
Belligérants
Belligérants Blason-targaryen-2014-v01-48px.png
Targaryen
Blason-feunoyr-2014-v01-48px.png
Feunoyr
Vassaux et alliés Compagnie Dorée
Forces en présence
Armées royale rebelle et
Compagnie Dorée
Commandants Aegon V Targaryen Daemon III Feunoyr;
Aegor Rivers
Origine des armées terres de la Couronne Tyrosh
Conclusion
Pertes < 100 soldats;
Tion Lannister
nombreuses pertes;
Daemon III Feunoyr
Résultat défaite cinglante des rebelles;
Aigracier doit se replier à Essos avec les survivants.

La bataille du pont de la Wend est l'ultime et principale bataille de la quatrième rébellion Feunoyr. Elle opposa les forces loyalistes menées par le roi Aegon V Targaryen et ses trois fils (Duncan, Jaehaerys et Daeron) aux rebelles récemment débarqués de Tyrosh[1].

Contexte

Plus de quinze ans avaient passé depuis la troisième rébellion Feunoyr. Les soutiens escomptés par les rebelles et par Aigracier furent peu nombreux lorsque les Feunoyr et la Compagnie Dorée débarquèrent au Bec de Massey. Étant donc en nette supériorité numérique, son adversaire le roi Aegon décida de profiter de cet avantage et de frapper vite et fort en envoyant tout son ost affronter les rebelles à peine débarqués. Les deux armées se rencontrèrent sur la Wend, dans les terres de la Couronne[1].

Déroulement

Le déroulement exact de la bataille nous est inconnu. On sait seulement que les Feunoyr furent littéralement écrasés et que leurs pertes furent nombreuses, tandis que les loyalistes comptèrent moins d'une centaine de morts. Ser Duncan le Grand de la Garde Royale tua le prétendant Daemon III Feunoyr en combat singulier, ce qui sonna le glas de cette quatrième rébellion[1].

Conséquences

Les forces de la Compagnie Dorée furent décimées et Aigracier dut se replier vers Essos avec les survivants[1]. Il faudra plus de vingt ans avant qu'une autre tentative n'ait lieu. La mort de l'héritier de Castral Roc (ser Tion Lannister) provoqua des troubles notables dans les terres de l'Ouest où la rivalité entre sa veuve (Ellyn Reyne) et l'épouse du nouvel héritier (Jeyne Marpheux) sema les germes de la future rébellion des Reyne et des Tarbeck[2].

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Les origines de la saga, Aegon V.
  2. Les origines de la saga, La maison Lannister sous les Dragons.