Feunoyr

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : Blackfyre

Feunoyr est une épée bâtarde en acier valyrien, une des deux avec Noire Sœur qui furent détenues par la maison Targaryen. Elle fut l'épée du premier roi des Sept Couronnes, Aegon le Conquérant et de la plupart des rois Targaryen après lui[1] jusqu'au règne d'Aegon IV Targaryen, où l'épée est perdue par la maison[2], au profit des Feunoyr.

Histoire

La maison Targaryen

Originellement, Feunoyr est l'épée d'Aegon I Targaryen[3]. Le roi s'en sert notamment en l'an 2 pour tuer Qhorin Volmark, un des prétendants au Trône de Grès des Îles de Fer[4]. En l'an 4, pendant la première guerre Dornienne, avec elle, Aegon affronte et tue le champion de la maison Toland[5]. Le roi Aegon confie parfois son épée à son fils Aenys lors de ses sessions d'entraînement, mais le jeune homme présente peu de prédispositions pour l'escrime. En l'an 28, lors du tournoi de Vivesaigues, Aegon adoube son second fils, Maegor, avec Feunoyr.

En l'an 37, le roi Aegon meurt. On dépose Feunoyr dans son bûcher funéraire, mais l'épée est retrouvée parmi les cendres, intacte bien qu'assombrie[6].

Aenys I Targaryen succède à son père et confie Feunoyr à son demi-frère, Maegor[N 1]. Lorsque Aenys exile Maegor en l'an 40, celui-ci refuse de lui rendre Feunoyr, défiant le roi de venir la récupérer s'il l'ose[6].

En l'an 42, Maegor usurpe le Trône de Fer. Lorsque le Grand Mestre Gawen tente de s'opposer à sa prise de pouvoir, Maegor le décapite en un coup, grâce à Feunoyr. Il l'utilise également dans le jugement des Sept, qui l'oppose aux Fils du Guerrier pour déterminer si son règne a la faveur des Sept. Un peu plus tard cette même année, Maegor assassine un second Grand Mestre, Myros, avec Feunoyr. Après la mort mystérieuse du Grand Septon, Maegor accorde à sept Fils du Guerrier la faveur de les exécuter lui-même avec Feunoyr[6]. Elle lui sert également en l'an 48 pour arracher le cœur de l'une de ses épouses, la déloyale Tyanna de la Tour. Plus tard cette même année, l'épée lui est finalement dérobée par sa nièce-épouse, Rhaena Targaryen. Elle va retrouver son frère, Jaehaerys, qui mène la révolte des vassaux contre Maegor I[7].

Feunoyr devient par la suite l'épée traditionnelle des rois Targaryen. Elle est notamment portée par le prétendant Aegon II Targaryen, lors de la guerre de succession connue plus tard comme la Danse des Dragons[8]. Daeron I Targaryen la porte lorsqu'il meurt en l'an 160 au combat pendant la conquête de Dorne[9]. Feunoyr est rendu aux Targaryen[N 2].

En l'an 182, le roi Aegon IV Targaryen adoube le jeune Daemon Waters et lui remet Feunoyr, l'épée des rois Targaryen. Pour Aegon IV, c'est l'occasion de reconnaître sa paternité sur ce fils bâtard, mais ce don d'un symbole ancestral de la royauté crée un scandale au sein de la parenté d'Aegon. Certains perçoivent également ce geste comme un preuve qu'Aegon considérait Daemon comme un meilleur héritier que son fils légitime, le futur Daeron II Targaryen[10]. En effet, à cette époque, Aegon soupçonnait que le père de Daeron pouvait être son frère Aemon Chevalier-Dragon plutôt que lui[2].

La maison Feunoyr

Daemon Waters change son nom en Daemon Feunoyr, après avoir reçu l'épée des rois, et il fonde la maison Feunoyr[10]. Le fait que Daemon ait été gratifié de l'épée du Conquérant est l'un des arguments brandis ensuite par ses partisans lors de la première rébellion Feunoyr[11]. À la mort de Daemon lors de la bataille du champ d'Herberouge, Feunoyr est récupérée par Aigracier, qui rallie les partisans de Daemon dans une ultime charge… Mais il se heurte à Freuxsanglant, qu'il affronte en duel[12].

Aigracier s'enfuit ensuite en Essos avec Feunoyr. L'épée du Conquérant sert ensuite aux prétendants Feunoyr comme signe de ralliement et comme symbole de leur légitimité à s'asseoir sur le Trône de Fer. Aigracier la conserve lors de la deuxième rébellion Feunoyr, ce qui contribue à l'échec de cette dernière, les partisans des Feunoyr s'attendant à voir le prétendant, Daemon II Feunoyr, avec cette épée[13]. On ignore son sort depuis.

Porteurs célèbres

Voir aussi

Articles de l'encyclopédie

Discussion sur La Garde de Nuit

Icone discussion.png "Feunoyr, l'épée des rois", discussion sur le forum de la Garde de Nuit.

Notes et références

Notes

  1. Aenys laisse également à Maegor la jouissance de Peyredragon, espérant ainsi se concilier son demi-frère et la mère de celui-ci, la reine Visenya. Celle-ci fait savoir très tôt qu'elle pense que son fils Maegor aurait du succéder à Aegon I Targaryen, plutôt que son neveu, Aenys. Bien qu'étant l'aîné, Aenys n'est pas un guerrier, ni un homme de décision, et il est jugé trop faible par Visenya (cf. The Sons of the Dragon).
  2. Élément déduit du fait que les Targaryen la possèdent toujours lors du règne d'Aegon IV Targaryen (cf. Les origines de la saga, Aegon IV).

Références