Châteaunoir : Différence entre versions

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
m (Généralités)
(Bâtiments)
 
Ligne 32 : Ligne 32 :
 
*une fabuleuse [[écriture|bibliothèque]] souterraine, riche en ouvrage anciens, dont certains ne sont sans doute même pas à la [[Citadelle des mestres]] de [[Villevieille]]<ref name="acok,c7">[[A Clash of Kings, Chapitre 07, Jon]].</ref><ref name="affc,c6">[[A Feast for Crows, Chapitre 06, Samwell]].</ref>, mais qui aurait grand besoin de rangement, de classement et de catalogage<ref name="adwd,c22">[[A Dance with Dragons, Chapitre 22, Jon]].</ref> ;
 
*une fabuleuse [[écriture|bibliothèque]] souterraine, riche en ouvrage anciens, dont certains ne sont sans doute même pas à la [[Citadelle des mestres]] de [[Villevieille]]<ref name="acok,c7">[[A Clash of Kings, Chapitre 07, Jon]].</ref><ref name="affc,c6">[[A Feast for Crows, Chapitre 06, Samwell]].</ref>, mais qui aurait grand besoin de rangement, de classement et de catalogage<ref name="adwd,c22">[[A Dance with Dragons, Chapitre 22, Jon]].</ref> ;
 
*une forge, qui tient lieu d'armurerie<ref name="agot,c20"/> et qui comporte aussi au fond des appartements pour le forgeron de la Garde<ref name="affc,c6"/> ; sa cave est une vaste salle au plafond voûté reposant sur deux rangées de piliers en pierre carrés ; de grandes barriques de vin et de bière y sont stockées<ref name="adwd,c11">[[A Dance with Dragons, Chapitre 11, Jon]]</ref>. Le logement comprend une chambre modeste dont les fenêtres sont équipées d'épais carreaux losangés de verre jaune ; à l'extérieur, un escalier conduit à une pièce plus grande meublée d'une table en pin abîmée et d'une douzaines de chaises en chêne et en cuir<ref name="adwd,c4">[[A Dance with Dragons, Chapitre 04, Jon]].</ref> ;
 
*une forge, qui tient lieu d'armurerie<ref name="agot,c20"/> et qui comporte aussi au fond des appartements pour le forgeron de la Garde<ref name="affc,c6"/> ; sa cave est une vaste salle au plafond voûté reposant sur deux rangées de piliers en pierre carrés ; de grandes barriques de vin et de bière y sont stockées<ref name="adwd,c11">[[A Dance with Dragons, Chapitre 11, Jon]]</ref>. Le logement comprend une chambre modeste dont les fenêtres sont équipées d'épais carreaux losangés de verre jaune ; à l'extérieur, un escalier conduit à une pièce plus grande meublée d'une table en pin abîmée et d'une douzaines de chaises en chêne et en cuir<ref name="adwd,c4">[[A Dance with Dragons, Chapitre 04, Jon]].</ref> ;
 +
*une grange aux murs de torchis et de claies qui sert à stocker le grain<ref name="acok,c7"/> ;
 
*de vieilles écuries délaissées<ref name="agot,c20"/> et des nouvelles<ref name="agot,c42">[[A Game of Thrones, Chapitre 42, Jon]].</ref> ;
 
*de vieilles écuries délaissées<ref name="agot,c20"/> et des nouvelles<ref name="agot,c42">[[A Game of Thrones, Chapitre 42, Jon]].</ref> ;
 
*un [[septuaire]]<ref name="agot,c49">[[A Game of Thrones, Chapitre 49, Jon]].</ref> ;
 
*un [[septuaire]]<ref name="agot,c49">[[A Game of Thrones, Chapitre 49, Jon]].</ref> ;

Version actuelle datée du 1 août 2019 à 02:16

Châteaunoir
Informations
V.O. Castle Black
Nature château de la Garde de Nuit
Localisation
Mm chateaunoir.jpg

Blasons
Châteaunoir est un château de la Garde de Nuit

Châteaunoir est le principal château du Mur, situé en son milieu, depuis l'abandon de Fort Nox sous le règne de Jaehaerys I Targaryen. C'est ici que la route Royale se termine. Alors que ses murs ont abrité jusqu'à cinq mille hommes[1], six cents seulement y tiennent garnison sous le règne de Robert Baratheon[2].

Description

Généralités

Avant de s'achever à Châteaunoir, la route Royale serpente entre les collines brunes et caillouteuses. Châteaunoir n'a de forteresse que le nom : hormis le Mur lui-même, il est dépourvu de rempart ou de fossé, et même d'une simple palissade ou d'un remblai. Il est constitué d'un grand nombre de tours et de bâtiments, de pierre ou de bois aux deux tiers en ruine[3] qui se dressent au pied du Mur[1]. Ce dernier écrase de sa masse le château[4], étant trois fois plus haut que la plus haute de ses tours[1]. Le sommet du Mur est accessible par un immense escalier en zigzags (qui comporte une trentaine de paliers[N 1]) accroché à la muraille de glace, ainsi que par une cage treuillée[2]. Un tunnel transperce la masse de glace à sa base et permet d'accéder au nord de l'édifice[5]. Son accès depuis Châteaunoir est barré par une grille de métal[6].

Par ailleurs, un réseau de souterrains, que les frères appellent les « galeries de vers », permet de relier tous les bâtiments entre eux[4] et qui sont utilisés l'hiver, lorsque la neige entrave les déplacements en surface[7]. En outre, ces galeries desservent de nombreuses réserves souterraines où sont stockées les provisions amassées pendant la belle saison pour subsister pendant l'hiver. Certaines réserves sont creusées dans les fondations du Mur, afin de garder la viande gelée[8]. Certaines de ces cellules (des cubes de cinq pieds[N 2] d'arête) servent aussi parfois à la détention de prisonniers[9]. Elles se déclinent de petites à minuscules et sont fermées par de lourdes portes de bois. Si certaines sont assez grandes pour permettre à un homme de faire les cent pas, d'autres sont si réduites que les prisonniers sont contraints de s'asseoir ; la plus étroite est trop exiguë pour permettre cela[10].

Outre les tours et baraquements, Châteaunoir comporte une vaste cour d'entraînement, un potager, et un vieux puits à sec[6], ainsi qu'un cimetière[11], situé à l'est des bâtiment, le long du chemin qui mène à Fort-Levant[4].

Bâtiments

La forteresse comprend notamment les bâtiments et salles suivants :

  • la salle commune, grand bâtiment de bois qui sert de réfectoire à la Garde[1][6] ;
  • des cuisines[6] ;
  • une fabuleuse bibliothèque souterraine, riche en ouvrage anciens, dont certains ne sont sans doute même pas à la Citadelle des mestres de Villevieille[7][4], mais qui aurait grand besoin de rangement, de classement et de catalogage[12] ;
  • une forge, qui tient lieu d'armurerie[1] et qui comporte aussi au fond des appartements pour le forgeron de la Garde[4] ; sa cave est une vaste salle au plafond voûté reposant sur deux rangées de piliers en pierre carrés ; de grandes barriques de vin et de bière y sont stockées[13]. Le logement comprend une chambre modeste dont les fenêtres sont équipées d'épais carreaux losangés de verre jaune ; à l'extérieur, un escalier conduit à une pièce plus grande meublée d'une table en pin abîmée et d'une douzaines de chaises en chêne et en cuir[14] ;
  • une grange aux murs de torchis et de claies qui sert à stocker le grain[7] ;
  • de vieilles écuries délaissées[1] et des nouvelles[15] ;
  • un septuaire[5] ;
  • le Quartier Flint[3] ;
  • une tour de bois abritant la roukerie et les appartements du mestre de la Garde en dessous[15] ;
  • la tour d'Hardin, vieille tour de pierre en ruines, inclinée depuis une centaine d'années et proche de l'effondrement. On peut toutefois en occuper le dernier étage [1][16] ;
  • la tour Lance, la plus haute de Châteaunoir[N 3][1][17], mais frêle et délabrée[6] ;
  • la tour des Gardes, aux abords de la route Royale, la plus forte du château[6] ;
  • la tour Muette[6] ;
  • le donjon Gris[18] ;
  • la salle aux Écus[18], l'une des plus anciennes parties de la forteresse. Il s’agit d'une vaste et longue salle de banquet - qui peut accueillir jusqu'à trois cents personnes - en pierre noire, aux poutres de chêne noircies par des siècles de fumée, et traversée de courants d'airs. Aux temps glorieux de la Garde de Nuit, elle servait de réfectoire privatif aux rejetons nobles de l'ordre. Ses murs étaient décorés de rangées de boucliers aux armes de nombreuses maisons, déposés par les chevaliers qui prenaient le Noir. Lorsque l'un d'entre eux décédait, son bouclier était décroché de la salle et l'accompagnait dans la tombe ou sur le bûcher. Le temps passant et l'institution perdant de sa superbe, les chevaliers furent trop peu nombreux pour qu'on leur réservât une salle et elle fut abandonnée. Elle est désormais sale et difficile à chauffer en raison des courants d'air ; ses caves sont infestées de rats et ses poutres vermoulues sont envahies par les toiles d’araignées. Seule une douzaine d'écus craquelés et écaillés orne encore les murs[11] ;
  • la tour du Roi, tour en bon état qui sert à accueillir les hôtes de marque[2], dotée d'une porte en chêne cloutée de fer, et d'une terrasse en son sommet, et qui surplombe la porte du Mur et le pied de l'escalier qui gravit ce dernier[6] ;
  • la tour de la Commanderie[N 4], tour de pierre[19] qui abrite les appartements du lord Commandant de la Garde de Nuit[1].

Châteaunoir dans la saga

Dans AGOT

Châteaunoir est le siège du commandement de la Garde de Nuit et le lord Commandant Jeor Mormont dirige la Garde, conseillé par mestre Aemon et épaulé par le Premier Patrouilleur Benjen Stark, le lord Intendant de la Garde de Nuit Bowen Marsh, le Premier Ingénieur Othell Yarwyck, ainsi que son état major constitué notamment de Thoren Petibois, ser Jaremy Rykker, Jarman Buckwell, ser Ottyn Wythers, ser Mallador Locke et ser Alliser Thorne, maître d'armes du château. Par ailleurs, septon Cellador assure les offices au septuaire, Donal Noye est forgeron, et Hobb Trois-doigts est chef cuisinier. Près de six cents frères jurés sont stationnés à Châteaunoir[2]. La tour de la Commanderie étant gravement endommagée dans l'incendie provoqué par la destruction d'Othor[20], le lord Commandant déplace ses quartiers dans la tour du Roi[19].

Dans ACOK

Sous le commandement direct de lord Jeor Mormont, la Garde se lance dans une expédition au-delà du Mur pour apprendre où et dans quel but se rassemblent les sauvageons de Mance Rayder, et pourquoi Benjen Stark et d'autres patrouilleurs ont disparu. Le commandement de Châteaunoir et des quatre cents hommes qui y restent (pour la plupart des intendants et des constructeurs)[21] est alors confié au lord Intendant de la Garde de Nuit Bowen Marsh[22].

Dans ASOS

L'attaque des sauvageons de Styr sur Châteaunoir entraîne la destruction par le feu de la salle commune[13] et du grand escalier menant au sommet du Mur[6].

Dans ADWD

Châteaunoir a désormais une garnison de moins de quatre cents hommes, majoritairement des nouvelles recrues inexpérimentées ou des frères âgés[13]. Les frères prennent désormais leurs repas dans la cave sous la forge[13]. La reconstruction du grand escalier est entamée. Le roi Stannis ayant pris ses quartiers dans la tour du Roi, et la tour de la Commanderie étant toujours inhabitable, le nouveau lord Commandant de la Garde de Nuit Jon Snow s'installe dans l'ancien logement de Donal Noye, derrière l'armurerie. Le millier de sauvageons captifs après la bataille du Mur sont gardés dans des enclos[14]. Au départ du roi Stannis, le lord Commandant ne réintègre pas la tour du Roi, craignant que cela ne soit interprété comme l'indice de sa croyance en l'échec du roi[12].

Notes et références

Notes

  1. Le neuvième palier est situé à deux cents pieds (soit soixante mètres) du sol (cf. A Storm of Swords, Chapitre 56, Jon), ce qui fait environ vingt-deux pieds (sept mètres) entre chaque palier.
  2. Soit environ 1,5 m.
  3. Elle doit donc atteindre une hauteur de près de soixante-dix mètres, la plus haute tour de Châteaunoir étant près de trois fois moins haute que le Mur (cf. A Game of Thrones, Chapitre 20, Jon) qui fait lui-même près de deux cent dix mètres de hauteur (cf. A Clash of Kings, Chapitre 44, Jon).
  4. Désignée également sous le terme de « tour du lord Commandant » (cf. A Storm of Swords, Chapitre 56, Jon, A Dance with Dragons, Chapitre 04, Jon et A Dance with Dragons, Chapitre 70, Jon.)

Références