Septuaire

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : sept

Un septuaire est un lieu de culte dédié à la religion des Sept[1].

Généralité

Bien que les matériaux de construction varient selon la richesse de la communauté où ils sont implantés, les septuaires sont toujours heptagonaux[N 1][1], généralement surmontés d'un dôme, et parfois dotés d'un clocher à chaque angle du bâtiment. L'intérieur s'organise en sept autels surmontés d'une représentation (statue, masque, dessin, etc.) symbolisant l'un des sept aspects du divin. On y trouve également souvent un globe de cristal taillé destiné à capter la lumière et à la réfracter sur les autels[2]. Il est possible d'y déposer offrandes, cierges et d'y prier à genoux, les bâtiments sont souvent purifiés à l'encens[2]. Les septuaires importants comportent fréquemment des cryptes où reposent les ossements de défunts[3].

On trouve des septuaires dans toutes les villes, bourgades et villages de moyenne importance de la sphère d'influence géographique de la religion des Sept. Si les septuaires les plus importants sont des édifices monumentaux de pierre surmontés d'un dôme d'or et de cristal, il existe toutefois de nombreux septuaires plus modestes qui ne sont que des bâtiments de bois dotés d'une décoration plus sommaire[1]. Les grands septuaires abritent de grandes communautés permanentes de septons et de septas, alors que les plus humbles ne sont que régulièrement visités par des septons itinérants qui y assurent les offices religieux[4][5].

Beaucoup de septuaires ont été construits depuis l'époque de l'arrivée des Andals. De nombreux septons ont consigné dans leurs chroniques les exploits des seigneurs de maisons andales, notamment ceux des Arryn du Val. Certaines de ces chroniques sont toujours conservées dans les septuaires et septistères[6].

Liste de septuaires connus

Les septuaires disparus

Les septuaires dans la saga

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. Cette disposition est la matérialisation de la conception selon laquelle « De même que ses sept murs n'empêchent point le septuaire d'être un seul et unique édifice, de même, Dieu est un sous sept aspects divers » (cf. A Clash of Kings, Chapitre 34, Catelyn).

Références