Estiviens

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : Summer Islanders

Les Estiviens sont les natifs des îles d'Été[1]. Ils ont la peau noire d'ébène et portent des vêtements souvent très chamarrés ornés de plumes multicolores[2]. Ils sont réputés pour leur beauté, leur force et leur intelligence, et ces qualités ont souvent fait d'eux les esclaves idéaux[3].

Société[modifier]

Mœurs[modifier]

Les Estiviens ont leur propre langue, la langue d'Été. Le tir à l'arc est un aspect important de la vie culturelle dans les îles, et leurs arcs longs en orcœur tirent plus loin qu'aucun autre au monde. Les lances faites dans ce bois sont utilisées pour jouter en tournoi ; ser Jaime Lannister en possède[4]. Les qualités guerrières des Estiviens les font souvent engager comme protecteurs de navires, mercenaires ou gardes privés[3]. Ils possèdent les navires les plus rapides du monde connu, les bateaux-cygne[5]. D'ailleurs, les capitaines estiviens méprisent le cabotage et n'hésitent pas à se lancer en pleine mer. Ils produisent du rhum qui semble spécifique à leur culture.

Leurs mœurs sont assez libres et égalitaires. Ils célèbrent la vie et ne considèrent pas le plaisir charnel comme un péché mais comme un hommage aux dieux. Les êtres doués pour faire jouir sont d'ailleurs tenus en très haute estime et se prostituer n'a rien d’infamant. Nombre de jeunes gens de haute naissance vendent leurs charmes quelques années, une fois pubères, afin d'honorer les dieux. Les Estiviens semblent avoir un grand respect pour les personnes âgées et apprécier la gaieté des enfants[6][7].

Les Estiviens vénèrent plus de vingt dieux, mais les plus importants sont le dieu et la déesse de l'Amour, de la Beauté et de la Fertilité. Les prêtres de cette religion sont entièrement couverts de plumes colorées, et gravent leurs prières sur les célèbres arbres-palabres. Ceux qui sont particulièrement doués pour l'acte d'amour restent au temple et deviennent prêtres.

Les Estiviens réalisent de très beaux objets sculptés, notamment des paravents où peuvent être représentés des bêtes fabuleuses aux vives couleurs. L'un d'entre eux orne d'ailleurs la salle du Conseil du Donjon Rouge[8]

Politique et guerre[modifier]

Le système politique en vigueur dans les îles d'Été semble être celui de la royauté princière : princes et princesses règnent sur une ou plusieurs îles, ou, pour les plus grandes îles, sur une portion du territoire[2]. L'ensemble des îles d'Été ne semble avoir été uni sous la bannière d'un unique souverain qu'une demi-douzaine de fois, dont la période sous l'égide de la princesse guerrière Xanda Qo et de sa fille Chatana Qo[3].

En dehors des guerres Esclavagistes, les îles d'Été n'ont jamais été en conflit avec d'autres nations ; malgré la supériorité de leurs navires, ils préfèrent le commerce et l'exploration à la guerre, et ne possèdent pas de flotte de guerre. De rares conflits existent entre les princes et princesses des différentes îles, mais ils se règlent de façon très codifiée : sur une terre consacrée et lors d'un jour choisi par les prêtres, les deux armées s'affrontent avec des armes primitives (comme la lance et la fronde), l'utilisation des arcs en orcœur étant interdite. Personne d'autre n'est blessé ou tué que les guerriers, et aucune ville ni village n'est saccagé. Le combat ne dure généralement qu'une journée, et le prince ou la princesse vaincu se doit de partir en exil pour le reste de sa vie[3].

Personnages originaires des îles d'Été[modifier]

Dans la saga[modifier]

Avant la saga[modifier]

Notes et références[modifier]