Pyromants

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : pyromancer

Les pyromants sont des mages spécialisés dans la magie du feu. Comme beaucoup d'autres magiciens, ils semblent utiliser de nombreux tours de passe-passe[1][2].

Généralités[modifier]

Au sein de la Guilde des Alchimistes, les pyromants sont des initiés[3] qui fabriquent et manipulent le feu grégeois, dont ils gardent jalousement le secret[4].

Les prêtres rouges, comme Mélisandre d'Asshaï, semblent initiés aux tours de passe-passe des pyromants[2].

Les pyromants font partie des mages qui se croisent à Asshaï-lès-l'Ombre[5].

Histoire[modifier]

En l'an 174, le roi Aegon IV Targaryen tente d'envahir Dorne. Il se tourne vers la Guilde des Alchimistes et demande à ses pyromants de lui construire des dragons. Ils conçoivent pour lui sept créatures de bois et de fer, crachant des jets de feu grégeois. Mais, alors qu'ils sont emportés vers la frontière avec Dorne, ces dragons s'enflamment dans le Bois-du-Roi, déclenchant un incendie qui détruit un quart de la forêt[6].

Au début du règne d'Aerys Ier Targaryen, la nouvelle Main du Roi Brynden Rivers rassemble les cadavres des victimes du Fléau de Printemps à Fossedragon et les fait incinérer par des pyromants[7][8].

Des pyromants et du feu grégeois seraient impliqués dans la tentative d'éclosion des œufs de dragon, connue sous le nom de Tragédie de Lestival[9].

Dans la saga[modifier]

Avant AGOT[modifier]

Après le Défi de Sombreval[10], le roi des Sept Couronnes Aerys II Targaryen se passionne pour les activités des pyromants de la Guilde des Alchimistes, dont les tours le passionnent plus que ceux du prêtre rouge Thoros de Myr[1].

À la fin de l'année du Printemps trompeur, l'hiver revient à Port-Réal et le roi Aerys ordonne aux pyromants de le faire cesser grâce à leur magie. Ceux-ci font brûler du feu grégeois sous les murs du Donjon Rouge durant un cycle de lune entier, sans grand succès[11].

Aerys se sert également d'eux pour brûler ses ennemis[4] : deux d'entre eux sont chargés de bouter le feu au bûcher de lord Rickard Stark[12]. Sur ordre du roi et dans le plus grand secret, ils piègent tout Port-Réal vers la fin de la rébellion de Robert Baratheon dans le but de détruire entièrement la ville[13].

Dans ACOK[modifier]

Hallyne le Pyromant devient le nouveau favori de la reine régente Cersei Lannister[3]. Celle-ci a en effet commandé à la Guilde des Alchimistes dix mille pots de feu grégeois pour défendre Port-Réal[4].

Dans ASOS[modifier]

Au cours du mariage de Joffrey Baratheon et Margaery Tyrell, quatre maîtres pyromants invoquent des animaux de feu qui s'entredéchirent pour le plaisir des convives[14].

Dans AFFC[modifier]

Sur ordres de la reine régente Cersei Lannister, les pyromants de la Guilde des Alchimistes dirigés par Sagesse Hallyne font brûler la tour de la Main[15].

Après la prise de Peyredragon, les pyromants de la Guilde des Alchimistes demandent à la reine régente de les autoriser à faire éclore tout œuf de dragon qu'on trouverait à Peyredragon, ce qu'elle décline dédaigneusement[16].

Voir aussi[modifier]

Notes et références[modifier]