Magie

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Icone travaux.png Cette page est en cours de modification par Eridan, merci de ne pas y apporter de modifications importantes sans concertation préalable avec le contributeur. Icone travaux.png


V.O. : Magic

La magie désigne un ensemble de créatures fantastiques et de pratiques occultes, qui apparaissent souvent comme surnaturelles et dangereuses pour ceux qui ne les maîtrisent pas. Elles ne sont pas uniformes dans l'ensemble du monde connu : à Westeros, la magie a progressivement disparu depuis le Fléau de Valyria, en revanche, à Essos, il semble exister encore de nombreux groupes de magiciens et des créatures fantastiques[1].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Rêves et prophéties.

Magie et philosophie

Un art difficile et dangereux

Toute pratique magique a un prix, et même des sorts apparemment faciles peuvent être difficiles à réaliser[2][3]. D'après le seigneur aux Cornes du peuple libre, la magie serait une épée sans garde ni poignée qu'il est impossible de brandir sans se blesser[4].

Perceptions culturelles de la magie

Dans certaines cultures, les magiciens sont associés à la sagesse et donc désignés comme les « sages » de leur peuple[5][6], mais dans d'autres, ils suscitent la crainte, la méfiance et le rejet[7]. Les mages de Qarth sont réputés dans tout Essos pour leurs pouvoirs et leur science. On ne parle d'ailleurs d'eux qu'en usant d'une infinité de précautions[8]. Moins la magie semble requérir d'efforts de celui qui la pratique, plus les autres hommes paraissent craindre le sorcier[3].

Les Dothrakis ont une méfiance et une peur viscérales de tout ce qui touche à la pratique de la sorcellerie. Ils se défient farouchement des maegis qu'ils considèrent comme des créatures abjectes et sans âme. Selon eux, elles coucheraient avec des démons, pratiqueraient la plus noire des sorcellerie et se glisseraient près des hommes durant la nuit pour leur soutirer leur énergie vitale[9]. La pratique de la sang-magie est d'ailleurs absolument proscrite chez ce peuple[2]. De même, les ensorceleurs d'ombres et leurs visages masqués ne leur inspirent que répulsion et dégoût[10].

Dans les contes de Vieille Nan, les magiciens ont généralement une longue barbe blanche et un grand chapeau pointu constellé d'étoile[11].

Les mestres et la magie

À la Citadelle, la plupart des mestres se réfèrent à la magie en parlant des mystères supérieurs[N 1]. Son étude est symbolisée par un maillon en acier valyrien dans leur chaîne. Seul un mestre sur cent dédie du temps à cette discipline au cours de sa formation, car son utilité est très limitée[12]. La plupart des mestres méprisent la magie et les travaux ou théories qui y sont liés[13][5][14]. Seuls quelques rares mestres, acolytes ou novices semblent toujours considérer son étude sérieusement[15][16].

Mestre Luwin pense que la magie ne fonctionne pas et il croit que les magiciens orientaux ne sont que des escamoteurs et des prestidigitateurs[12]. Mestre Yandel, dans son livre, estime que les arts mystiques échappent à la compréhension des mortels[16].

La pratique de la magie

Certains magiciens d'Essos se prétendent capable de forger des amulettes de fertilité[17].

Les change-peaux et les vervoyants

Les change-peaux[N 2], parfois appelés « hommes-bêtes[N 3] » ou « mutants[N 4] », sont des individus ayant le don de s'introduire par la pensée dans l'esprit d'un animal et de guider ses actions. L'animal concerné peut être de diverses espèces, même si les plus communs semblent être les loups, le change-peau étant alors qualifié de zoman[N 5][7].

Les vervoyants[N 6]

Les ensorceleurs d'ombres

Les ensorceleurs d'ombres[N 7] sont une caste mystérieuse de magiciens d'Asshaï[1]. Ils sont réputés cacher leur visages, grâce à des masques de laque et être les pires sorciers d'Asshai[18]. Les capacités exactes des ensorceleurs d'ombres sont encore imprécises. Il semble qu'ils soient entre autre capable de voir l'avenir[8][19] d'invoquer des ombres meurtrières[20] ou de créer des illusions[3].

Les sang-mages

Les sang-mages[N 8] sont des magiciens d'Asshaï-lès-l'Ombre[1] et autrefois, des Possessions de Valyria[15]. Leur art, la sang-magie, est considérée comme la plus sombre et peut-être la plus puissante des magies[21]. Cependant, son apprentissage serait éprouvant[2], tout comme sa pratique. La sang-magie permettrait entre autre de guérir miraculeusement une personne aux portes de la mort, mais leur sortilège ne semble pas préserver la conscience de l'individu[22]

Dans Dragons, veurs et vouivres : leur surnaturelle histoire, septon Barth prétend que les dragons auraient été créés à partir des vouivres par les sang-mages de l'antique Valyria, mais cette hypothèse est réfutée par de nombreux mestres[23].

Les conjurateurs de Qarth et les nonmourants

Les conjurateurs de Qarth[N 9]

Les nonmourants[N 10]

Les chantelunes

Les chantelunes[N 11].

Les épouses divines

Les épouses divines[N 12].

Les autres magiciens

D'autres castes de magiciens existent, sans qu'on sache précisément quelle est l'étendue de leur pouvoir.

  • Les enchanteurs de tornades[N 13][1].
  • Les chanteurs de sorts[N 14][1], aussi appelé jeteurs de charmes[24].
  • Les aéromants[N 15][1][18].
  • Les alchimistes[N 16][18].
  • Les alchimistes noirs[N 17][18].
  • Les nécromants[N 18][18].
  • Les pyromants[N 19][18], susceptibles de créer des illusions en manipulant le feu. L'un de leurs tours de force consiste à suggérer une échelle de flammes de quarante pieds de haut en lévitation. Le magicien, à force de gesticulations, semble la faire s'élever dans les airs et en fait ensuite l’ascension. Les barreaux qu'il a grimpés se résolvant au fur et à mesure qu'il progresse, la fin de l'escalade provoque l'évaporation de l'échelle avant que le sorcier ne disparaisse à son tour. La plupart du temps, les pyromants se contentent cependant de quelques tours de passe-passe à base de poudres et de feu grégeois. Ils peuvent ainsi donner l'illusion de marcher sur des braises et faire éclore dans l'air des roses enflammées[10].
  • Les marcheurs de nuit[N 20][18].
  • Les métamorphes[N 4][18].
  • Les adorateurs de la Chèvre Noire[N 21][18].
  • Les adorateurs de l’Enfant Blême[N 22][18].
  • Les adorateurs du Lion de la Nuit[N 23][18].

Les créatures magiques

Dans la plupart des chansons et des contes impliquant un animal merveilleux, les chevaliers ne les tuent pas : ils les abordent délicatement et les touchent à main nue sans leur faire de mal[25]. En revanche, de nombreuses histoires content l'affrontement entre une créature maléfique et un glorieux chevalier.

Les cerfs blancs

Les cerfs blancs[N 24] sont extrêmement rares et ont la réputation d'être magiques. Ils sont surtout un gibier très prisé par les chasseurs[25].

Les dragons

Les dragons

Les manticores

Les manticores[N 25]

Les basilics

Les basilics[N 26]

Les objets magiques

L'acier valyrien

L'acier valyrien[N 27]

L'améthyste enchantée de Qarth

Pour se prémunir des empoisonnements, les Qarthiens portent des bijoux sertis d'améthystes préalablement enchantées[10].

l'armure de bronze des Royce

Les chandelles de verres

Les chandelles de verre[N 28]

Le cor de Joramun

Les momies de Qarth

Les notables de Qarth ont pour coutume de faire momifier leurs morts. On prête à ces dépouilles - parfois décorées à la feuille d’argent - de grands pouvoirs, surtout si le défunt pratiquait la sorcellerie[10].

Le rubis de Mélisandre

Le verredragon

Le verredragon[N 29], également appelé obsidienne par les mestres,

La magie dans la saga

Dans L'Œuf de Dragon

Un des chevaliers errants invité au mariage de lord Ambrose Beurpuits utilise peut-être un sortilège d'illusion[26].

Icone star.png De l’identité de Maynard Prünh, article de blog écrit par Werther.

Avant AGOT

Deux sorciers de Qarth sont reçus à Corcolline, où lord Randyll Tarly leur demande de rendre brave son fils aîné, Samwell. Ils égorgent un auroch et plongent l'enfant dans son sang encore chaud, ce qui a pour seul effet de le faire vomir. Lord Randyll punit les deux charlatans à coups de fouets[27].

Dans AGOT

Ses premiers soins s'étant révélé inefficaces[9][2], la maegi Mirri Maz Duur reçoit l'ordre de la khaleesi Daenerys Targaryen de pratiquer un rituel de sang-magie sur Khal Drogo[2]. Le rituel permet de maintenir Drogo en vie, mais il a perdu toute vigueur et toute conscience du monde qui l'entoure. Jorah Mormont ayant imprudemment emmené Daenerys sur le lieu du rituel, celle-ci a accouché d'un enfant mort-né et monstrueux. Comprenant qu'elle a été floué par la maegi Daenerys la fait entraver[22]. Daenerys fait monter un bûcher funéraire pour Drogo, où elle place ses œufs de dragon et Mirri Maz Duur, toujours attachée. Celle-ci commence par psalmodier lorsque le bûcher est allumé, mais elle finit par hurler et succomber aux flammes. Subjuguée par les flammes, Daenerys entre dans la fournaises. Lorsque le feu s'éteint, Daenerys est toujours vivante[N 30] et les œufs de pierre ont éclots sur trois dragons[6].

Dans ACOK

A Qarth Quaithe révèle à Daenerys que les pouvoirs des sorciers de la cité s'accroissent depuis que les dragons ont fait leur réapparition[10].

Dans ASOS

Dans AFFC

Dans ADWD

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. « Higher Mysteries » en version originale. Parfois traduits en « hauts mystères » par Patrick Marcel dans Les origines de la saga.
  2. Skinchanger en version originale.
  3. Beastling en version originale.
  4. 4,0 et 4,1 Shapechangers en vo. est un terme qui a été traduit en « homme-bête » (cf. A Clash of Kings, Chapitre 36, Bran) « changeformes » (cf. Les origines de la saga, À l'est d'Ib.) ou encore « métamorphes » (cf. Les origines de la saga, Asshaï-lès-l’Ombre.)
  5. Warg en vo.
  6. Greenseers en vo.
  7. Shadowbinders en vo.
  8. Bloodmages en vo.
  9. Warlocks en vo.
  10. Undying Ones en vo.
  11. Moonsinger en vo.
  12. godswive en vo.
  13. Stormsinger en vo.
  14. Spellsinger en vo.
  15. Aeromancer en vo.
  16. Alchemist en vo.
  17. Black alchemist en vo.
  18. Necromancer en vo.
  19. Pyromancer en vo.
  20. Night-walker en vo.
  21. Worshippers of the Black Goat en vo.
  22. Worshippers of the Pale Child en vo.
  23. Worshippers of the Lion of Night en vo.
  24. white hart en vo.
  25. manticores en vo.
  26. Basilisk en vo.
  27. Valyrian steel en vo.
  28. Glass candles en vo.
  29. Dragonglass en vo.
  30. Il faut noter que George R. R. Martin a clairement indiqué que cet événement était exceptionnel et que les Targaryen n'étaient en aucun cas immunisés au feu (cf. SSM : Egg and the Targaryens et Event Horizon Chat).

Références