Quentyn Boule

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Quentyn Boule
Identité
V.O. Quentyn Ball, "Fireball"[N 1]
Surnoms Boulenfeu
Statut
Rang chevalier
Titre maître d'armes du Donjon Rouge
Décès 196 (sud de Port-Réal)
Famille
Bâtard présumèment ser Glendon Flowers
Blasons
Ser Quentyn faisait partie de la maison Boule Blason personnel de Boulenfeu

Ser Quentyn Boule[N 2][1], surnommé Boulenfeu du fait de ses cheveux roux et de son intrépidité, était un membre de la maison Boule. Il fut maître d'armes du Donjon Rouge sous Aegon IV Targaryen. C'est lui qui initia à l'art de la guerre les princes Baelor et Maekar, mais aussi les bâtards d'Aegon IV, Brynden Rivers, Aegor Rivers et Daemon Feunoyr[2].

Avant L'Œuf de Dragon[modifier]

Le roi Aegon IV avait promis à ser Quentyn une place dans sa Garde Royale, si bien que Boulenfeu fit entrer sa femme chez les Sœurs du Silence[2]. Mais, lorsqu'une place se libéra finalement sous le règne de Daeron II Targaryen, successeur d'Aegon, ce dernier préféra nommer ser Willem Wylde, ce qui fut la cause du ralliement de Boulenfeu à la rébellion de Daemon Feunoyr[3][N 3]. Il tua lord Lefford près de Port-Lannis ainsi que tous les fils, excepté le plus jeune, de lady Penrose. Il fut lui-même tué d'une flèche dans la gorge tirée par un archer inconnu, alors qu'il se penchait pour boire à un ruisseau[2], la veille de la bataille du champ d'Herberouge, laquelle mit fin à la première rébellion Feunoyr[1].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Rébellions Feunoyr.

Dans L'Œuf de Dragon[modifier]

Le jeune Glendon Flowers, fils d'une prostituée que fréquenta Quentyn Boule, prétend être le bâtard de Boulenfeu, mais est incapable d'en apporter la preuve. Il se fait appeler Glendon Boule, suscitant les moqueries des autres chevaliers[2].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Il s'agit d'un jeu de mot entre le nom de la maison Ball et le surnom du personnage en version originale.
  2. La maison Boule (House Ball en version originale) n'est pas encore apparu formellement dans la saga. La traduction proposée ici a été choisie par analogie avec le surnom de ce personnage qui est évoqué dans la nouvelle L'Épée Lige.
  3. Certains, comme le prince Maekar, disent même que c'est Boulenfeu qui a convaincu Daemon Feunoyr de revendiquer la couronne.

Références[modifier]